Portfolio

1er mai CLERMONT - Deux cortèges en un pour deux destinations et deux combats

Syndicalistes CGT et autres, Gilets jaunes, étudiants en noir, et d'autres ont marché ensemble au départ de la place Delisle pour se séparer ensuite, les uns poursuivant vers la Préfecture et place de Jaude, les autres vers la place de la liberté pour des prises de parole syndicales. Si les uns ont rejoint les autres peu après, la convergence des luttes est, peut-être, en chemin.
  1. Des Gilets Jaunes, en nombre, se placent sous deux banderoles devant le cortège syndical.

  2. La deuxième banderole portée par d'autres Gilets Jaunes

  3. Du syndicat "Solidaires Etudiant.e.s, un petit groupe d'étudiants tout en noir et foulards cachant leurs visages manifestent pour la libération de deux des leurs incarcérés pour violences en marge de la manifestation du 23 février.

  4. La banderole CGT ouvrant le cortège syndical, à quelques distances des précédents groupes.

  5. Rue Montlozier, les drapeaux des syndicats fleurissent : CGT, FSU, UNEF, SUD et Solidaires, rejoint place Gaillard par un groupe FO.

  6. Un long cortège sur toute la longueur de la rue Montlozier

  7.  Ils donnent la musique des slogans crachés par la camionnette tout à côté.

  8. Place Gaillard, un groupe FO rejoint le cortège tandis que des tracts divers sont distribués aux manifestants.

  9. Peu à peu lentement et un à un, les groupes, à distance les uns des autres, s'engouffrent rue Fontgiève. Au passage, quelques pétards et cris des étudiants, musique et slogans du cortège CGT.

  10. Place Gaillard, distribution de tracts divers : Liste des insoumis et de Benoît Hamon aux européennes ... ici RESF appelle à un rassemblement devant la préfecture le 3 mai devant sa banderole déployée sur le côté.

  11. Le cortège syndical est arrivé place de la liberté (rebaptisée place de la liberté syndicale) pour entendre les prises de paroles des leaders syndicaux tandis que Gilets Jaunes et étudiants ont bifurqué vers la place de Jaude.

  12. Devant la maison du peuple, les leaders syndicaux fustigent la répression syndicale, la menace sur les retraites, projet Blanquer et fermetures d'écoles ...

  13. Nous retrouvons les Gilets Jaunes et étudiants en noir sur la place de Jaude. Ces derniers détaillent la répression policière et demandent la libération de leurs deux camarades.

  14. Enfin, ce cortège rejoint sans encombre ni policier, le cortège syndical devant la Maison du Peuple (un seul policier rencontré debout devant sa moto bloquant le passage de voiture).

    Une journée de manifestation avec plusieurs milliers de personnes au-delà du cortège syndical habituel pour un premier mai : prélude à une convergence des luttes et des combats ?

  15. PS : Morceaux choisis

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.