Mar.
16
Sep

MEDIAPART

Connexion utilisateur

L'intolérable

La mise en scène macabre de l'exécution d'un otage par un islamiste cagoulé de noir est probablement l'un des tableaux les plus odieux de l'humanité.

Les damnés du progrès

Dans un livre fort intéressant, intitulé "La France périphérique", le spécialiste en géographie sociale Christophe Guilluy, pointe avec une certaine pertinence la vraie fracture sociale qui caracté

Une vacillante ambiguïté

A peine arrivé à la moitié du quinquennat, le pouvoir en place est l'objet d'un rejet d'une grosse majorité des Français. Et le désamour est tel qu'on peut s'interroger sur la démission éventuelle du Président.

La comète Jacques Thibault

Au cours des longues heures de mon hospitalisation, j'ai entrepris une relecture du roman fleuve de Roger Martin du Gard, "Les Thibault".

Résilience, catharsis ou reviviscence ?

La gauche de gestion est en train de mourir sous les quolibets d'une droite imbécile qui n'est préoccupée que par la récupération du pouvoir.

Le chagrin sans la pitié

Quand un sondage vous confirme qu'un peu plus de huit Français sur dix émettent une opinion négative concernant la candidature de François Hollande à sa réélection en 2017, on est bien obligé de co

Pour qui sonne la curée ?

Dans ces grands moments déprimants de putréfaction démocratique où les médias pataugent allègrement dans le cloaque du Hollande-bashing, il est difficile pour toutes celles et tous ceux qui se sent

L'abjection

J'avais déjà, en 2012, dénoncé avec virulence l'intervention intempestive de Madame Trierweiler à l'occasion du deuxième tour de l'élection législative de La Rochelle.

Rêverie ou cauchemar ?

A l'instar de mon trés cher Jean-Jacques Rousseau qui avait été victime d'un accident le 24 octobre 1776 dont il avait sublimé l'événement dans la "2e promenade" des "Rêveries du promeneur solitair

Le col du fémur

Il ne s'agit pas d'une étape de montagne du Tour de France au cours de laquelle j'aurais pu briguer le maillot à pois, mais d'un triste et banal accident qui m'a expédié - via un admirable SAMU - a

Newsletter