Ven.
28
Aoû

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Vous avez dit gauchisme ?

« Ça vous gratouille ou ça vous chatouille ? » disait le bon docteur Knock aux habitants de Saint-Maurice qu'il considérait tous comme de futurs clients potentiels ; aujourd'hui, le tohu-bohu politique, à gauche, n'a rien à envier à la plume acide de Jules Romains. En effet, que ce soit à EELV ou au Parti Socialiste, chacun cherche son chat en accusant son voisin de l'avoir volé...

Le temps de l'exode

A voir toutes ces images impressionnantes de files interrompues de pauvres gens portant des baluchons et flanqués d'enfants et de vieilles personnes, errant dans les campagnes des confins de l'Euro

Mediapart pour le meilleur et, parfois, pour le pire...

La censure qui a frappé le billet de Fred Oberson n'en finit plus de faire des vagues et l'un de mes correspondants me reproche même d'avoir pris la tête des frondeurs, contre le staff de notre jou

La guillotine sèche

La censure qui vient de frapper le billet de Fred Oberson intitulé "Heil Merkel", est un incident grave qui mérite que l'on s'y arrête afin de provoquer une discussion collective.

Khaled al-Assaad

C'était en 2003, il venait juste de prendre sa retraite de directeur des antiquités et des musées de Palmyre. Accueillant notre petit groupe d'historiens conduit par Pierre Vallaud et Paul Veyne, il nous avait piloté dans cet extraordinaire musée à ciel ouvert qu'est le site extraordinaire de l'oasis de Palmyre pour nous faire sentir l'un des grands moments de l'histoire humaine.

Le « désêtre »

"J'appelle désêtre dit Alain Badiou, cette disposition conservatrice du sujet humain qui le ramène à la survie animale, à sa seule satisfaction et à sa place sociale. Le désêtre est ce qui interdit à un sujet d'expérimenter ce dont il est véritablement capable."

"Et j'ai vu quelquefois ce que l'homme a cru voir"

Je cite ce vers d'Arthur Rimbaud car il me trotte dans la tête aujourd'hui où nous mettons "un pied dans l'hiver" puisque nous entrons dans un temps qui va être marqué par les convulsions de la ren

Huit-cents contacts !

Lorsque j'ai commencé, il y a maintenant plus de six ans, à nourrir ce blog "Vingtras" de mes humeurs et de mes réflexions, je ne pensais pas que ces modestes messages auraient d'autre justificatio

Taxi driver

En revenant d'une virée sur la côte d'Albâtre en compagnie de mon ami "Désertique", nous sommes tombés inexplicablement en panne à la sortie de Fécamp, un voyant rouge de la voiture nous indiquant

Pourquoi Nagasaki ?

Avec cette "pièce" qui a été "versée au dossier de l'horreur" dans mon billet d'hier, j'ai pu établir le fait que le gouvernement japonais avait essayé de masquer à son opinion publique, les effets de la bombe à l'uranium jetée sur Hiroshima.

Newsletter