ATD Quart Monde

Association

Montreuil - France

Sa biographie
Le Mouvement ATD Quart Monde a fait évoluer la lutte contre la pauvreté pour la faire passer d’objet de charité à lutte pour les droits de l’homme. Né dans un bidonville de Noisy-le-Grand dans les années 50, il est à l’origine d’un grand nombre d’avancées législatives comme le Revenu Minimum d’Insertion (RMI, ancêtre du RSA), la Couverture Maladie Universelle (CMU) le Droit au logement opposable (DALO) ou l'expérimentation "Territoires zéro chômeur de longue durée". ATD Quart Monde a pour but d’éradiquer la misère en agissant sur trois plans : – sur le terrain avec les personnes concernées pour obtenir l’application du droit pour tous – auprès des institutions et parlementaires, pour faire changer les lois – auprès de l’opinion publique, par des campagnes citoyennes pour faire changer le regard porté sur les plus pauvres.
Son blog
18 abonnés Le blog de ATD Quart Monde
Voir tous
  • Traitons de la même façon "premiers de cordée" et chômeurs, si nous voulons avancer

    Par
    Aux chercheurs d'emploi, on fixe des objectifs, des règles et des sanctions ; aux entrepreneurs, on accorde une confiance sans conditions. Deux poids, deux mesures. En même temps, le président Macron appelle les Français à faire des "miracles de solidarité, d'engagement et d'enthousiasme". D'accord, mais commençons par traiter tout le monde de la même façon.
  • Passer du RSA à un emploi, est-ce perdre des revenus ?

    Par
    On le croirait, à entendre la communication autour du "Pack sortie RSA" lancé en Essonne ce mois-ci, dont le message principal est "beaucoup de bénéficiaires du RSA refusent de quitter les avantages dont ils bénéficient et donc refusent des offres d'emploi". Une communication qui passe sous silence le vrai obstacle à la reprise d'activité : l'absence d'emplois décents en nombre suffisant.
  • Écrire pour reconstruire

    Par
    Dans les grandes catastrophes comme dans l'engagement quotidien, écrire peut aider à garder trace, à comprendre, faire comprendre et à reconstruire l'humain.
  • Seule la violence pourra t-elle réduire la pauvreté ?

    Par
    Quand un pouvoir reste sourd face à une détresse qu'il connaît, quand il ne soutient pas ou, pire, démolit des initiatives menées pour la combattre, il est coupable de non-assistance à personne en danger. Saura t-on sortir de cette "violence institutionnelle" qui enferme des millions de personnes dans la dépendance et l'exclusion ?
  • Ce sont les oubliés de la République qui la reconstruisent

    Par
    Ces oubliés de la République, ce sont ces 5 millions de personnes situées sous le seuil de pauvreté qui, malgré leurs efforts quotidiens, ne s'en sortent guère, auxquels on pourrait ajouter quelques millions d'autres. Ce sont eux qui bousculent l'ordre établi et contribuent à des changements de société.
Voir tous