Portfolio

Les marqueurs de l'homme

N'est-ce pas que l'on aime bien savoir : " À qui ai-je affaire ? " Les mots à mots ont leur poids. Les images posent une vie. Une lumière... C'est l'objet de ce portfolio.
  1. Commençons par le commencement... Aujourd'hui.

    Si nous retrouvions notre pouvoir personnel d’analyse dans un environnement d’aliénation ? Il est temps. Les « avis à la population » se multiplient « réveillant dans la poitrine des hommes leur dignité personnelle, leur liberté », comme l’écrit en substance Marx. Loi relative à la sécurité globale dont un article 34 plonge le Conseil des droits de l’homme de l’ONU dans la sidération, décret fichage, passeport vaccinal, vote des lois par ordonnances jugé par le président du Sénat comme « un recours abusif, qui est loin d'être toujours justifié par l’urgence. » Le pouvoir ose trop face aux périls Covid et terroriste, fragilisant notre certitude qu’il garantisse le maintien de nos libertés civiles. Pourquoi tremper ma plume dans cette encre que d’aucuns qualifieront de conspirationniste et qui risque de m’éclabousser ? L’inspiration, l’indignation, l’amour, la fluidité, le devoir se sont emparés de moi. J’ai voté pour Emmanuel Macron. J’ai rêvé comme 8 millions d’électeurs au premier tour. Puis j’ai fermé les yeux, misé sur l’espérance, observé les gilets jaunes de tout mon coeur, sans marcher à leurs côtés. J’ai listé les bailleurs de fonds des médias qui nous « informent », relu Gandhi, Thoreau, Stéphane Hessel… Et j’ai prié avant d’écrire, « afin que de ma bouche ne sorte pas de vains mots, des propos sans importance. » Ce qui a été conquis sous la mitraille, au prix du sang de nos ancêtres épris de liberté ne peut être lapidé. 

    En savoir plus : Nyx Éditions & Communication

  2. Mais avant était le magazine d'exploration nocturne Minuit que j'ai créé en 2009 et qui marque les prémices de mon engagement en 2014 comme maire de la Nuit de Toulouse.

    En savoir plus : Minuit magazine

  3. Une nuit politique dans le magazine Minuit...

  4. ... qui parfois demandait de prendre la route de nuit pour d'autres sensations...

  5. ... avant que d'humer un parfum de Lune...

  6. ... et en déambulant dans une nuit que l'on ne veut plus ou pas voir...

  7. ... qui ne peut que s'oublier lors d'une nuit d'amour...

  8. .... pensif et inspirante des nuits sans corrida pour Guillaume Durand...

  9. ... pour elle sa nuit était en chanson...

  10. Puis est venu le temps de l'engagement...

  11. Et celui des conférences en Pologne, Israël, aux Pays-Bas... sur la nuit dans tous ses états

  12. Les interventions sur la prévention des risques la nuit dans des lycées, parce que la nuit on s'aime, on partage, on rit mais on déraille aussi...

  13. Alors l'engagement s'est concrétisé par la publication d'un guide de prévention des risques la nuit pour les jeunes...

  14. Paris brillait alors de mille lumières et nous débattions à visage découvert sur la politique de la ville la nuit à la mairie...

  15. Puis est venu le temps des choses de la vie... très sérieuses

  16. Et du rêve je suis passé au cauchemar...

  17. Alors j'ai écrit... autre chose.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.