Portfolio

"Fin du monde, fin du mois, même combat"

A Clermont-Ferrand, ce 16 mars, "la marche du siècle" a réuni 3500 personnes et réussi la convergences avec ses marcheurs, gilets jaunes et de jeunes étudiants et scolaires. Sous un ciel radieux, elle a réuni une foule joyeuse, déterminée et soudée pour d'autres échéances dans une ambiance de kermesse et de revendications urgentes pour la vie sur terre et la vie quotidienne tout au long du mois.
  1. Ce dimanche 16 mars, 14h, place des Salins, marcheurs pour le climat, Gilets jaunes, un certain nombre d'étudiants et de scolaires se sont rassemblés pour dire avec force et clameur que planète et fin de mois sont un seul et même combat. Dans la foule de multiples pancartes déclinent ce slogan avec humour, gravité et grincements de dents (voir certains en dernière photos).

  2. Cyclistes et deux roues précèdent la foule à pied.

  3. Quittant la place de Jaude où il s'étire, le défilé s'engouffre dans l'avenue des Etats-Unis.

  4. Avenue des Etats-Unis, la foule s'assoit pour clamer ses slogans, exprimant qui sa colère, qui sa froide détermination.

  5. Rue des Gras, devant la cathédrale, la foule arrive pour des prises de parole bienvenues...

  6. ... notamment celle de Clélia, collégienne de douze ans, qui a fondé son association "Enfants du monde" et est investie dans plusieurs organismes contre le réchauffement climatique et pour l'environnement. Ici en vert au premier plan.

  7. D'autres jeunes scolaires sont à ses côtés avec la même détermination et lucidité : leur avenir est entre leur main.

  8. "Patriarcat" et "Système" côte à côte

  9. Place de la Victoire, une halte d'un bon quart d'heure permet les conversations.

  10. La jonction entre la vie de tous les jours (enjeu du social) et la vie sur terre (enjeu climatique) est exprimée dans ce slogan.

  11. Des étudiants de l'Ecole d'Architecture de Clermont, déjà hier en projection-débat, se sont rassemblés au sein de cette manifestation.

  12. Des enfants (et des adultes) profitent de la fontaine pour se rafraîchir sous cette chaude journée.

  13. C'est reparti pour retourner à Jaude, occasion de vérifier la longueur de cette manifestation conséquente.

  14. Chacun avance à son pas sous les slogans de la sono ou en musique au son de quelques tambours

  15. Ambiance détendue et déterminée, visible et palpable dans les conversations.

  16. "Plus chaud ... Plus chaud ... plus chaud que le climat"

  17. Nous revoici place de Jaude sous la statue de Vercingétorix

  18. Le rassemblement sous les auspices du chef gaulois sont l'occasion de crier encore et ensemble pour que des mesures efficaces et justes soient enfin prises contre ce réchauffement climatique qui nous menace tous. Les petits pas c'est fini.

  19. L'ours polaire, symbole de cette vie menacée nous appelle à la responsabilité tandis que "les températures montent, notre colère aussi". L'urgence climatique est là.

  20. Des slogans et déclarations portées à bout de bras et de gorge

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.