Portfolio

Nuit Debout Lyon, Rétrospective semaine 3

"Rétrospective de la troisième semaine d'occupation de la place Guichard à Lyon. Réflexions, constats, témoignages, mises au point... La Nuit dévoilée par ceux qui la vivent, pour mieux la comprendre"
  1. 21 avril / 52 mars 2016 Habiter la place

    "Depuis plus de 3 semaines, après chaque journée de cours ou de travail, nous sommes nombreux à préférer le confort de la place Guichard à celui de nos appartements et à avoir substitué les marches de l'Agora à nos écrans de télévision.  

    Que ce soit pour les sourires et les conversations échangées, son espace de cuisine commune où ses projections toujours plus captivantes, qu'on soit dans une optique de partage ou d'observation, nuit debout est une autre ville dans la ville. Une ville où l’on dessine, esquisse ou crée. Une ville ou l'on se projette et où l’on tente  élaborer un futur basé sur des valeurs et des revendications communes. Une ville où l'on participe ensemble au bien être de chacun".  Lil

     

     

  2. 23 avril / 54 mars 2016 Commissions

    «Comment briser l'apathie d'une majorité d'individus désabusés ? Comment faire en sorte que les gens se préoccupent plus des attaques des grands lobbys financiers, industriels, et agricoles contre leur bien-être et celui de leurs enfants. Comment transformer une population fatiguée et exaspérée en une masse consciente et révoltée ? Comment faire troquer le candy-crush et le 20 minutes contre un journal critique et une assemblée populaire ? Comment faire primer le discours du combat et de l'engagement sur celui de la peur et de la résignation ? Si on trouve la réponse, on a gagné.». Julien

     

  3. 25 avril / 56 mars 2016 Jour de relâche

    «La place est vide c’est étrange. Je repense à nos discussions, à nos interrogations, à nos dernières décisions à nos colères dans cette volonté commune de nous battre ensemble dans le respect de la parole de chacun-e sans a priori, s’acceptant  les uns-une les autres tel-le-s que nous sommes. Les récentes «insurrections» de la Grèce à l’Espagne en passant par la Turquie, le Chili et tant d’autres... toutes ces lectures, ces analyses pour tenter de mettre à profit les erreurs et les victoires de chacunes d’entres-eux-elles pour peut-être comme nous l’espérons dans cette convergence de lutte, écrire le début d’un quelque chose qui nous reste encore à inventer. Surtout rester en  mouvement, passer la main à d’autres qui la passeront à leur tour, ne pas céder à cette soi-disant nature humaine, ensemble debout ici.» Henri.

  4. 26 avril / 57 mars au 1er mai / 62 mars 2016

    «On en peut plus de cette pluie » Eloise

     

  5. 26 avril / 57 mars 2016.

    "Depuis l’installation de la Nuit Debout Lyon, Place Guichard, la commission «MiamMiam», principalement constituée de sans-abris récolte chaque matin de la nourriture sur les marchés et chez les commerçants alentours. Dès 17h00 ils installent la cuisine sur place , préparent à manger et servent chaque soir des centaines de repas à prix libres. Certains jours un restaurant du quartier leur ouvre l’accès aux cuisines pour faire la plonge". H.

  6. 27 avril / 58 mars 2016

     

    Deux musiciens viennent donner quelques heures de leur temps pour soutenir le mouvement.

  7. 27 avril / 58 mars 2016

    La commission Action prépare une campagne de mobilisation pour la manifestation contre la loi du travail. Cette action permettra aussi de sensibliser le public sur l’indifférence d’une certaine presse.

     

  8. 28 avril / 59 mars 2016 Repression Policière

    «Comment voulez-vous nous permettre de rattraper en quelques semaines des années d'interdiction de célébrer, discuter, développer nos avis critiques ? Rendez-nous le temps, rendez-nous les pavés, et laissez-nous ensemble pour une fois inventer.»

    Sylvain

  9. 28 avril / 59 mars 2016 

    «Il nous faut constamment nous rappeler que nous ne voulons le pouvoir que pour le rendre au peuple et nous méfier à toute force et sans cesse de la corruption qu’exercera sur nous la prise de pouvoir qui nous fera soudainement oublier que nous ne l’avons pris que pour le partager et donc perdre» Marie 

  10. 28 avril / 59 mars 2016 

    «Myriam, nous ne voulons pas de ta loi, ni du monde que tu veux nous imposer !! Nous voulons adapter l’économie aux Êtres Humains et non soumettre les êtres humains à l’Économie !!! #RétablirlOrdreDesValeurs.. Marie 

  11. 28 avril / 59 mars 2016 .

    "A la faveur de l’occupation généralisée des places et des lieux de France contre la loi Travail et son monde, et dans l’esprit d’une convergence des luttes, 50 personnes du collectif Unitaire 69 occupent le Théâtre des Céléstins. A l’appel de Nuit debout en fin de manifestation, plus de 200 personnes investissent les lieux en soutien de cette action. 

    Samedi 30 mai Une assemblée populaire s’est constituée pour discuter des modifications des régimes d’indemnisation, et de la suite des actions.Dimanche 1er mai, le 62 mars nos camarades ont été évacué.e.s sans heurts, avec l’assurance par le directeur du théâtre de pouvoir occuper la salle Célestine dès lundi 2 mai, à 18 heures".

  12. 29 avril / 60 mars 2016 Université Debout

    «Les Nuits Debout, ce sont aussi des nuits d'éducation populaire. A Lyon, les groupes Université Populaire et #sciencesDebout Lyon font converger leurs initiatives et deviennent Université Debout Lyon. Chacun.e est invité.e à mettre en commun des savoirs et des savoir-faire sur la place Guichard. Un espace citoyen de transmission et de partage, de plus en plus fréquenté !»

    Sarah

     

  13. Mardi 26 Avril / 57 mars 2016. Nuit Debout Vaulx-en-Velin.

    Karim et Pierre Didier animent un atelier autour de la rénovation urbaine de Vaulx-en-Velin. De ces discussion émergea l'idée de lancer une Nuit Debout au Mas du Taureau. Ce soir ils sont vnus présenter ce projet au public et inviter ND Lyon à rencontrer les habitants, les militants associatifs et les syndicats vaudais,

    >Voir le diaporama sonore: https://blogs.mediapart.fr/henrigranjean/blog/270416/nuit-debout-lyon-vaulx-en-velin

     

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.