Pour un printemps de Calais

Pour ne pas continuer à nous demander quoi faire face à ce qui se passe en notre nom, pour refuser d'accepter plus longtemps cette honte qu’est la Jungle de Calais, je vous propose d'organiser, en différents lieux de la France, comme une longue traversée de la nuit, une grande collecte au profit des femmes réfugiées de Calais.

Nous situant dans le sillage de bon nombre d’initiatives d’ores et déjà à l’œuvre et pour ne pas continuer à nous demander quoi faire face à ce qui se passe en notre nom, pour refuser d'accepter plus longtemps cette honte qu’est la Jungle de Calais, je vous propose d'organiser, en différents lieux de la France, comme une longue traversée de la nuit, une grande collecte au profit des femmes réfugiées de Calais à travers l'association Gynécologie sans frontières.

 

Pourquoi ?

Parce qu'au-delà des besoins objectifs de cette association qui travaille sur place avec peu de moyens, nous devons répondre à cette honte.

Parce que cette honte ne concerne pas seulement les conditions dans lesquelles on vit à Calais (quelques douches, quelques toilettes, quelques points d’eau pour… 6000 personnes !), mais la réponse même de l’état face à une telle situation.

Parce qu'ils doivent se sentir bien seuls à Calais...

 

Pourquoi vous ? Pourquoi moi ?

Parce que se taire, c’est consentir.

Parce que nos enfants nous jugeront sur Calais.

parce que l'historique ne s'écrit pas seulement dans les livres.

Parce que nous sommes ces hommes, parce que nous sommes ces femmes.

 

L'idée de cette collecte n’est pas de faire un petit geste de solidarité dans un coin pour ménager sa bonne conscience, mais quelque chose qui ait une certaine ambition, qui fasse surtout entendre une autre voix : la voix de celles et de ceux qui refusent ce qui se joue à Calais. Or, nous sommes nombreux un peu partout en France !

Je vous invite donc, où que vous soyez, à solliciter vos réseaux et à vous engager en participant à cette cagnotte. Plus nous serons nombreux à répondre, plus nous serons nombreux à nous faire entendre, plus nous contribuerons à changer, peut-être, le regard que le monde porte désormais sur ce qui fut un jour le pays des droits de l'Homme...

Le compte à rebours est enclenché et ne s'arrêtera, au terme de cette traversée de la nuit, qu'au premier jour du printemps. Ce jour-là, la recette de notre cagnotte sera intégralement reversée à l'association Gynécologie sans frontières.

Vous aurez tous les détails au fur et à mesure de nos avancées dans la rubrique Actualités du lien https://www.leetchi.com/c/tous-solidaire-jungle-calais

Bien amicalement !

Patrice

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.