Sam.
30
Aoû

MEDIAPART

Connexion utilisateur

hospitalisation

Bonjour

Victime d'un accident ayant provoque une hospitalisation, je serais absent une dizaine de jours. A bientôt

Merci Messieurs Compagnon et Zink...

...d'avoir sauvé, cet été, l'honneur (perdu) de la radio publique avec vos chroniques littéraires quotidiennes !

Commémoration, j'écris ton nom affabulation

Sans doute pour tenter de masquer l'incroyable insuffisance de l'action gouvernementale pour enrayer le déclin économique et moral de la France, le pouvoir "socialiste" s'acharne-t-il à faire de l'activisme commémoratif  ! Que ce soit pour le centenaire de la "Grande Guerre" ou pour le soixante-dixième anniversaire des débarquements...

Glissements progressifs de la déception vers le ressentiment voire l"hostilité

Jursqu'à présent l'histoire de France faisait des Bourbons les champions du désamour sinon de l'exécration populaires* ; puis vinrent les différentes Républiques avec quelques figures détestables**

On ne tire pas sur une ambulance !

Cet été meurtrier sur le plan international est aussi le moment où tous les indicatifs économiques de notre pays sont dans le rouge. Car tout est en panne : activité industrielle atone, chantiers du bâtiment à l'arrêt, investissements nuls ou différés, commerce extérieur toujours en berne, mévente des fruits et légumes écartelés entre la concurrence des pays du sud et le boycottage russe, consommation réduite, etc 

Lauren Bacall

"Si tu as besoin de moi, tu n'auras qu'à me siffler !" dit une jeune femme ravissante de dix-neuf ans à Humphrey Bogart (45 ans) dans "To have and have not" ("Le port de l'angoisse") réalisé par Howard Hawks en 1944. Cette débutante, Betty Joane Perske, deviendra l'une des grandes stars de Hollywood sous le nom de Lauren Bacall. Elle vient de rejoindre le "Cercle des acteurs disparus".

Le cercle des acteurs disparus

Il vient malheureusement de s'agrandir avec la disparition de celui qui incarna - de manière inoubliable - ce professeur de lettres qui enseignait à ses élèves de l'Académie Welton* le goût de la poésie, de la joie de vivre, et l'insolence.

La mémoire falsifiée

On peut déplorer - à juste titre - l'état de délabrement démocratique de notre pays, tiraillé entre une gauche qui n'en finit plus de se renier et une droite toujours en quête de l'homme providentiel qui va lui assurer le gite et le couvert.

222e anniversaire : quand le peuple prend le pouvoir...

Avec le 14 juillet 1789, la journée du 10 août 1792 est la plus importante des grandes journées révolutionnaires.

Newsletter