Vingtras

historien,auteur-réalisateur de films

Saint-Pierre de Bailleul - France

Sa biographie
pseudo de Jean A.Chérasse (JAC), ENS St Cloud, agrégé d'Histoire - ancien élève de l'IDHEC - voir son CV et sa filmographie sur le site Wikipedia ou le Who's Who / vient d'écrire un essai sur la Commune de Paris de 1871, intitulé "Les 72 immortelles" , paru en deux volumes : "la fraternité sans rivages" et "l'ébauche d'un ordre libertaire" ( aux éditions du Croquant.)
Son blog
933 abonnés Vingtras
Ses éditions
Voir tous
  • Dies irae ?

    Par
    Au XIIIe sècle, cette "prose des morts", intégrée au corpus grégorien dans la messe de requiem, s'efforçait d'apaiser la colère de Dieu. Aujourd'hui, ce "jour de colère" est celui où le peuple exprime son refus d'être traité comme un troupeau de moutons...
  • Supplément d'âme ou veillée d'armes ?

    Par
    A la veille du grand coup de semonce contre le projet macronard de déconstruction du régime des retraites, faut-il s'interdire de rêver à une nouvelle donne de la République française qui pourrait être orientée vers une véritable démocratie libertaire, égalitaire et fraternitaire ?
  • Verrouillages

    Par
    A quelques jours du grand coup de semonce que devrait adresser la France d'en bas à celle d'en haut, il ne me semble pas inutile de rappeler que notre République n'est qu'une république bourgeoise, fille de la "république des ducs" de 1871, qui a su se développer et s'affermir en verrouillant tout ce qui pouvait menacer les privilèges des classes dominantes...
  • La paille et la poutre

    Par
    Je ne sais pas si ce sont les conséquences désastreuses de l'âge mais j'ai de plus en plus, la pénible impression que tout se dégrade et que nous sommes désormais contraints de subir une société de plus en plus polluée par les faux-semblants et les mensonges...
  • Flash-back

    Par
    Ayant atteint aujourd'hui le chiffre 87, je pourrais à l'instar de Guillaume Apollinaire avec sa "Jolie rousse", transmettre "la vie et de la mort ce qu'un vivant peut connaître"...me remémorer l'an Quarante, l'occupation, l'après-guerre, mon adolescence studieuse et militante, la fin de ma jeunesse volée par la guerre coloniale en Algérie, mes combats contre toutes les censures, etc...
Voir tous
  • Édition Nos ancêtres les Gauloises

    «Victoire», la Communeuse

    Par
    Victoire Tinayre née Guerrier fait partie de cette «Commune-bis» dont je rapporte le rôle majeur dans mes deux livres intitulées «Les 72 Immortelles» qui proposent un regard neuf et affectueux pour rétablir la juste mémoire de la Commune de Paris 1871. Elle était mon arrière grand-tante et a laissé des archives ainsi que deux livres co-écrits avec Louise Michel.