E'M.C.
Pr.-Apprenant permane, assigné à résilience.
Abonné·e de Mediapart

487 Billets

3 Éditions

Portfolio 11 oct. 2016

"COMBATTRE L'AUTORITARISME ET LE RACISME D'ÉTAT"

Une cautèle en cassant une autre; qui se souviendrait de ce mot d'Arouet "Tout homme est soldat contre la tyrannie", et, de ce mot persan "Je vais en voiture" dit l'oie qu'emporte le renard"; le despotisme, pensait Chamfort est un ordre des choses où le supérieur est vil et l'inférieur avili; et nous disons, plante perçant béton, que force coexistence entre citoyens est pire cauchemar d'État. EMC

E'M.C.
Pr.-Apprenant permane, assigné à résilience.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

  1. L'Anticapitaliste, nro 79, septembre 2016.

    ATTENTATS AFFREUX HEUR POLITICIEN 

    En plongeant la population dans l'horreur d'un terrorisme aveugle et criminel, les ignobles attentats de Nice et de Saint-Étienne-du-Rouvray ont offert aux classes dominantes l'occasion de redéployer une offensive autoritaire et raciste. (1)

    Hollande a ainsi pu relancer une prolongation de trois mois de l'état d'urgence, dont il n'y a pas besoin d'être grand devin pour deviner qu'elle servira d'abord et avant tout à museler le mouvement social, comme cela a été le cas au printemps dernier. (2)

    Il a aussi annoncé la mise en place d'une très inquiétante "garde nationale", puisant une nouvelle fois directement dans le programme du Front National. (3)

    Si le gouvernement justifie cette politique par la crainte de nouveaux attentats, ces nouvelles mesures sécuritaires s'inscrivent dans une tendance de fond qui amènent les classes à se doter d'États de plus en plus autoritaires, afin de disposer des moyens policiers nécessaires pour faire face aux fractures béantes que leurs politiques néolibérales ont ouvertes dans la société. (4)

             AU NOM DE QUELLE VASSALITÉ 

    Pour avoir été annoncées au nom de l'état d'urgence, les entraves répétées au droit de manifester qui ont marqué le mouvement contre la loi travail se situent ainsi dans la continuité d'une politique de restriction des libertés démocratiques qui avaient amené Hollande à interdire les manifestations de solidarités  avec Gaza à l'été 2014. (5)

    Le caractère de plus en plus policier que prend la lutte des classes se concrétise aussi par une multiplication des procès politiques. 

    La criminalisation du mouvement social va amener les Air France et les Goodyaer devant les tribunaux, tandis qu'à l'exemple des dockers du Hâvre, des dizaines de militant-e-s vont comparaître dans les semaines à venir pour "outrage"ou "rébellion" au terme de procédures construites de toutes pièces par la police et les parquets. 

    Ce climat permet au patronat d'accentuer la répression dans les entreprises, comme en témoignent la multiplication des procédures disciplinaires à la Poste, où les délégués syndicaux sont désormais mis à pied pour de simples prises de parole dans les dépôts, mais aussi le procès en appel d'une inspectrice de travail que le parquet a fait condamner en première instance pour avoir apporté la preuve que la direction de Tefal avait corrompu sa propre hiérarchie afin d'entraver son action ! (6)

    Les attentats criminels de l'été ont aussi provoqué une nouvelle poussée d'islamophobie qui est d'autant plus inquiétante qu'elle procède moins d'une réaction populaire que de l'initiative du gouvernement. (7)

    CHEVÈNEMENT L'ENGEÔLEUR D'ISLAM         AU GRAND DAM DE LAÏCITÉ !

    Au prétexte de lutter contre le Djihadisme, Hollande  a annoncé la relance de la Fondation des œuvres de l'Islam en France") chargée du financement des mosquées, du culte) dont il a souhaité confié la direction à Jean-Plierre Chevènement, qui incarne non seulement l'aile la plus réactionnaire de sa majorité, mais aussi les vieilles politiques paternalistes et colonialistes de la France mitterrandienne. 

         L'INVISIBILISEUR "ATÉMADOULET"*

    Sitôt pressenti, Chevènement a d'abord appelé les Musulmans à faire preuve de "discrétion", avant de déplorer que la nationalité française ait disparu de la ville de Saint-Denis, en établissant un lien scandaleux entre blanchitude entre christianisme et nationalité française. 

                          BEURKINI D'ÉTAT

    Plus grave encore Valls et le gouvernement ont apporté leur soutien aux arrêtés anti-burkini pris par des maires démagogues de la droite extrême des Alpes-Maritimes.

    CASSAGE DU CONSEIL D'ÉTAT À RE-POUSSE DE NOUVELLES LOIS LIBERTICIDES !

    Si ces arrêtés ont été finalement cassés par le Conseil d'État, qui a relevé à juste titre leur caractère discriminatoire, ils ont permis de mettre à l'ordre du jour le projet une nouvelle loi contre ciblant spécifiquement les musulman-e-s.

    VALLSIONISÉ DÉVITALISEUR  DE SOUVERAINETÉ FRANÇAISE ! 

    Valls en a sans doute donné les premiers contours en annonçant qu'il était prêt à étudier la mise en place d'une loi d'interdiction du salafisme, ouvrant ainsi la porte à l'établissement d'une législation ouvertement islamophobe. (8) 

    PARASITES D'ÉTATS ANTI TRAVAILLEURS

    Directement tournée contre les classes laborieuses, qui se trouvent plus que jamais considérées comme des classes dangereuses, cette offensive autoritaire et raciste des classe dominantes, ne peut être enrayée que par une large riposte des organisations ouvrières.

    Celle-ci doit passer par un soutien déterminé à toutes les victimes de la répression et de l'islamophobie d'État, mais aussi par le refus de tout "Front républicain contre le terrorisme" (9) qui ne pourrait constituer dans ce contexte qu'une alliance contre-nature avec les classes dominantes. 

    In, L'Anticapitaliste, numéro 73, septembre 2016.

    Laurent Ripart.

                           -----      ------     ------

    Choix, découpage, notes, lexiques, titres, E'M.C. 

    (1) Pourtant les enquêtes des deux horribles drames ont révélé, outre l'étrangeté de leur perpétration, (celui de "la ville la plus surveillée de France", aucun journaliste n'a dit pourquoi cette ville de Nost'Algériques, particulièrement !)

    La taille ostentatoirement mamouthéenne du véhicule, l'inadmissible temps du macabre fauchage, les vidéos saisies et détruites, sur ordre de l'Intérieur, la policière diligemment malmenée, etc.

    Voir multiples articles sur ces irrecevables entorses et versions. 

    Et, la disparité, voire l'inadéquation totale entre les deux tueurs instables, et une quelconque islamité;  ce qui n'empêche pas les tisonniers d'États de s'exaspérislamiser ! 

    (2) Et, dès le lendemain, Hollande d'intensifier la dévastation de la Syrie, au "profit" d'Israël aux frontières envahissantes !

    (3) C'est la ruine de la raison, de l'éthique et des "valeurs"; sombre souvenir du vilain retour des milices, cette fois-ci la cible est, escompte-t-on, suffisamment vilifiée pour que ça passe, entre les mailles de l'analogie. 

    (4) C'est un vrai fascisme d'État stigmatisant, une population précarisée, qui s'insinue mauvaisement avec sa myriade de lois scélérates contre ses forces vives, les masses de travailleurs et, l'inestimable diversité, sans quoi, comme dirait l'autre, récent français en surchauffe, (à l'instar du chef magyar) paroxystiquement prosterné, pour une certaine minorité,  "la France ne serait pas la France !"

    Cette diversité récidivement visée qui s'est battue et, est morte massivement, (plus de 300 000 tombes) y compris, et surtout, contre le nazisme, pour la France, contrairement aux nouveaux naturalisés, parvenus au sommet de l'Etat, dont la fine chemise blanche se mouille ostentatoirement de leur suée de démène campagne, au sirocco des néons et des chauffeurs de salle, tels que l'agité prédécant, aux façons de frappe, d'Hollande et, le chafouin taulier d'État actuel !

    (5) En contradiction totale avec l'inaliénabilité de principe d'un droit acquis, même si Hollande* est, honteusement larbiné, contre les intèrêts du peuple français ! à la politique criminelle et lâche d'Israël, aux frontières fantasmatiques, face à une population dénuée, pillée, parquée et totalement désarmée !

    * l'heureux "élu" d'un massif vote musulman, sanctionnant le dévastateur de la Libye. 

    (6) L'État actuel, prisonnier d'une féroce oligarchie affairiste et corrompue, qui se déclare effrontément en guerre contre "le terrorisme" vieille vile rengaine colonialiste, mais qui est, on le voit dans les faits, en guerre contre l'école libre (qu'il entend manipuler, soldatiser), contre sa population abjectement discriminée, précarisée, paupérisée, contre ses travailleurs, contre sa culture, contre ses valeurs, contre son slogan républicain, contre la décence de gouvernance équilibrée. 

    (7) Hollande et ses acolytes inquiets, contre toute prévision d'embrasement (subséquente à l'horrible attentat du prélat de St-Étienne), de la concorde s'élaborant entre Chrétiens et Musulmans, et de la retenue du Pape François, prolétaire déclarant, à juste titre, que le Terrorisme c'est la Finance ! bouleverse les plans belliqueux du "Moi Président..." (coiffé pour 35000€ mois), qui se précipite, feu aux basques, tout mécréant qu'il est, à la rencontre de celui-ci, pour un long entretien tu,  au Vatican, manifestement géné de l'attitude, "empathique" envers les Musulmans, du nouveau Patron de l'Église ! 

    (8) "une loi d'interdiction du salafisme" pernicieuse et vicieuse et creuse formule, fourrable, dont le sens aléatoirement progressif serait, l'interdiction de l'Islam, dont aucun représentant* scénarisé par les médias n'est représentatif de celui-ci.  

    * rentier de taciturnité. 

    (9) Terrorisme effet burkini, en réalité c'est le marquage de toute la société qui est en cours d'accélération, pour contenir l'irresponsable dévastation de l'historique Syrie et l'effacement d'une la mémoire universelle, toute la Syrie, multimillénaire, étant site classé patrimoine mondial 

                       ----    ----       ----

    *Atémadoulet, n.m. de l'arabe i'timâd ad-dawla (l'appui de l'empire), titre du - premier - ministre. Littré, Editions Garnier, 2009, page 130. 

    E'M.C. 

     

     

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Violences sexuelles

À la Une de Mediapart

Journal — International
Pourquoi le Kremlin veut en finir avec Memorial
L’historien Nicolas Werth explique les enjeux de la possible dissolution, par la justice russe, de l’ONG Memorial. Celle-ci se consacre à documenter les crimes de la période soviétique, mettant ainsi des bâtons dans les roues du roman national poutinien.
par Antoine Perraud
Journal — Culture-Idées
Autour des spectacles « Mère », « The Notebook » et « Istiqlal »
L’émission culturelle hebdomadaire de Mediapart est consacrée aujourd’hui aux mises en scène de Wajdi Mouawad (« Mère »), du collectif Forced Entertainment (« The Notebook ») et de Tamara al-Saadi (« Istiqlal »).
par Joseph Confavreux
Journal — France
Gauches : comment reprendre la main pour 2022 ?
Échaudées par les tentatives ratées de « triangulation » dans leurs propres rangs, et encouragées par l’actualité, les gauches recentrent leur discours sur le social. Mais se faire entendre reste une gageure dans un paysage médiatico-politique saturé par les thématiques identitaires.
par Mathilde Goanec et Pauline Graulle
Journal — France
Présidentielle : cette deuxième ligne qui prépare l’après
« Refondation », « Front populaire écologique », « Bloc arc-en-ciel »… Au sein des partis de gauche, des personnalités s’activent pour éviter les logiques de division présidentielle. Pour elles, la reconstruction de la gauche commence maintenant, pour ne pas disparaître. 
par Mathieu Dejean

La sélection du Club

Billet de blog
« Atlantique », un film de Mati Diop
Des jeunes ouvriers au Sénégal ne sont pas payés depuis plusieurs mois rêvent de partir pour l’Europe au risque de leur vie. Ada, amoureuse de l’un de ces hommes, est promise à un riche mariage contre son gré. Les esprits auront-ils raison de ces injustices ?
par Cédric Lépine
Billet de blog
« Ailleurs, partout » : d’autres images des migrations
« Ailleurs, partout », d’Isabelle Ingold & Vivianne Perelmuter, sort le 1er décembre. Le documentaire offre une passionnante réflexion sur les paradoxes de la géographie contemporaine, entre fausse ubiquité du cyberespace et vrais obstacles aux migrations. Rencontre avec les deux réalisatrices. (Entretien avec Nashidil Rouiaï & Manouk Borzakian)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
« L’Héroïque Lande - La Frontière brûle » : des vies électriques
[Archive] «L'Héroïque Lande. La Frontière brûle», réalisé par Elisabeth Perceval et Nicolas Klotz, renverse les attendus d'un film «sur» La Jungle de Calais, pour sonder les puissances politiques et sensibles du cinéma, avec des images qui s'imaginent depuis une Zone et avec ses fugitifs.
par Robert Bonamy
Billet de blog
Avec le poids des morts
« Chaque famille, en Côte d'Ivoire, par exemple, est touchée. Tu vois le désastre, dans la mienne ? On assiste à une tragédie impensable ». C. témoigne : après un frère perdu en Libye, un neveu disparu en mer, il est allé reconnaître le corps de sa belle-sœur, dont le bateau a fait naufrage le 17 juin 2021 aux abords de Lanzarote, à Orzola.
par marie cosnay