Ven.
28
Nov

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Un charlatan délétère

Depuis quelques semaines nous assistons à un spectacle à proprement parler surréaliste : le tour de France d'un homme politique qui, ayant laissé au terme d'un quinquennat calamiteux notre pays dév

"La loi", un téléfilm avorté

Reprenant sans vergogne le titre d'un roman de Roger Vailland*, France 2 a diffusé hier soir un téléfilm réalisé par Christian Faure afin de commémorer le quarantième anniversaire du vote de la loi

L'Europe aurait-elle une âme ?

La réponse à cette interrogation devait être positive si on ajoute foi aux paroles prononcées par le pape François à la tribune du Parlement européen à Strasbourg puisqu'il a exhorté les députés à

Florange, la colline expirée

En publiant en 1913 son roman intitulé "La colline inspirée", Maurice Barrès avait mis en scène un affrontement entre deux conceptions des rapports de l'ordre et de la liberté, dans une petite vill

..."Dans une onde mauvaise à boire"

Oui, cher Guillaume Apollinaire, nous en avons assez de naviguer dans ce cloaque qu'est devenue cette République dite exemplaire, nous en avons assez de "divaguer de la belle aube au triste soir" a

Le grand désarroi

En 1964, l'excellent dramaturge François Billetdoux nous proposait sa pièce intitulée "Comment va le monde Môssieu ? Il tourne, Môssieu".

Moussa Koussa, l'abominable vérité

Alors que l'ancien président de la République pérore aux quatre coins (6 ?) de l'hexagone pour convaincre tout un chacun de sa qualité  "d'homme providentiel", de son aura de "sauveur" d'un pays gangréné par l'infâme loi Taubira, etc,  un groupe d'experts mandaté par la Justice vient de valider un document qui disqualifie à jamais le vibrionnant impétrant.

La guillotine sèche en Nouvelle-Calédonie

Cent quarante deux ans après l'effroyable répression de la Commune et la déportation des Communeux* aux îles des Pins, Ducos et Nou, le Président de la République française effectue une visite offi

Le dépérissement de la République

Sans vouloir faire référence ni même allusion à la célèbre formule de Marx, je crois que le mot "dépérissement" est bien le terme qui caractérise aujourd'hui l'état de déliquescence de la gouvernan

Le tract pacifiste du centenaire

Pour couper court à cette médiocre bienpensance commémorative, pour éviter tout relent putride de nationalismes et aussi pour faire chorus avec l'excellent article d'Antoine Perraud intitulé "Le 11 novembre comme une métaphore d'un pouvoir fourbu", voici deux extraits du tract que Jacques Thibault* avait l'intention de jeter sur la ligne de front des belligérants avec un petit avion, en août 1914.

Newsletter