E'M.C.

Pr.-Apprenant permane, assigné à résilience.

Sillon-Butte dans le Rhône - France

Sa biographie
Cartier de Lettres françaises. Réside à l'Étymon, navigue à la Nuance. Artisan adéquateur. Spéléo-Sherpa. Écrivain, Poète. Blogs : Mehditerranée. Blogspot.com Facebook : -El-Mehdi CHAÏBEDDERA- -MOSTA-L-'UTHAYL- -VIVRE ANTHOLOGIE- -PAGES D'ISLAM- -HAÏKUS- PHOTOS-Reportage sur Mostaganem, Algérie, ((2013-2014-2015) Conférences: Rhétorique de la guerre (Cinémonde, Mosta, 1991) -- Comment Freud a lu L' Oedipe de Sophocle ? (Université Mostaganem, 2000) -- L'hospitalité -- Le Pardon -- Shalom Paix Salem, interreligieux 2013-2014 -- Publications : Enchatonnement, An-Amzer, Bretagne (1989)--- Au détroit d'être, Les Amis de la Poésie, ( 1991)--- Bagdad au bunker de mon cœur, Imprimerie Alawiyya de Mostaganem, (1991)--- Le Chinois d'Algérie, L'Albatroz, Paris, Imprimerie spéciale (1994)--- L'épopée diabolique, Au vibrato des terrorismes, Editions Clapas, Aguessac, (2004)--- Cœur gaulé, Retro-Viseur, (2004)--- Miscellanées, Comme un terrier dans l'igloo, Lompret. (2004)--- L'Alysse aux lèvres, Editions Dar el-Gharb,Oran, 2004)--- Poètes du Gers et d'ailleurs (collectif), Lectoure, (2014)---
Son blog
55 abonnés EXEQUATUR
Ses éditions
1 / 2
Voir tous
  • DÉCÈS RESSENTI DE GILBERT MEYNIER

    Par
    En L'Algérie révélée, Gilbert Meynier citant Abdallah Laroui "Le grand méfait de la colonisation n'est pas seulement de stopper l'évolution historique mais d'obliger le colonisé à la refaire en sens inverse". Le droit des uns qui exclut le droit des autres. En quoi la guerre fait-elle [évoluer] les [Algériens] et les [historiens]? Indiscutablement donc, il importait de "décoloniser l'histoire" -
  • ADIEUX POPULAIRES À JOHNNY

    Par
    Puits d'Adieu à Johnny à la Madeleine, détrempant âme-s, à remontée d'impressions, nous de Salut les Copains, à tubes dégondant, et Puis-Là! Sabbat - Moteurs! avalanche de fans, magnifiant l'Artère du monde, Chants Elysées, chaud discontinuum du peuple-s, le cercueil blanc, baiser des proches, six pétales effleurant l'Éphémère, et Puis, l'Elysée, Ici! triple enterrement, Roc-k, Socle, Colombe! EMC
  • LE GÂTEAU

    Par
    "Il y a donc un pays superbe ou le pain s'appelle du gâteau, friandise si rare qu'elle suffit pour engendrer une guerre fratricide." C. Baudelaire. Et, il est d'autres fabuleuses Sumatra et Afrique de Cocagne, Merveille balayée de brises, peignée de soleil, où la paix, part impayable, parfum d'âme, tragiquement engageante, si appétante, si aff'Amante qu'elle Fantôme en noces génocidaires. E'M.C.
  • FRANCOL À FRANÇOIS

    Par
    "(...) si un comédien arrivait à être, relativement au personnage qu'il est chargé d'exprimer, ce que les meilleures statues de l'Antiquité, miraculeusement animées, vivantes, marchantes, voyantes, seraient relativement à l'idée générale et confuse de beauté, ce serait-là, une parfaite idéalisation, qu'il était impossible de ne pas supposer vivante, possible, réelle." (PPP XXVIII), Ch. Baudelaire.
  • ATTENTATS EN SABRETACHE ÉLECTORALE

    Par
    Retour de flamme néocoloniale; l'attentat(s), affreux fédératif d'accointance sociétaire; féru de verrou, l'administré grugé de projets, drogué de libertaille, dyalisé de médias, orphelin de sa vie, tanneur d'identité, se défait volontiers de réflexion, s'en remet aux alarmes, à défaut d'être alerte, cède aux restrict, à l'état d'urgence qui l'ajourne vénal au carnier de son triste peaussier. EMC
Voir tous
  • Édition Palestine

    "INTERVIEW D'ILAN PAPPÉ GRAND HISTORIEN DE LA COLONISATION SIONISTE

    Par
    Ilan Papé, c'est à l'histoire de l'occupation israélienne en Cisjordanie et dans la bande de Gaza que se livre le grand historien dans son dernier ouvrage The biggest prison on earth, A History of the occupied Territory, sur laquelle il revient dans cette interview, à l'origine publiée sur Middle East Eye, 24/11/2017.
  • Édition Palestine

    UNE BOMBE SOMNAMBULE

    Par
    Un État racial gardant son déclin aux reins s'ingambe à sa fin, tâcheron de perdition, se perdant de vue, tel arsenal insomniaque, une bombe somnambule. Quel aveugle forcing aux traquenards des victoires ruinant le regard. Comment peut-on, ainsi, s'épouvanter de Paix au point de s'engoncer de soi en éclats d'Os, liquoriste d'Oubli-s? E'M.C.
  • Édition Palestine

    LIBÉRATION DE TOUS LES ENFANTS PALESTINIENS DES PRISONS DE L'OCCUPATION ISRAÉLIENNE

    Par
    Porter la liberté est la seule chose qui redresse le dos, Patrick Chamoiseau; [puisqu'] Il n'est pas d'arrière-pays. Tu ne saurais te retirer derrière ta face [nous glisse] Edouard Glissant.
  • Édition Palestine

    DÉGRADATION-S DE JÉRUSALEM...EST

    Par
    Dégradation-s de Jérusalem, démolition passionnelle d'un peuple source, de sa signalétique-s, capillarisé en palimpseste brûlant, à cet obscur amphithéâtre de tentations terribles, d'exit-s, d'irréductibilités glaçantes, d'ombres plombées, de, comme disait Bataille, cette "pathologie de la volonté qui se rend à son charme" vénéneux, cette rageuse chute à ses fumants vomitoires d'impasses E'M.C.
  • Édition Palestine

    GAZA ABSCONSÉE DE SA GAZE

    Par
    Gaza, paradoxe forcé de son a contrario allant aux sources, percutant l'étymologie comme le bulldozer la structure, la vie et l'Histoire. Gaza, de l'arabe qazz, cette "espèce d'étoffe fort claire, faite de soie ou de fil d'or et d'argent"; fin coton stérilisé utilisé pour (se) panser l'âme au fol gazomètre d'un quotidien criminel; Gaza face à "son" Geai gigantisé, la mire de cécité-s mondiale. EMC
Voir tous
Édition Palestine

AUX DÉS DU DAIS

Par
Voir tous
  • le 16 février 2018 Édition Palestine

    "Un mur à Jérusalem"

    Par
    Un mur à Jérusalem ou/où Jérusalem murée, capitale raptée, capotée sur son escarboucle embouée, enjeu majeur de forclusion, quel sac de conscience! Œil de Judas, jalousie d'herméneute ameuté de cauchemars suprémacistes. Jérusalem sirène d'amoncellements violemment désobviée de sa haute convergence, fléau de fixité tourbeuse, murs murènes, labyrinthe d'ébouillantement à l'humanité penchée. E'M.C
  • le 16 février 2018 Édition Palestine

    "FEMMES PALESTINIENNES EN RÉSISTANCE"

    Par
    Si pour René Char, Dans nos ténèbres, il n'y a pas une place pour la beauté. Toute la place est pour la beauté; pour Aimé Césaire, La justice écoute aux portes de la beauté!; pour nous autres, ainsi Édouard Glissant et Patrick Chamoiseau, Maintenant y a-t-il beauté à se ressouvenir ensemble, venus de tous côtés? Faut-il au contraire et seulement exiger créance (...) peser l'usufruit? E'M.C.