Jeu.
02
Oct

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Trente leçons magistrales de Lucien Febvre

Afin de faire diversion de l'actualité voire d'oublier un présent aussi médiocre que désespérant, je me permets de venir recommander l'exaltante lecture du "Michelet, créateur de l'histoire de F

Avec les compliments d'Usbek et Rica

A l'instar des deux sympathique voyageurs persans de Montesquieu* qui observaient d'un oeil critique la décrépitude de la fin du règne de Louis XIV et les tribulations du Régent Philippe d'Orléans,

Le FN : arsenic et vieilles dentelles

Dans un long téléfilm documentaire, intitulé "Ravis par Marine", diffusé hier soir par France 3, le réalisateur Frédéric Biamonti nous a invités à une circumnavigation dans les eaux boueuses du Fro

La 6e : un cheval de Troie ?

Après le basculement (prévisible) du Sénat, l'horizon politique français est bien sombre : sommes-nous désormais condamnés à la peste ou au choléra, c'est à dire au retour du sarkozysme béni des ri

La Constituante

Dans une trés bonne interview que publie "Politis" (n°1320), Jean-Luc Mélenchon nous apporte un peu de soleil en pointant un thème de réaction et un argument de mobilisation pour tous ceux qui ne s

Fanatisme religieux et gangstérisme

La pratique de l'histoire permet de mieux comprendre un certain nombre de phénomènes , surtout lorqu'ils sont récurrents.

L'ignominie stratégique

Avec l'assassinat de l'infortuné et trés cher Hervé Gourdel*, DAECH vient d'atteindre son but : créer un tsunami émotionnel afin de souffler sur les braises du racisme anti-arabe et aussi pour que

Une salutaire radicalité

Dans un long article posté sur le site du Nouvel Observateur, François Bazin fait, sur un ton violent, une critique du livre de Laurent Mauduit intitulé "A tous ceux qui ne se résignent pas à la dé

Cher Hervé Gourdel

Je ne vous connais pas mais venant d'apprendre votre capture en Kabylie par un groupe d'enragés islamistes, je vous adresse mon salut fraternel...

Coucou...c'est moi que vlà !

Au cours d'une édition spéciale du JT de France 2, Nicolas Sarkozy disposant de quarante-cinq minutes d'antenne, nous a infligés une prestation aussi médiocre qu'obscène.

Newsletter