Villaeys-Poirré
Je cherche à comprendre.
Abonné·e de Mediapart

97 Billets

0 Édition

Événement 27 nov. 2021

Villaeys-Poirré
Je cherche à comprendre.
Abonné·e de Mediapart

150e anniversaire de la naissance de Karl Liebknecht à Lyon, 15 h

Pourquoi se souvenir de Karl Liebknecht, de son combat contre le capitalisme, la guerre? Table Rase organise le 28 novembre à Lyon une conférence avec Dominique Villaeys-Poirré pour rappeler cet anniversaire et son action internationaliste. Après échanges, Sabrina Lorre lira des Lettres du front : "Je ne tirerai pas" et " L'Adieu aux conscrits" charge contre l'armée, la guerre ...

Villaeys-Poirré
Je cherche à comprendre.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Date

Le 28 novembre 2021

Lieu

"Jusqu’ici", 169, grande rue de la Guillotière à Lyon à 15 heures

Réservation

Non


Présentation : Karl Liebknecht, militant contre le capitalisme, militant contre la guerre.

"Karl Liebnecht ne cessera de combattre le militarisme, la course aux armements et à la guerre.

1914, en France c’est l’Union sacrée. En Allemagne, il est le seul député au Reichstag à refuser le renouvellement des crédits militaires le 2 décembre, seul de tout le Reichstag, seul parmi les 101 députés sociaux-démocrates, et l’un des seuls de toute l’Internationale à lutter contre la guerre. Rosa Luxemburg écrit « La faillite de la social-démocratie ».

Pour l’empêcher de parler, le pouvoir impérial l’envoie sur le front russe comme simple soldat ; du génie, car il refuse de tuer d’autres prolétaires, il sera employé au terrassement, au creusement des tranchées et l’enfouissement des morts. A sa femmes, ses enfants, il écrit envers et contre tout : « je ne tirerai pas ». Il refuse de tuer d’autres êtres humains dans cette guerre impérialiste et se déplace sans arme.

Le 1er mai 1916, il crie « A bas la guerre, A bas le gouvernement » en plein Berlin lors d’une manifestation organisée par son courant politique (spartakiste) auquel appartient également Rosa Luxemburg. Car le combat de Liebknecht a toujours été un combat contre le capitalisme, un combat révolutionnaire, contre le réformisme.

Il est emprisonné et condamné à quatre années de prison. Libéré par la révolution, il proclame La libre République socialiste d’Allemagne.

La social-démocratie réformiste s’empare du pouvoir, elle nomme Noske ministre de l’intérieur. Sous son ministère, Karl Liebknecht et Rosa Luxemburg sont assassinés le 15 janvier 1919."

Dominique Villaeys-Poirré

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique
Journal — Qatar : le Mondial de la honte
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique

À la Une de Mediapart

Journal — Extrême droite
Le jour où le post-fascisme a pris le pouvoir en Italie
Le parti de Giorgia Meloni a largement dominé les élections italiennes du 25 septembre. La coalition de droite devrait obtenir une majorité absolue au Parlement. Le résultat de décennies de confusionnisme et de banalisation du fascisme dans lesquels se sont fourvoyés tous les mouvements politiques de la péninsule.
par Ellen Salvi
Journal — Europe
« La droite fasciste n’a jamais disparu de la société italienne »
L’historienne Stéfanie Prezioso explique ce qui a rendu probable l’accès d’une post-fasciste à la tête du gouvernement italien. De Berlusconi en « docteur Frankenstein » au confusionnisme propagé par le Mouvement Cinq Étoiles, en passant par le drame des gauches, elle revient sur plusieurs décennies qui ont préparé le pire.
par Fabien Escalona
Journal — Moyen-Orient
Des Russes désertent vers la Turquie pour ne pas « mourir pour Poutine »
Après que le président russe a décrété la mobilisation partielle des réservistes pour faire face à la contre-offensive de l’armée ukrainienne, de nombreux citoyens fuient le pays afin de ne pas être envoyés sur le front. 
par Zafer Sivrikaya
Journal — Politique
La justice dit avoir les preuves d’un « complot » politique à Toulouse
L’ancienne députée LR Laurence Arribagé et un représentant du fisc seront jugés pour avoir tenté de faire tomber une concurrente LREM à Toulouse. Au terme de son enquête, le juge saisi de cette affaire a réuni toutes les pièces d’un « complot » politique, selon les informations de Mediapart.
par Antton Rouget

La sélection du Club

Billet de blog
L’éolien en mer menacerait la biodiversité ?
La revue Reporterre (par ailleurs fort recommandable) publiait en novembre 2021 un article auquel j’emprunte ici le titre, mais transposé sous forme interrogative … car quelques unes de ses affirmations font problème.
par jeanpaulcoste
Billet de blog
Les sulfureuses éoliennes de la baie de Saint-Brieuc en débat
[Rediffusion] A l’initiative d’Ensemble ! deux débats ont été organisés les 24 et 25 septembre autour du projet de parc éolien dans la baie de Saint-Brieuc. En voici le compte rendu vidéo, avec mon intervention, présentant mes enquêtes sur Mediapart, et les prises de parole de Katherine Poujol (responsable de l’association « Gardez les caps !) ou encore de Lamya Essemlali (présidente de Sea Shepherd France).
par Laurent Mauduit
Billet de blog
Éolien : vents contraires !
[Rediffusion] Mal aimées parmi les énergies renouvelables, les éoliennes concentrent toutes les critiques. La région Provence Alpes-Côte d'Azur les boycotte en bloc sans construire d'alternatives au « modèle » industriel. le Ravi, le journal régional pas pareil en Paca, publie une « grosse enquête » qui ne manque pas de souffle...
par Le Ravi
Billet de blog
Saint-Jean-Lachalm, un village qui a réussi ses éoliennes, sans s'étriper
Saint-Jean-Lachalm, un village de la Haute-Loire qui a trouvé le moyen de ne pas s’étriper lorsque l’idée d’un champ d’éoliennes a soufflé dans la tête de son maire, Paul Braud. En faisant parler un droit coutumier ce qui, de fil en aiguille, a conduit… au chanvre.
par Frédéric Denhez