Portfolio

Il faut CREER une TVA SOCIALE par SUBSTITUTION aux "charges" des entreprises

JE DEFIE le Président Emmanuel Macron et Geoffroy Roux de Bézieux: DEMONTREZ LE CONTRAIRE: TOUTES les charges sociales des entreprises incluses dans les PRIX DE REVIENT & de vente des marchandises: Elles leur sont payées à l'achat de leurs marchandises par les consommateurs:Les entreprises ne participent en RIEN aux financements sociaux. Il faut transformer leurs charges sociales en TVA SOCIALE.
  1.                              *EN PREPARATION*

              *Bonjour Toulemonde, Bonjour La France, Bonjour L'U€*

                           *MISE A Á JOUR AU; 11.01.2019

                   *AFIN QUE NUL N'IGNORE ET N'OUBLIE*

    Bonjour Françaises, Français,

    La situation économique de Notre Pays, La France, est pire que ce qui vous est dit par les hommes et les femmes politiques: Les caisses sont vides, trouées de toutes parts pour les unes et sans fond pour les autres.

    Après lecture de mon article, vous aurez compris que AUCUNE ENTREPRISE NE PAYE DE CHARGE-COTISATION-SOCIALE et vous aurez 2 questions à vous poser:


    1- Est il préférable d'augmenter encore et toujours les impôts et taxes diverses ou CHANGER de mode de mode de collecte des recettes sociales Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc... POUR LES PÉRENNISER PAR NATIONALISATION en adoptant "LA MÉTHODE DE GESTION PAR LE "RÉVISIONNISME ÉCONOMIQUE" de Monsieur Alain Saiche basée sur LE CODE DU COMMERCE, TOUT EN RELANÇANT L'ÉCONOMIE PAR LA BAISSE DRASTIQUE DES COÛTS DE PRODUCTION sans augmenter les impôts en 2019 pour application 2020?

    2-En adoptant LA MÉTHODE DE GESTION PAR LE RÉVISIONNISME ÉCONOMIQUE, pour quelles raisons cachées les hommes et les femmes politiques accorderaient ils encore des subventions aux entreprises, la situation économique étant assainie?


                            *DÉVELOPPEMENT DU SUJET.

    AXIOME DE BASE: Toutes les "charges"-cotisations sociales des entreprises sont incorporées dans les calculs des Prix de Revient et de vente. Elles ne payent donc aucune charge sociale.

    PUISQUE LES ENTREPRISES NE PAYENT AUCUNE CHARGE-COTISATION SOCIALE, IL Y A LIEU DE REMETTRE A PLAT LE MODE DE COLLECTE DES RECETTES SOCIALES PAR REMISE À PLAT DE MANIÈRE A RELANCER L'ÉCONOMIE PAR LA BAISSE DRASTIQUE DES COÛTS DE PRODUCTION pour devenir LES PLUS COMPÉTITIFS DES PAYS INDUSTRIALISÉS.

    Les entreprises, en effet, ne payent AUCUNE DES CHARGES-COTISATIONS SOCIALES qu'elles imputent logiquement, fiscalement et compablement parlant sur les feuilles de paye: Elles sont ensuite incorporées dans les Calculs des Prix de Revient et de Vente pour se les faire payer par les consommateurs qui achètent leurs marchandises.

    Cela étant, les entreprises les reversent ensuite aux organismes chargés des recouvrements.

    De ce fait, elles ne sortent donc AUCUNE SOMME de leurs propres poches. Cela se traduit comme étant une opération blanche, tout en conservant la marge bénéficiaire correspondante au montant des charges-cotisations incorporées dans les Calculs des Prix de Revient et de Vente.

    Je tiens à préciser à ce stade que je n'ai RIEN critiqué: Je le signale tout simplement en guise de préambule pour démontrer que LES ENTREPRISES NE PAYENT AUCUNE CHARGE-COTISATION SOCIALE: CE SONT LES CONSOMMATEURS QUI LES LEUR PAYENT PRÉALABLEMENT À LEURS REVERSEMENTS À L'ÉTAT.

    XXXX

    Il n'y a donc RIEN à y redire: Il faut que les entreprises fassent des bénéfices sur leurs investissements, tant pour pouvoir vivre dignement de leurs revenus par le fruit du travail des CAPITAUX INVESTIS que pour la pérennisation de leur entreprise, voire la développer en fonction des marchés et créer des emplois nouveaux.

    Partant du fait que ce sont les consommateurs qui payent au préalable ce qui est appelé COTISATIONS-CHARGES des entreprises, Xde manière "détournée" et "légale" de manière comptable, IL SUFFIT DE LES RETIRER DE LES LEUR RETIRER POUR LES TRANSFÉRER SUR UNE TVA SOCIALE QUI SERAIT PAYÉE OFFICIELLEMENT PAR LES CONSOMMATEURS. 

    C'est l'objet même de mon article qui suit, lequel vous présentera, au Point N°       la solution à adopter pour relancer l'économie par la baisse des prix de production tout enassurant LA PÉRENNISATION DES RECETTES SOCIALES DE MANIÈRE TRANSPARENTE compréhensible pour Monsieur et Madame Toulemonde. 

    XXXXX 

     

    xxxxx      

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.