«MANIFESTATION POUR LA LIBERTÉ DE MANIFESTER»

Enième loi liberticide votée par le parle-ment [lobbyé] au nom du peuple français contre le peuple français auquel on ravit l’info la voix & la rue pour le détrousser de tous ses moyens d’expression comme si le parlementeur s’excisait de sa petite conscience de bobo voué à faillir à sa mission d’équilibre républicain, mot gravement galvaudé par ces gourous de régression en mode pervers. E’M.C.
  • Date Du 13 avril 2019 Au 13 avril 2019
  • Lieu Paris - de la Place de la République en direction de la place de la Nation - c’est samedi 13 avril 2019 à 14h

Les violences contre les personnes, les biens, les institutions qui ont eu lieu ne peuvent justifier qu’un exécutif s’arroge des pouvoirs exorbitants.

Participer à une manifestions ne saurait signifier le risque pour chacun et chacune d’entre nous d’être poursuivi, fiché et condamné pénalement comme financièrement.

Soumettre les participants et les participantes à une manifestation à une fouille systématique,

faire d’un visage en partie découvert un délit,

persister dans l’usage d’armes qui mutilent, voila l’esprit et la lettre de mesures qui sont autant d’empêchements à l’exercice d’un droit essentiel en démocratie: 

celui de manifester publiquement, collectivement et pacifiquement son opinion.

Cette loi de circonstance porte un lourd risque d’arbitraire des gouvernement d’aujourd’hui comme de demain, 

nous en demandons l’abrogation. 

C’est pourquoi nous appelons à manifester partout en France le samedi 13 avril 2019.

Une conférence de presse se tiendra au siège de la Ligue des Droits de l’Homme

(138, rue Marcadet, 75018, Paris) le jeudi 11 avril à 11 heures.

                                           •

Signataires, voir commentaire immédiat au fil de ce billet.

                                           •

Publié sur le site de l’UJFP - lundi 8 avril 2019

Choix, découpage, chapô, E’M.C. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.