Portfolio

L'université de Strasbourg balayée par un nouveau souffle en 2017?

Des élections tout à fait inhabituelles à l'université de Strasbourg opposeront principalement deux listes, l'une "concordataire" menée par l'abbé catholique Michel Deneken et l'autre emmenée par une jeune scientifique hors pair, Mme la Professeure Hélène Michel (46 ans). Ces deux visions de l'Université s'affronteront dès le 17 novembre 2016.
  1. L'équipe d'Alternative 2017

    De gauche à droite de la photo en haut : Stéphane Viville, PU-PH, médecine ; William Gasparini, PU, sciences sociales du sport. En bas: Pierre Gilliot, DR CNRS, physique; Hélène Michel, PU, science politique, candidate à la présidence de l’université ; Christine Vespa, MCF, mathématiques .

    http://alternative2017.eu/

  2. Les têtes de liste tenant  conférence de presse le 3 novembre 2016 dans l'amphi Alain Béretz (sic ! ce dernier, toujours en excellente santé s'est vu offrir cet honneur saugrenu à l'occasion de son départ pour la DGRI du MENESR en guise de cadeau d'adieu du président par intérim qui a pris sa succession avec la bénédiction de l'Etat, M. l'abbé M. Deneken) de l'université de Strasbourg devant une assistance abondante et curieuse.

     

    Un communiqué du SNESup-FSU a causé l'ire de messire Deneken, jetant sur la campagne électorale une atmosphère de terreur noire et d'inquisition:

    https://histoiresduniversites.wordpress.com/2016/11/04/le-snesup-et-le-pretre-president/

     

    puis ici  l'analyse fort bien pesée de M. Seelig:

    https://blogs.mediapart.fr/michel-seelig/blog/101016/luniversite-publique-de-strasbourg-presidee-par-un-pretre

    https://blogs.mediapart.fr/michel-seelig/blog/061116/luniversite-publique-de-strasbourg-presidee-par-un-pretre-suite

     

    et enfin le communiqué de la libre pensée du Bas-Rhin qui en rajoute une dernière couche s'il en fallait:

    http://lp67.dyndns.org/Le-prochain-president-de-l-universite-de-Strasbourg-sera-t-il-un-theologien-catholique

  3. Christine Vespa dénonce la gabegie budgétaire de l'équipe sortante en brandissant l'un des objets de son ire.

  4. Pierre Gilliot expose les dysfonctionnements de la gestion des fonds IDEX.

  5. Stéphane Viville présente sa vision pour la Recherche.

  6. William Gasparini interrogé par un journaliste.

  7. Mme la professeure Hélène Michel est membre de l'IUF, politiste à l'IEP de Strasbourg et directrice de l'UMR SAGE qui a hébergé la sociologue réfugiée politique Pinar Selek.

  8. Bernard Carrière (à gauche), ex-Président de l'Université de Strasbourg 1 (ex Louis Pasteur) honore de sa présence l'équipe d'Alternative 2017.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.