ATD Quart Monde
Abonné·e de Mediapart

44 Billets

0 Édition

Événement 15 nov. 2019

Festival de cinéma - La pauvreté sans clichés

ATD Quart Monde
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Date

Du 6 décembre 2019 au 7 décembre 2019

Lieu

Cinéma Le Méliès de Montreuil, Place Jean Jaurès, 93100 Montreuil

Réservation

Informations: mobicom@atd-quartmonde.org


© ATD Quart Monde

Le Festival de cinéma « La pauvreté sans clichés » a été créé en 2015 par ATD Quart Monde en partenariat avec le cinéma Le Méliès de Montreuil pour encourager la société à changer de regard sur la pauvreté et provoquer des rencontres. Un événement qui s’inscrit pleinement dans le combat
d’ATD Quart Monde contre les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté qui sont véhiculées dans la société et apparaissent parfois dans les films.

La programmation du Festival propose ainsi des films et des documentaires qui ont su traiter les thématiques sociales de manière digne et juste. L’édition 2019, parrainée par Louis-Julien Petit, réalisateur du film Les Invisibles, fait la part belle à l’enfance. Une référence à la Journée mondiale du refus de la misère du 17 octobre 2019, dédiée aux droits de l’enfant en cette année anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant.

Comme les années précédentes, la programmation s’accompagne de la remise du prix du film d’ATD Quart Monde, qui récompense un film sorti en 2018-2019 qui a su rompre avec les clichés sur les pauvres et la pauvreté. Cette remise du prix du film d’ATD Quart Monde sera suivie d’une table ronde sur le thème « Cinéma et pauvreté : regards croisés ».

Des jurys de tous milieux

La particularité du prix du film d’ATD Quart Monde, remis dans le cadre du Festival « La pauvreté sans clichés », tient dans la composition de son jury qui rassemble des personnes ayant l’expérience de la pauvreté et des personnes engagées à leurs côtés. Objectif : faire entendre une parole singulière, celle des personnes qui vivent la précarité, sur des situations qu’elles connaissent bien, et de confronter cette parole à celles d’autres cinéphiles et de professionnels. En effet, les personnes ayant l’expérience de la pauvreté ont une connaissance fine de ce que signifie vivre la pauvreté. Leur regard est mobilisé dans l’analyse des films, elles détectent des détails que d’autres ne voient pas. La dignité, des émotions, là où on ne les attend pas.

Au total, une soixantaine de personnes de Bordeaux, Lille, Limoges, Lyon, Marseille et Nancy ont participé cette année au jury du Festival « La pauvreté sans clichés ». Après le visionnage, par des professionnels du cinéma et des cinéphiles proches d’ATD Quart Monde, d’une quarantaine de films de fiction et documentaires sortis dans l’année, quatre films ont été selectionnés. Localement, les jurés se sont ensuite réunis pour les visionner, les analyser et débattre ensemble pour les départager. Cette année, c’est Rosie Davis, de Paddy Breathnach, qui a remporté les suffrages des membres du jury qui se sont reconnus dans ce film et dans le courage et la dignité de Rosie Davis et sa famille.

© ATD Quart Monde

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
#MeToo : Valérie Pécresse veut faire bouger la droite
Mardi, Valérie Pécresse a affiché son soutien aux victimes de violences sexuelles face au journaliste vedette Jean-Jacques Bourdin, visé par une enquête. Un moment marquant qui souligne un engagement de longue date. Mais, pour la suite, son équipe se garde bien de se fixer des règles.
par Ilyes Ramdani
Journal — Violences sexuelles
L’ancien supérieur des Chartreux de Lyon, Georges Babolat, accusé d’agressions sexuelles
Selon les informations de Mediacités, trois femmes ont dénoncé auprès du diocèse de Lyon des attouchements commis selon elles lors de colonies de vacances en Haute-Savoie par le père Babolat, décédé en 2006, figure emblématique du milieu catholique lyonnais.
par Mathieu Périsse (Mediacités Lyon)
Journal — Asie
Clémentine Autain sur les Ouïghours : « S’abstenir n’est pas de la complaisance envers le régime chinois »
Après le choix très critiqué des députés insoumis de s’abstenir sur une résolution reconnaissant le génocide des Ouïghours, la députée Clémentine Autain, qui défendait la ligne des Insoumis à l’Assemblée nationale, s’explique.
par François Bougon et Pauline Graulle
Journal
Sondages de l’Élysée : le tribunal présente la facture
Le tribunal correctionnel de Paris a condamné ce vendredi Claude Guéant à huit mois de prison ferme dans l’affaire des sondages de l’Élysée. Patrick Buisson, Emmanuelle Mignon et Pierre Giacometti écopent de peines de prison avec sursis.
par Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
Électricité d'État, non merci !
La tension sur le marché de l’électricité et les dernières mesures prises par l’Etat ravivent un débat sur les choix qui ont orienté le système énergétique français depuis deux décennies. Mais la situation actuelle et l'avenir climatique qui s'annonce exigent plus que la promotion nostalgique de l'opérateur national EDF. Par Philippe Eon, philosophe.
par oskar
Billet de blog
Notre plan B pour un service public de l'énergie
[Rediffusion] Pour « la construction d’un véritable service public de l’énergie sous contrôle citoyen » et pour garantir efficacité et souveraineté sur l’énergie, celle-ci doit être sortie du marché. Appel co-signé par 80 personnalités politiques, économistes, sociologues, historiens de l’énergie dont Anne Debrégeas, Thomas Piketty, Jean-Luc Mélenchon, Aurélie Trouvé, Gilles Perret, Dominique Meda, Sandrine Rousseau…
par service public énergie
Billet de blog
Fission ou fusion, le nucléaire c’est le trou noir
Nos réacteurs nucléaires sont en train de sombrer dans une dégénérescente vieillesse ; nos EPR s’embourbent dans une piteuse médiocrité et les docteurs Folamour de la fusion, à supposer qu’ils réussissent, précipiteraient l’autodestruction de notre société de consommation par un effet rebond spectaculaire. Une aubaine pour les hommes les plus riches de la planète, un désastre pour les autres.
par Yves GUILLERAULT
Billet de blog
Un grand silence
L'association Vivre dans les monts d'Arrée a examiné le dossier présenté par EDF. Nous demandons, comme nous l'avons fait en 2010 et comme nombre de citoyens le font, que soit tenu un débat public national sur le démantèlement des centrales nucléaires : Brennilis, centrale à démanteler au plus vite.
par Evelyne Sedlak