Portfolio

01: CONTRE LE FLOP ECO MACRONIEN? Une demande de REFERENDUM

Le revenu universel est une ARNAQUE FINANCIERE et ATTRAPE-NIGAUDS organisé par les financiers! Les salariés et les consommateurs SERAIENT LES SEULS A LE FINANCER! Les financiers ne veulent pas de remise à plat des financements sociaux (Sécurité sociale, Retraites, Chômage, Dépendance, etc...) dans LA PLUS GRANDE TRANSPARENCE POUR TOUS comme je le préconise!
  1.                        *Bonjour Toulemonde, Bonjour La France, Bonjour L'UE*

                                          *MISE A JOUR AU: 01.02.2019

                             *AFIN QUE NUL N'IGNORE ET N'OUBLIE*

                          GRAND DÉBAT NATIONAL 2019

    JE DEMANDE AU Président de la République, M Emmanuel Macron, UN RÉFÉRENDUM sur la remise à plat du financement des Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc... en vue de faite baisser drastiquement les prix de production pour l'exportation afin de relancer l'économie tout en nationalisant les recettes sociales. 

     


                   LES CAISSES DE L'ÉTAT SONT VIDES!

    LES CAISSES DE L'ÉTAT SONT PLEINES! PLEINES DE DETTES! 

    LES ENTREPRISES NE PAYENT AUCUNE "CHARGE" COTISATION  SOCIALE! 

    *Les entreprises les mentionnent sur les feuilles de paye des salariés pour leur faire croire qu'elles payent des "charge" cotisations sociales entreprises! Cela est COMPLÈTEMENT FAUX! 

    *Elles sont incorporées aux Calculs des Prix de Revient et de Vente et facturées d'abord aux consommateurs qui achètent les marchandises.  Après avoir été payées, les entreprises les reversent ensuite aux organismes chargés des recouvrements.

    *C'EST CE QUE J'APPELLE: L'ARNAQUE AUX CHARGES COTISATIONS SOCIALES DES ENTREPRISES!

    J"y reviendrai plus loin.


     

    Commençons par parler d'abord du POUVOIR D'ACHAT:

                     De l'augmentation du Pouvoir d'Achat:

    *Ce sont les augmentations des salaires par les employeurs qui font LA HAUSSE DU POUVOIR D'ACHAT des salariés!

    *Corollairement, ce sont les Impôts et Taxes multiples et diverses imposées par Emmanuel Macron et son Gouvernement QUI FONT LA BAISSE DU POUVOIR D'ACHAT!

    Constatez vous mêmes LE FLOP MACRONIEN!

    1- Emmanuel Macron baisse d'abord pour les supprimer en totalité par la suite les charges sociales des entreprises?

    *Corollaire: Les prix à la production devraient baisser et entrainer une baisse des prix de vente: C'est le contraire qui se passe: Les prix de vente augmentent et ne baissent pas et les bénéfices des entreprises augmentent de manière exponentielle!

    2- Emmanuel Macron augmente la CSG des retraités pour, de manière alambiquée, augmenter "Le Pouvoir d'achat des salariés? Cest FAUX! Les salariés payent les retraites par répartition des retraités imposés pour se voir augmenter leur net salarial! Elle est belle, l'économie macronienne!

    Corollaire: Les salariés qui partent à la retraite vont, par l'augmentation de leur CSG, vont participer à augmenter le "Net" de leurs anciens camarades de travail qui vont bien "rigoler" en attendant leur tour de partir à la retraite! Et ainsi de suite, "Ad vitam aeternam"!

    3- Emmanuel Macron augmente les prix des carburants: LE POUVOIR D'ACHAT des ménages BAISSE et s'amenuise d'autant et ENCORE PLUS pour les retraités.

    4- Emmanuel Macron claironne que les salaires du privé augmentent? Les entreprises n'ont accordé aucune augmentation de salaires ou SI PEU!

    5- Les retraites vont augmenter de 0,3 %, c'est vrai, MAIS: 

    6- Emmanuel Macron ne le dit pas: L'inflation est de 2,3 % pour tout le monde!

    7- Emmanuel Macron économiste éclairé? Il est, de manière irréfutable, Président des Riches et plus même, devenu "Picsou 1er, "Plutus" de France.

    7- Si les charges sociales des entreprises sont en totalité retirées, tant aux entreprises qu'aux salariés, il  faudra bien, à Emmanuel Macron, continuer de payer les retraites, les remboursements de la Sécurité sociale et les indemnités Chômage! Comment pourrait il bien s'y prendre?

    Si les charges sociales des entreprises baissent en partie, LES PRIX A LA CONSOMMATION NE BAISSENT JAMAIS! Au mieux ils restent stables, au pire ils augmentent! Dans les deux cas, elles augmentent leurs bénéfices!

    Il en sera de même quand Emmanuel Macron aura supprimé toutes les charges des entreprises -ce qu'il prépare-: Les prix ne baisseront pas! Les entreprises feront toujours plus de bénéfices! CHERCHEZ LA FAILLE!

    *Que de bonnes questions à se poser: Analysez donc bien la situation pour y trouver réponse.

    En attendant, tout va bien "tout le monde il est content, tout le monde il est gentil", disent les "marcheurs" macroniens!

     

    °Il appartient aux bonimenteurs et marcheurs macroniens de "L'ENTREPRISE-PME La République en marche" de démontrer le contraire.

    Il faut en effet retenir que le député Gilles Le Gendre, président du groupe laREM à l'Assemblee nationale, a répondu à Laurent Neumann, sur BFMTV Bourdin Direct, le 22.20.2018, à la question qui lui était posée: 

    - Qui remplacera Christophe Castaner comme délégué général de la République en marche suite à sa désignation comme Ministre de l'Intérieur, (dernière question de l'émssion):

      -Le successeur de Christophe Castaner sera... un homme... ou une femme... CAPABLE D'ÊTRE RESPONSABLE DE "L'ENTREPRISE... PME" La République en marche"! 

    Cela ne s'invente pas! Ainsi découvre-t-on que la France est dirigée par un Président de la République qui selon des aveux spontanés du député Gilles Le Gendre, est le patron DE FAIT de "L'ENTREPRISE -PME" La République en marche!

    Pour en terminer sur le sujet et si cela se devrait, il serait à se demander s'il n'y aurait pas "DELIT D'INTERÊT"... voire PLUS, pourquoi pas: "PRISE ILLEGALE D'INTERÊTS" ou et "CRIMES ECONOMIQUES"!

                                                    I-------------------------I 

    *Cela étant dit, c'est LA RAZZIA ECONOMIQUE "à la française" du Président de la République, Emmanuel Macron, de celle du Gouvernement français, dirigé par Edouard Philippe, Premier Ministre, et de celle entretenue par TOUS les députés à l'Assemblée nationale et TOUS les sénateurs au Senat qui font les lois qu'il faut combattre!

    Le remplaçant de Christophe Castaner comme délégué général devra être capable de diriger l'Entreprise...  ou la PME... "La République en marche", a déclaré le député Gilles Le Gendre, Président du Groupe La REM à l'Assemblée nationale, le 22.10.2018 à Laurent Neumann, à l'émission Bourdin Direct sur BFMTV - RMC info!   

     *Las! Ce n'est pas d'un yuppie hâbleur, flagorneur et menteur que La France a besoin, mais d'un  Chef d'Etat, éclairé, simple et intelligent qui ait le courage de dire:

              -"JE ME SUIS TROMPE", comme tous les hommes et toutes les femmes politiques!

              -"J'AVOUE QU'AUCUNE ENTREPRISE NE PAYE DE CHARGES SOCIALES"! Les consommateurs les payent d'abord aux entreprises à l'achat des marchandises, car elles sont comprises dans les Calculs des Prix de revient et de Vente:

              -" (PV) Prix de vente = (PR) Prix de Revient + (B) Bénéfices"!

              -"Les entreprises les reversent ensuite à l'Etat": Les entreprises, contrairement à ce que j'ai dit, ne payent RIEN de leurs propres poches!

              -"CE SONT LES CARNETS DE COMMANDES QUI CREENT DES EMPLOIS" et LES COMMANDES SUPERIEURES AUX CAPACITES DE PRODUCTION qui CREENT DES EMPLOIS SUPPLEMENTAIRES et FONT BAISSER LE CHÔMAGE!

              -"IL NOUS FAUT REVOIR NOTRE POLITIQUE ECONOMIQUE" par REMISE A PLAT DU PAIEMENT DES RECETTES SOCIALES pour la relance de notre économie moribonde, et,  par la baisse des prix à l'exportation dans la plus grande transparence, selon LA REGLE D'OR  en "GESTION PAR LA METHODE DU REVISIONNISME ECONOMIQUE" préconisée par Monsieur Alain Saiche, développer notre économie.

    *Voyons à présent ce qu'il devrait en être.

                                           I-----------------------I

     Le Cours magistral que je vous propose pour la relance de l'économie française comprend 5 parties:

    Les lecteurs pressés de me critiquer ou de polémiquer sont priés de se rendre directement à la cinquième partie et de la lire intégalement pour, après mûre réflexion,  me poser de bonnes questions.

    1- Première partie: De la pégagogie,

    2- Deuxième partie: Avertissement,

    3- Troisième partie: Avant propos,

    4-Quatrième partie: De l'augmentation de la CSG pour les retraités,

    5- Cinquième partie: De la Gestion par LA REGLE D'OR EN GESTION par LA "METHODE DU REVISIONNISME ECONOMIQUE" en 5 points. 

                                           I-------------------------I

                                             1- Première partie:

                                               *De la pédagogie:

    Le monde politique en général et le Président Emmanuel Macron en particulier, pour faire croire que le Peuple ne comprend rien à ses actions et est réfractaire à tout changement, clame à vau-l'eau qu'il lui faut expliquer ce qui est inexplicable, ce qu'il traduit, avec ses équipes de communication, par: "Faire de la pédagogie"!

    Or LA PEDAGOGIE DESIGNE L'ART DE LA COMMUNICATION. Le terme rassemble l'ensemble des méthodes et pratiques d'enseignement requises pour transmettre des compétences, c'est à dire un savoir (des connaissances), un savoir faire (capacités) ou un savoir être (attitude).

    Plus généralement, FAIRE PREUVE DE PEDAGOGIE SIGNIFIE l'aptitude à enseigner et à transmettre à un individu ou à un groupe d'individus -de tous âges et de toutes conditions- un savoir ou une expérience par l'usage des méthodes les plus adaptées à l'audience concernée. (Wikipédia)

     

    Force est de constater, au vu des résultats obtenus en économie et des nombreuses dérives y afférentes, que le Président Emmanuel Macron, considéré comme un yuppie hâbleur et fier de son ego, a d'énormes progrès à faire dans tous les domaines économiques et de la communication.

    C'est ce que je vais lui apprendre, en toute bonne logique qui est la mienne, acquise au cours mon expérience professionnelle et de la vie de tous les jours. 

    En tout état de cause, il lui sera impossible de transformer ses mensonges et tromperies économiques en vérités, ce qu'il s'efforce de faire avec les résultats bien connus: L'ECHEC ECONOMIQUE!

    *Par exemple, comment expliquer sa manière complexe d'analyser une situation économique qu'il impose aux retraités avec l'augmentation de la CSG de la manière suivante:

     "Travailleurs, Travailleuses, avec vos cotisations sociales "retraites" qui servent à payer les retraités, vous participez "sans vous en rendre compte":

    1- A vous augmenter le "Net" salarial à la place de votre employeur, "ad vitam aeternam"! Merci pour lui.

    2-"Ensuite, en tant que retraité, vous continuerez à augmenter le salaire net de vos anciens camarades de travail, "ad vitam aeternam" à la place leur employeur! Merci pour eux!

    *Elle est pas belle, la vie de salarié? 

                                             I------------------------I 

                                              2-Deuxième partie:   

                                                 *Avertissement:

    Tout comme "LA FAIM FAIT SORTIR LE LOUP DU BOIS", "L'INJUSTICE SOCIALE entretenue implicitement, explicitement, politiquement et jalousement à leur profit par Tous les Hommes et Toutes les femmes politiques engendre la violence qui ira en s'amplifiant"! 

    Un véritable dialogue social et la relance de l'économie dans la Paix sociale pour revenir à l'équilibre sociétal passent obligatoirement et IMPERATIVEMENT par la reconnaissance du MENSONGE D'ETAT de Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République, et de Tous les politiques, TOUS PARTIS CONFONDUS, lesquels mènent La France à la ruine financière et à l'appauvrissement de la population: 

    *JE DEFIE Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République, ainsi que Tous les chefs politiques, Tous les députés, Tous les sénateurs et Tous les élus, face à la population de France évaluée à 67 millions d'habitants et des consommateurs potentiels qui viennent de naitre et à venir:

    "DEMONTREZ LE CONTRAIRE DE CE QUI SUIT": 

    "AUCUNE ENTREPRISE NE PAYE DE CHARGES SOCIALES"!

    *Ce sont les consommateurs et eux seuls qui les payent préalablement, à leur place, à l'achat des marchandises, produits et services": Les entreprises les reversent ensuite à l'Etat"!  

    Cet article révolutionnaire en économie, que je désigne sous le titre de "Cours de GESTION SELON LA GESTION PAR LE RÉVISIONNISME ÉCONOMIQUE" mis en communication tous les jours sur les réseaux sociaux sous diverses formes, n'a jamais été critiqué par les Prix Nobel d'économie ni par aucun économiste de renom ou non, par aucun journaliste économique médiatique ni par aucun homme ou femme politique, y compris par les derniers contemporains en date dont je ne citerai que les trois derniers, Nicolas Sarkozy, François Hollande et Emmanuel Macron.

    Il est destiné à tous les Français afin qu'ils fassent leur révolution intellectuelle, "à la méthode Coué" pour, dans la Paix sociale et par la Justice sociale, en fonction de leur vote et dans le choix des candidats aux élections européennes, nationales, régionales et communales, désigner des candidats intègres et sans passé judiciaire quelconque pour redresser l'économie de La France et assurer la pérennité du financement des dépenses pour les Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Compléméntaires santé, Chômage, Allocations familiales, Vieillesse, Dépendance, etc, etc..., "A la française".

    Bien entendu, mon Cours est quelques fois "retiré" de Twitter par des âmes politiques réfractaires: Je le remets en communication dès que je m'en aperçois. Alors imprégnez vous en et faites le connaitre à "Toulemonde". Merci pour "Toulemonde".

    Cela étant, il est destiné également aux enfants et petis enfants des hommes et des femmes politiques égarés qui se prennent pour des prophètes et qui, pour faire venir la larme à l'oeil de la population, se complaisent à seriner à tout va que tout ce qu'ils veulent faire est "pour vos enfants"! Ils prennent vraiment les gens pour des cons!

                                              I-------------------------I 

                                               3- Troisième partie:   

                                                 AVANT PROPOS:

                                   Bonjour Françaises, Bonjour Français:

    Le Président Emmanuel Macron vous MENT et vousTROMPE outrageusement sur l'économie politique en France:

    *AUCUNE ENTREPRISE NE PAYE DE CHARGES SOCIALES!

    Celles ci sont incorporées dans les Prix de vente:

    Les consommateurs les payent aux entreprises à l'achat des marchandises, produits et services, ceci est Irréffragable, et les entreprises doivent les reverser intégralement aux services chargés de ces recouvrements.

    *Cette opération est une "opération blanche" pour les entreprises qui ne sortent RIEN directement "de leurs poches" tout en conservant les bénéfices y afférents incorporés aux coûts (Prix)  de production (de revient)!

    Le Président de la République, Emmanuel Macron, ment à la France et aux Français en leur faisant croire qu'elles les  payent "de leur poche" et leur accorde des "subventions" sous diverses formes en augmentant les impôts et taxes, alors qu'elles ne font QUE REVERSER A L'ETAT FRANCE ce que leur ont payé les consommateurs à l'achat des marchandises, produits et services pour ce faire! 

    Je considère son mensonge sur le sujet comme étant non seulement une faute, mais UN DELIT de dissimulation de la vérité économique à la France, nuisible à la crédibilité d'un Président de la République dans le cadre de ses fonctions ainsi qu'à l'économie de la France.

    J'estime cette faute suffisemment grave et passible d'une sanction méritée que je laisse à l'appréciation des parlementaires pour engager la procédure de destitution de Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République française, via l'article 68 de la Constitution, ce que j'ai par ailleurs demandé de faire en passant par les réseaux sociaux Facebook et Twitter, au député de ma circonscription, 40 230 St Vincent de Tyrosse, Monsieur Lionel Causse.   

    *Pour information, j'ai transmis ce Cours aux Fonctionnaires du Parquet national financier, Paris, France, le 18 septembbre 2018 par les réseaux Twitter et Facebook.  

                                                  I-----------------------I

                                                 4- Quatrième partie:

               DE L'AUGMENTATION DE LA CSG POUR LES RETRAITÉS:

    "Ave Emmanuel Macron, Président de la République française, hommes et femmes politiques, économistes, philosophes, sociétologues, journalistes et éditorialistes tous médias, candidats à l'élection présidentielle 2022 et aux élections européennes 2019, morituri te salutant"! En clair: 

    "Salut Macron, hommes et femmes politiques, économistes, philosophes, sociétologues, journalistes et éditorialistes tous médias, candidats à l'élection présidentielle 2022 et aux élections européennes 2019, LES RETRAITÉS EN FIN DE VIE, LES GRABATAIRES ET LES MALADES MENTAUX VOUS SALUENT, vous demandent d'avoir une pensée pour eux, d'arrêter de les prendre pour des cons et d'apprendre par coeur le "Cours de Gestion par "LE REVISIONNISME ECONOMIQUE"  qui suit, de Alain Saiche, retraité, sans aucune ambition politique, pour découvrir:

    "Comment gérer La France sainement, dans la plus grande transparence et DANS LA PAIX SOCIALE par la "pérennisation des recettes sociales" et la "relance de l'économie" par la baisse des prix à l'exportation".

                                           I-------------------------I 

                                            5- Cinquième partie:

    *DE LA GESTION PAR LA METHODE DU REVISIONNISME ECONOMIQUE:

    *Je ne suis pas économiste: Je suis officier de carrière et cadre supérieur dans les Transports en commun de voyageurs à la retraite qui, par "Ras-Le-Bol" citoyen", a décidé de faire la guerre intellectuelle, rationnelle, morale et économique à TOUS les hommes et TOUTES les femmes politiques qui ont la prétention de prétendre gouverner Mon Pays, La France, par l'Ego, le Fric et ce que vous voulez d'autre, par rapport à la logique mathématique qui est la mienne et sera la vôtre apès lecture de mon Cours de Gestion par LE "REVISIONNISME ECONOMIQUE" destiné à tous les hommes et toutes les femmes politiques qui prennent la majorité de leurs compatriotes pour des cons en économie: 

    Mon cours porte sur 5 points:

    1- Point N°1: La plus vaste escroquerie intellectuelle, morale et financière de tous les temps,

    2- Point N°2: Lettre au Président Emmanuel Macron,

    3- Point N°3: Bonjour Françaises, Français, Bonjour Monsieur le Président,

    4- Point N°4: Mon cours magistral en 3 parties:

       Partie N°4-1: Les entreprises ne payent aucune charge sociale et ne participent EN RIEN aux financements sociaux,

       Partie N°4-2: Il faut gérer les financements sociaux par la "Méthode du Révisionnisme économique",

       Partie N°4-3: La relance de l'économie par la baisse des prix à l'exportation.

    5- Point N°5: Conclusion.

                                I-------------------------I

                                       *Point N°1*

    *La plus vaste escroquerie intellectuelle, morale et financière de tous les temps:

    Découvrez, en me lisant, LA PLUS VASTE ESCROQUERIE intellectuelle, morale et financière du XXIè siècle instaurée, mise en place et entretenue depuis des décennies par TOUS nos dirigeants politiques, du plus petit au plus grand, quel que soit le sexe et par corollaire, celle de Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République, de son gouvernement et de la majorité du parti "En Marche", soutenu par tous les autres partis en l'attente de... L'alternance, pour gouverner et... bien profiter de la vie...

    Cette plus vaste escroquerie morale, intellectuelle et financière porte sur le fait incroyable et irréfragable:

    *LES ENTREPRISES NE PAYENT AUCUNE CHARGE SOCIALE et les politiques, alliés aux financiers, font accroire qu'elles les payent et qu'elles sont trop élevées "pour leur accorder des subventions" en augmentant les impôts! 

    En outre, CE SONT LES CARNETS DE COMMANDES QUI CREENT DES EMPLOIS et les commandes supérieures aux capacités de production des entreprises qui font baisser le chômage pour satisfaire les clients en temps et en heure, pas les élucubrations des politiques et des économistes! 

    Je vous souhaite bonne lecture et Bonne Révolution intellectuelle, morale et financière afin de redresser, dans la plus grande légitimité et dans la paix sociale, l'économie française moribonde et le malaise social qui ne peut aller qu'en empirant.

    En continuant votre lecture, vous découvrirez, in fine, la méthode qui permettrait à Notre pays, La France, de se réveiller et de repartir du bon pied VERS UN AVENIR MEILLEUR.

                                 I------------------------I

                                       *Point N°2*

                  *Lettre au Président Emmanuel Macron:

    Bonjour Monsieur le Président,

    LE PLAN PAUVRETE de lutte contre les inégalités sociales est un non sens macronien: Il devrait plutôt s'appeler "Plan Lutte contre la Pauvreté et pour le Retour à la paix sociale!

    Aussi, le Revenu universel dont vous avez fait allusion dans votre discours du 13.09.2018 ne sera-t-il valable QUE s'il s'appuie sur une base saine et transparente, compréhensible par toute la population. Alors, et alors seulement, il sera vraiment universel!

    Et un "Premier de cordée", Monsieur le Président, doit s'avérer être un Professionnel, pas un Amateur!

    *Penser comme vous l'avez déclaré qu'offrir un petit déjeûner aux enfants des Pauvres scolarisés et leur offrir le déjeûner pour 1€ n'est pas du tout "lutter contre la Pauvreté", mais "FAIRE L'AUMÔNE" aux enfants des Pauvres" avec l'argent des contribuables, ce qui est une bonne chose pour les enfants de Pauvres!... Et une mauvaise chose dans le cadre de la lutte contre la pauvreté!

    Un "Premier de cordée" professionnel tirerait "TouSonMonde" vers le haut, mais ne couperait pas la corde pour laisser "TouSonMonde" ébahi tout en bas de l'échelle!

                                                       En effet, 

                                             C'est extraordinaire:

    *AUCUNE ENTREPRISE NE COTISE POUR LES RECETTES SOCIALES que les politiques, économistes et journalistes appellent "CHARGES sociales" et d'autres, dont les syndicats "COTISATIONS sociales".

    Cela étant, il est CLAIR que les entreprises ne financent en RIEN les "charges" ou les "cotisations" sociales pour les Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc..., les impôts et taxes augmentent toujours pour "donner des Subventions aux entreprises..., les prix ne baissent jamais et augmentent toujours..., et le nombre de pauvres, tout comme le chômage, augmentent eux aussi de la même manière.

    Et le Pésident Emmanuel Macron, Président des riches, augmente la CSG des retraités sans défense, malades, déficients mentaux, grabataires, EN FIN DE VIE, pour, en la détournant de sa destination, les caisses de la sécurité sociale, augmenter le "Net" de la feuille de paye des salariés à la place des employeurs de qui c'est le devoir de le faire!

    *N'y aurait il pas DELIT ce faisant? La question est posée à tous les Français en âge de raisonner et en particulier à Madame Nicole Belloubet, Garde des sceaux, Ministre de la Justice. 

    Voyons à présent ce qu'il en est très exactement et comment faire simple et retrouver la sérénité dans le "Vivre ensemble" qui nous fait tant défaut:

    Tout passe par le respect des règles commerciales et des mathématiques de base: "Le Calcul des Prix de Revient et de Vente" appris aux élèves de Cours Moyen", dans mes souvenirs, à partir de 12 ans, peut être moins.

    Ces cours devaient préparer les élèves à passer l'examen du Certificat d'études primaire (CEP) et à ceux qui le voulaient à devenir Artisan, ce qui est appelé à présent "Autoentrepreneur"! Or nul ne sait ce qu'est un Prix de Revient et à quoi il sert...

    Pour faire encore plus, simple, voyons à présent ce qu'il en est:

    Je ne suis pas économiste: Je suis un officier de carrière à la retraite et je ne puis admettre plus longtemps que la France et les Français se fassent prendre pour des demeurés du chapeau en économie par les politiques qui pensent plus à leur ego et "au fric" plutôt qu'au bien collectif. 

    Voici donc mon COURS D'ECONOMIE ET DE GESTION PAR LE "REVISIONNISME ECONOMIQUE" à l'attention de tous les dirigeants des partis politiques sans distinction, à tous les chercheurs, à tous les économistes, à tous les journalistes, à tous les éditorialistes, à tous les politologues, à tous les sociologues, à tous les sociétologues, à tous les carriéristes et syndicalistes salariés et patronaux, lequel pourrait s'appeler: "Cours sur le redressement économique et écologique solidaires": Il porte sur:

    *AU NIVEAU DE LA FRANCE*

         1- Le recouvrement des recettes sociales, tenant compte du fait qu'aucune entreprise ne cotise pour les charges sociales patronales et qu'il faut améliorer la compétitivité commerciale par la baisse des Prix de revient (coûts de production) Hors Taxes à l'exportation, 

         2- La relance de l'économie par la baisse drastique des prix de vente Hors Taxes à l'exportation via La Gestion par "La Méthode du Révisionnisme économique" dont je revendique la paternité et la propriété intellectuelle auprès de Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République ainsi qu'auprès des 100% des Français.

    *AU NIVEAU DE L'EUROPE DES 27:

    1- Revoir tous les traités économiques:

         1-1: La Banque centrale européenne (BCE) doit cesser d'être la Banque des Banques, avec TOUS ses corrollaires, à commencer par cesser d'être LA PLANCHE A BILLETS des banques lobbies "de Bruxelles" et devenir la planche à billets des Etats, dont la France

         1-2: Cesser de pénaliser les Etats pour les déficits supérieurs à 3% du PIB pour les investissements lourds à longs termes, portes ouvertes aux Partenariats-Publics-Privés destinés à préparer les futures privatisations, etc, etc...

    Ainsi les Etats pourront ils emprunter sans passer par les banques lobbies "de Bruxelles" directement auprès de la BCE, à moindre frais, pour réduire les déficits, sans avoir à payer d'aggios aux banques lobbies!

         1-3: Il faut sortir de l'Europe des GOPE, c'est à dire des directives des Grandes Orientations Economiques européennes, résumées comme ci après, extrait internet UPR:

    -Réduction des dépenses publiques,

    -Redéfinir la portée des actions des dépenses publiques,

    - Simplifier les différents échelons administratifs,

    -Le salaire minimum doit évoluer en fonction de la compétitivité,

    -Accroître la souplesse des conditions de travail,

    -Dans le secteur ferroviaire, c'est l'ouverture à la concurrence qui doit favoriser les privatisations! 

    Outre Le Président Macron, les Ministres du Gouvernement Edouard Philippe, le Conseil constitutionnel, le Conseil d'Etat, la Cour des comptes, les hommes et les femmes politiques, les journalistes, les philosophes, les sociétologues, les chercheurs, les journalistes et les medias via les réseaux sociaux Facebook et Tweeter, j'ai transmis ce cours, de la même manière, le 27/08/2018,

         2-1: A Monsieur Jean-Michel Blanquer, Ministre de l'éducation nationale et à Madame Frédérique Vidal, Ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche pour son adoption et pour l'enseignement aux élèves et aux étudiants après étude du sujet,

         2-2: A France Stratégie, le laboratoire d'idée public, organisme de réflexion, d'expertise et de concertation, comme base de réflexion inédite dont je revendique à nouveau la paternité et la propriété intellectuelle.

                           "Honni soit qui mal y pense!

                                  I-----------------------I

                                        *Point N°3*

    *Bonjour Françaises, Français, Bonjour Monsieur le Président:

    Je m'appelle Alain Saiche et j'habite au N°2, Avenue Casteroun, à 40 230, St Vincent de Tyrosse.

    *Voici pourquoi, le 15 août 2018, je vous ai demandé de me recevoir: Prenez le soin de me lire jusqu'au bout et d'avoir la sagacité compatible avec VOTRE fonction pour tirer la substantifique moëlle de mon article sur l'économie moderne du XXIè siècle: "LE REVISIONNISME ECONOMIQUE" exposé ci après:

    "LES ENTREPRISES NE PARTICIPENT EN RIEN AUX FINANCEMENTS SOCIAUX: Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, Allocations familiales, etc, etc..."

    Toutes leurs charges sociales sont préalablement incorporées dans les Calculs des Prix de Revient et de Vente, et ce sont les consommateurs qui les lerurpayent à l'achat de leurs marchandises, produits et services, "à l'insu de leur plein gré", puisqu'ils devraient le savoir!

    Les entreprises, une fois les marchandises vendues, eversent le montant des charges sociales payées par les consommateurs aux organismes chargés des recouvrements. C'estb donc une opératuoin blanche qui ne leurbcoûte RIEN!

    Le plus grand chantier économique du siècle sur la révision du financement des Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, etc, etc, consisterait à NATIONALISER TOUS LES FINANCEMENTS SOCIAUX en retirant intégralement les "charges"-cotisations sociales des entreprises et à les transférer sur une TVA SOCIALE qui serait payée OFFICIELLEMENT et dans la plus grande TRANSPARENCE par les consommateurs qui la payent déjà, je le rappelle, à l'insu de leur plein gré", ce que se gardent bien de dire tant les entreprises que les politiques, les économistes et les journalistes!

    C'est ce que je vais vous démontrer ci après, avec, en outre, LE DEFI PUBLIC QUE JE LANCE à tous ceux et à toutes elles qui prendraient le risque de se rendre ridicules à vouloir me démontrer le contraire!     

                                 *AFIN QUE NUL N'IGNORE ET N'OUBLIE*

    AVERTISSEMENT: Je ne suis pas économiste: Je suis un officier de carrière à la retraite et je sais depuis toujours que les entreprises se font payer Toutes leurs charges sociales en les incorporant dans les Calculs des Prix (coûts) de Revient (de production), lesquels, affectés d'un coefficient multiplicateur bénéficiaire, deviennent des Prix de Vente avec bénéfices payés par les 67 millions de consommateurs à l'achat des marchandises, produits et services. J'y reviendrai plus loin. 

    L'Arnaque économique politique et financière des hommes et des femmes politiques, ce qui est l'objet de mon article, consiste à faire croire au Peuple de France que les entreprises ont des "charges" sociales trop élevées, ce qui est entièrement FAUX! LES ENTREPRISES NE PAYENT AUCUNE CHARGE SOCIALE! Je viens de vous l'expliquer et vais continuer de vous le démontrer "à la méthode Coué". Ceux qui n'ont pas encore compris n'ont plus qu'à me relire avant de continuer.

    Il est bien entendu que cet AXIOME irréfragable "LES ENTREPRISES NE PAYENT AUCUNE CHARGE SOCIALE" concerne aussi bien les entreprises qui se font payer leurs charges sociales à la vente de leurs marchandises, produits et services directement par les consommateurs qui les achètent QUE PAR les investisseurs avec "prise de risques", comme par exemple les investisseurs dans l'immobilier ou en industrie d'armement maritime, aviation, ferroviaire ou autres activités basées sur le court, moyen et ou long terme qui investissent des sommes énormes, lesquelles leur seront remboursées avec bénéfices, de par les études de marchés, sur 5, 10, 20 ou 30 ans en fonction de la nature des produits offerts à la consommation en tant que services privés:

    *Le résultat est le même: Elles avancent les charges sociales (comptées en plus des "Investissements-Amortissements") en payant leurs salariés à l'avance et se font rembourser intégralement Toutes leurs charges sociales et les sommes investies par les consommateurs de leurs produits et services, avec bénéfices conséquents et logiques, sur le court, moyen ou long terme, ce que je ne critique pas mais que je signale, pour la bonne forme, aux détracteurs éventuels! Cela entre dans ce qui est appelé "la prise de risques" ou "Investissement-Capital-Risque".

    J'en exclus les services publics, lesquels peuvent être déficitaires pour l'Etat s'ils sont exploités par les services de l'Etat de par la nature des services rendus au public dans le cadre de la solidarité nationale, transports publics, santé, poste, par exemple, production électricité ou toutes autres énergies à venir et à développer. 

    C'est ce que j'entends vous démontrer par mon "Cours magistral d'économie rationnelle "du Ras-Le-Bol citoyen" d'un officier de carrière à la retraite, lequel cours porte sur la Gestion moderne des entreprises du XXIè siècle telle qu'elle devrait se pratiquer pour le plus grand bien de la population française, des investisseurs dans leur ensemble et des comptes publics de l'Etat. 

    Mon cours est destiné, en général, à guérir tous les élus malades d' EGOCENTRISME ECONOMIQUE IRRATIONNEL qui les démange, en particulier Emmanuel Macron, Président de la République, lequel, sans état d'âme, a obligé tous les retraités dont ceux grabataires et EN FIN DE VIE à se transformer en SUPPLETIFS DES EMPLOYEURS, "ad vitam aeternam" pour augmenter "Le Net" de la feuille de paye des salariés à la place des employeurs. Honte à lui!

    Afin de démontrer qu'il n'y a aucune arnaque intellectuelle mathématique et aucun dessous caché, j"ai twitté à Monsieur Charles-René Tandé, Président du Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts Comptables (CSOEC) le 19 juin 2018 afin d'avoir son avis sur le sujet si cela peut lui convenir et l'intéresse.

    En outre et pour faire le pendant de mes critiques et de mes propositions constructives, je décerne le Premier "Prix du Rouge de la Honte économique" que je viens de créer à Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République. Ce premier prix consiste à expliquer aux Françaises et aux Français, à chaque fois qu'il passe "à la télé", à la radio ou se complait à paraitre médiatiquement à un "bain de foule organisé" ou non:

    "LES ENTREPRISES NE PAYENT AUCUNE CHARGE SOCIALE! Elles sont incorporées dans les calculs des Prix de Revient et de vente! Les 67 millions de consommateurs, à l'insu de leur plein gré, les leur remboursent à l'achat de leurs produits et services"!

    *Chacun a appris en effet, pour résumer: Prix de vente (PV) = Prix de Revient (PR) + Bénéfices (B).

    NB: Sont compris dans les Prix de revient les investissements-amortissements à plus ou moins longs termes.

    Toutes les charges sociales des entreprises, rappelez vous, sont en effet comprises dans le calcul des Prix de Revient (PR). Affectées d'un coefficient bénéficiaires multiplicateur de marge bénéficiaire (B), les PR deviennent des Prix de vente (PV): Ce sont donc bien les 67 millions de consommateurs qui payent les charges sociales aux entreprises à l'achat des marchandises, produit et services. Les entreprises les redistribuent ensuite à l'Etat.

    *Cette opération de comptabilité générale se traduit par une "opération blanche", avec bénéfices substanciels sur les charges égaux au pourcentage de la marge bénéficiaire à la vente des marchandises, produits et services.

    En cas de changement radical de sa politique économique, je décernerais alors à Emmanuel Macron, Président de La Républiue, le premier "Prix de satisfaction économique des Français".

                                 I-------------------------I

                                         *Point N°4*

    *Partie N°4-1: Les entreprises ne payent AUCUNE charge sociale et ne participent en RIEN aux financements sociaux!

    Découvrez, avec moi, à la Méthode Coué, LA PLUS VASTE ESCROQUERIE MORALE, INTELLECTUELLE ET FINANCIERE du XXI è siècle que je demande à Emmanuel Macron, Président de la République, de lire dans son intégralité pour bien me comprendre:

    -Les entreprises ne payent aucune charge sociale pour les Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc.. Comprises dans les Calculs des Prix de Revient et de vente, elles se les font payer intégralement par tous les consommateurs, avec les bénéfices y afférents!

    Parlons "cash": Vous êtes, TOUS, du plus petit au plus grand, pris pour des cons par "PLUTUS" Macron, (Dans l'antiquité Gréco-Romaine, PLUTUS était le mauvais Dieu des richesses). EN VOICI LA DEMONSTRATION:

    *Les entreprises ne participent en RIEN aux financements des dépenses publiques "Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Allocations familiales, Chèques déjeûner, Chèques vacances, Vieillesse, Dépendance, etc, etc...

    *Cette affirmation repose sur un AXIOME FONDAMENTAL irréfutable et irréfragable:

    -Les entreprises incorporent légalement et comptablement Toutes leurs "charges sociales", bis repetita, "à la Coué": Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc... appelées plus communément "charges", dans les Calculs des Prix de revient et de vente".

    Il faut bien comprendre et admettre que ce système de calculs des Prix de revient (coûts de revient) et de Vente, destiné à ne pas faire perdre d'argent aux investisseurs, mais à faire des bénéfices, n'est pas à critiquer! IL EST LOGIQUE ET LEGAL!

    Il est indispensable en effet que les investisseurs puissent vivre dignement des fruits du travail et des recettes en provenance de leurs investissements et des "risques" pris pour ce faire. Cela ne se discute pas!

    *Cela étant bien compris et bien assimilé, il en ressort que, si les entreprises se font payer au préalable Toutes leurs cotisations sociales par les consommateurs qui achètent leurs marchandises, par corollaire, ce sont les consommateurs, y compris les enfants qui achètent des bonbons avec leur argent de poche, qui payent les "charges" des entreprises aux actionnaires à l'achat des maechandises, produits et services!

    Les actionnaires, qui se font rembourser Toutes leurs "charges" sociales par les consommateurs, ne participent donc EN RIEN, directement, de leur poche, au financement des dépenses sociales Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, etc, etc... 

    Tout le monde a bien comprisle système de fonctionnement des règles commerciales? Si OUI, continuons,  si NON, relisez moi.

    *C'est alors que se pose la question de confiance: -"Pour quelles raisons les hommes et les femmes politiques, les économistes, les chercheurs, les philosophes et les syndicats patronaux , relayés par les médias, crient ils sur tous les toits:

    "Les "charges des entreprises sont trop élevées", ALORS QUE, nous venons de le voir, elles n'en payent AUCUNE directement de leur poche"!

    Ainsi, les impôts, taxes et charges diverses sont augmentés pour les consommateurs et "distribués" aux entreprises sous forme de "subventions" dont il n'est pas nécessaire de se poser la question du pourquoi.

    Depuis le 1er janvier 2018, les retraités de tous âges et de toutes conditions physiques, comme par exemple ceux qui sont "en bonne santé", malades, atteints de maladies dégénérescentes ALS, ALZEIMER, grabataires, EN FIN DE VIE ET MOURANTS, de par la volonté "du chef", Emmanuel Macron, Président de la République, se voient, de par sa loi de finances 2017 applicable à compter du 1er janvier 2018, par un coup de baguette "EGO-NOMIQUE" magique, TRANSFORMES EN SUPPLETIFS de ses Amis-Financiers-Patrons, JUSQU'A CE QUE MORT S'ENSUIVE, pour augmenter "Le Net" de la feuille de paye de leurs salariés"! UN COMBLE!

    Les prix continuent d'augmenter, le pouvoir d'achat baisse, les dividendes de entreprises augmentent exponentiellement compte tenu des délocalisations et des suppressions d'emplois! C'est alors que le chômage prend de l'ampleur jusqu'à devenir "de masse". 

    Tout le monde est d'accord?  Passons au Point suivant: Comment relancer l'économie, redresser les finances publiques et retrouver la PAIX SOCIALE qui, de déclin en déclin et si nul n'y prend garde, dégénérera en "GUERRE SOCIALE ET SOCIETALE ".

    *Ainsi va et va continuer d'aller notre pays, La France, dirigé par des hommes et des femmes politiques INAPTES EN GESTION HONNÊTE DES AFFAIRES et possédés par l'ego de se sentir plus forts que les anciens président de la République qui ont tous échoué dans les réformes qu'il ne fallait pas faire!

    Et ce n'est pas "le revenu universel de base" tel que prévu et vanté par certaines classes politiques qui changera le système actuel de "la Baise Economique" qui profite financièrement à toutes les "Familles politiques" pour se faire élire.  

    *Aussi, Hommes et femmes politiques de Toutes les familles politiques, en particulier ceux des partis En Marche et MoDem, LISEZ MOI BIEN:

    "Il y va de votre responsabilité DEVANT L'HISTOIRE" car, si toutes les solutions mises en oeuvre ont échoué, il en est une qui n'a pas été essayée: La mienne, celle de la remise à plat des financements sociaux par LE REVISIONNISME ECONOMIQUE et de la relance par la baisse drastique des coûts de production et des prix de vente à l'exportation!

    C'est ce que je vous propose de découvrir en continuant de me lire.

                          I----------------------------I

                                  *Partie 4-2*

    *Il faut gérer les financements sociaux par la Méthode du Révisionnisme économique:

    Après les constats effectués au Point N°1 que chacun pourra commenter à sa manière, une solution rationnelle s'impose d'office pour redesser la situation financière catastrophque de notre pays: Celle de "LA GESTION PAR LA METHODE DU REVISIONNISME ECONOMIQUE".

    LE REVISIONNISME ECONOMQUE consiste, pour ceux qui ne le sauraient pas encore, à remettre en cause, DE MANIERE RADICALE ET RATIONNELLE, les méthodes de gestion surannées par "L'ARNAQUE AUX CHARGES DES ENTREPRISES" qui passent par l'augmentation des impôts et taxes diverses pour accorder des subventions... aux entreprises.

    LE REVISIONNISME ECONOMIQUE consiste tout simplement à retirer Toutes les "charges" sociales Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Compléméntaires santé, Chômage des comptes des entreprises pour les transférer intégralement sur une TVA SOCIALE qui serait payée par les consommateurs, qui la payent déjà, "A l'insu de leur plein gré", puisqu'ils devraient le savoir, en payant les entreprises de l'intégralité de leurs charges à l'avance en leur achatant marchandises, produits et services! 

    Bien entendu, cela ne pourra se faire qu'en organisant, au niveau national, de grands débats auxquels pourraient participer, par exemple:

    1- Des représentants du Gouvernement,

    2- Les partenaires sociaux, patronats, syndicats,

    3- Des représentants du fisc,

    4- Des représentants des paris politiques,

    5- Des économistes, chercheurs, philosophes,

    6- Des représentants d'Associations de consommateurs,

    7- Autres, liste non exhaustive...

    *Le but de ces grands débats, après vérification des comptes tant en recettes qu'en dépenses, sera de définir " QUI payait QUOI, COMMENT ET COMBIEN, et QUI va payer à présent QUOI, COMMENT ET COMBIEN.

    TOUT LE MONDE DOIT PARTICIPER:

    1- Les salariés, par retenues sur les salaires, "Fruit" de leur travail, comme cela se fait déjà, qui payent en plus l'impôt sur le revenu et, cerise sur le gâteau économique politique, participent, DE SURCROÎT, à offrir une journée de travail pour la dépendance, ALORS que les entrepreneurs, commerçants, entreprises, Ministres, Députés, Sénateurs, Elus en général, ne payent et ne participent en RIEN financièrement au titre de cette "journée dépendance"! 

    2- Les consommateurs avec la TVA SOCIALE à créer qui seait équivalente, en valeur, au transfert des charges des entreprises, et qui payent en plus l'impôt sur le revenu, sachant que les consommateurs la payent déjà par paiement direct à l'achat des marchandises, "à l'insu de leur plein gré" puisqu'ils devraient le savoir!

    3- Les entreprises par un IMPÔT SOCIAL spécifique distinct de l'impôt sur le revenu, "Fuit" du travail du capital, et qui n'ont jamais payé de charges sociales, il est bon de le rappeler.

    *Il est bien entendu que l'IMPÔT SOCIAL des entreprises serait à négocier entre les partenaires sociaux et après de grands débats au Parlement. 

    La TVA SOCIALE à créer en remplacement du retrait des "charges" sociales des entreprises, serait collectée par les commerçants et pourrait apparaitre sur les factures et tickets de caisse, de la manière suivante, par exemle:

    1- Prix de vente Hors Taxes:               Tant:     €

    2- TVA Tant %:                                    Tant:      €

    3- TVA SOCIALE Tant%:                   Tant:      €

                                                      Total:  Tant:   €€€ 

    C'est aisi que dans la transparence la plus totale la population saurait comment est financé le sytème social "à la française". 

    Mais cela ne s'arrête pas là: En effet, si les charges sociales sont retirées aux entreprises, il est des avantages commerciaux à faire resortir: C'est ce que nous allons voir au point suivant.

                                I------------------------I   

                                      *Partie 4-3* 

    *La relance de l'économie par la baisse des prix à l'exportation:

    Les avantages du transfert des charges des entreprises sur une TVA SOCIALE seraient des plus bébéfiques pour LA RELANCE ECONOMIQUE PAR LA BAISSE DES PRIX  à l'exportation, lesquels seraient les suivants: 

    1- Tous les nouveaux calculs des prix de revient (coûts de production) Hors Taxes seraient revus à la baisse d'autant que le montant du transfert des charges vers la TVA SOCIALE.

    *Les prix de vente locaux, régionaux et nationaux resteraient stables, voire même pourraient baisser quelque peu en fonction de la concurrence et de la marge bénéficiaire habituelle,

    2- Nos entreprises deviendraient, pour l'exportation, les plus compétitives des pays industrialisés,

    3- Les ventes augmenteraienr,

    4- Les carnets de commandes se remplitaient,

    5- La confiance reviendrait,

    6- Les investissements reprendraient,

    7- Des empmlois CDI seraient créés pour satisfaire les clients en temps et en heure,

    8- Le taux de chômage baisserait sans pour cela arriver au plein emploi compte tenu de la démogaphie,

    9- La balance commerciale retrouverait son équilibre dans un premier temps pour devenir excédentaire par la suite.

    *C'est ainsi que, par la relance VIA LA BAISSE DES PRIX A L'EXPORTATION, notre pays, La France, retrouvera son dynamisme économique passé mis à mal ces quarantes dernières années par l'inconséquence des hommes et des femmes politiques plus préoccupés par eux et pour eux que par le bien de la population.

    Il est bien entendu que les financements sociaux Retraites, Sécurité sociale et chômage, ainsi pérennisées, seraient nationalisées de manière pérenne et durable.

    Cette méthode de financement des dépenses sociales mise en place pour 2019 se traduirait par le gel de l'augmentation des impôts afin d'avoir une vision saine de la réalité des choses, PAR COMPARAISON entre les RECETTES SOCIALES et les DEPENSES SOCIALES!

    Cela étant, il est URGENT  de revoir qui est appelé "SOCIAL LIBERALISME DE  Emmanuel Macron, lequel pratique, en fait et pour parler cash: "LA BAISE ECONOMIQUE" des Françaises et des Français en les prenant tous pour des demeurés du chapeau"!

                                I-------------------------I

                                        *Point N°5*

                                       *Conclusion:

    La méthode de Gestion par "LE REVISIONNISME ECONOMIQUE" que je viens de vous faire découvrir est destinée à faire comprendre au Peuple de France qu'il lui faut se réveiller et faire sa REVOLUTION INTELLECTUELLE dans la plus grande fermeté morale envers TOUS les hommes et femmes politiques qui veulent gouverner la France et qui les prennent pour des Neuneus, des demeurés du chapeau et des Gogos immatures en économie! 

    Pour vraiment en conclure: Le 18 septembre 2018, pour faire suite à la vente de gadgets par "La boutiquue Elysée", qui aurait rapporté  près de 350 000 € de produits vendus à l'occasion de la journée du patrimoine, j'écris à Emmanuel Macron, autoentrepreneur de la "Boutique Elysée EnMarche",  Président de la République: 

    *NON, Monsieur Emmanuel Macron: Le Palais de L'Elysée ne doit pas être le siège social de l'autoentreprise "EnMarche" de Monsieur Macron! Il est LA RESIDENCE OFFICIELLE du Chef de L'ETAT FRANCE! C'est par L'Etat France qu'il doit être entretenu, pas par une "Boutique élyséenne macronienne"!

    Reveillez vous et dites vous:

    *Je suis le Chef de L'ETAT FRANCE:

    Je dois penser au bien de l'ensemble de la population française, mes compatriotes, de manière non mercantile!

    *Il me faut appliquer "La Méthode de gestion par "LE REVISIONNISME ECONOMIQUE"  de Monsieur Alain Saiche pour la relance de l'économie par la baisse des produits à l'exportation, pour la Justice sociale dans la paix sociale et assurer la pérennité des recettes destinées à couvrir les dépenses sociales Retraites, Retraites complémentaires, Sécurité sociale, Complémentaires santé, Chômage, Vieillesse, Dépendance, Allocations familiales, etc, etc... 

    *Ainsi pourra-ton alors parler "en bien ", dans le monde, du système social "A la française" et de L'ETAT FRANCE!   

    Je vous remercie pour l'attention que vous avez portée à me lire.

    Armand de Franceville, Nom de Plume, Alain Saiche, Nom Patronyme.

    *PS: Je suis Gaulliste, plus encarté pour garder mon indépendance d'esprit, retraité et je ne suis candidat à aucune élection.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.