E'M.C.
Pr.-Apprenant permane, assigné à résilience.
Abonné·e de Mediapart

487 Billets

3 Éditions

Portfolio 19 févr. 2016

DÉ-VIS'ALGÉRIE(S) : CAMUS (1)

J'ai lié une intrigue avec ce pays, c'est-à-dire que j'ai des raisons de l'aimer et des raisons de le détester. Pour l'Algérie, au contraire, c'est la passion sans frein et l'abandon à la volupté d'aimer. Question: Peut-on aimer un pays comme une femme. Camus, Carnets (1964). Voir, surtout, Nedjma (1956) Kateb Yacine; l'Amour du pays, M'Algérie toujours, Poètes du Gers, CMCanada (2014). E'M.C

E'M.C.
Pr.-Apprenant permane, assigné à résilience.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

  1. Photo de gauche : Albert Camus et son frère Lucien, pupilles de la nation.

    Photo de droite : Camus lors de sa première communion

    Solitaire et solidaire, Catherine Camus, Lafon, 2009.

  2. Dans l'atelier de l'oncle tonnelier, Albert Camus, au centre, est âgé de sept ans. 

    Derrière lui, Étienne se tient debout, les bras croisés.

    Solitaire et solidaire, Catherine Camus, Lafon, 2009.

  3. Catherine-Marie Cardona, grand-mère de Camus.

                                       •

    Droite dans sa longue robe noire de prophétesse, ignorante et obstinée, elle du moins n'avait jamais connu la résignation. Et plus que tout autre, elle avait dominé l'enfance de Jacques.

    Le premier homme, A. Camus.

                                        •

    Votre mère faisait des ménages. Qui s'occupait de vous la journée ? " Ma grand-mère et rudement.

    Questionnaire de Carl A.Viggiani.

  4. Sa tante et son oncle Acault, devant leur boucherie, rue Michelet à Alger.

    Franc-maçon, ce dernier ouvre à l'adolescent sa bibliothèque.

    Camus dira de lui : "Il était le seul homme qui m'ait fait imaginer un peu ce que pouvait être un père."

    Solitaire et solidaire, Catherine Camus, Lafon, 2009.

  5. Catherine Sintès, mère d'Albert Camus.

                                       •

    Elle avait un visage doux et régulier, les cheveux de l'espagnole bien ondés et noirs, un petit nez droit, un beau et chaud regard marron. 

    (...) et sa mère telle qu'elle était demeurait ce qu'il aimait le plus au monde, même s'il l'aimait désespérément.

    Le premier homme.

                                     •

    J'aimais ma mère avec désespoir. Je l'ai toujours aimée avec désespoir. 

    Carnets - janvier 1942 mars 1951, Gallimard, 1964, page 178.

    Le premier homme, Albert Camus, roman autobiographique "inachevé", publié par sa fille chez Gallimard, en 1994.

    Retour(s), sur les traces d'une enfance de pied-noir algérien à la recherche du père, dont Jacques Comery est le narrateur. 

    Monogrammes, Camus, E'M.C

  6. La ferme Saint-Paul dans la commune, village agricole de Mondovi (1948-1962), renommée Dréan, - Wilaya d'El Tarf, sur la côte orientale de l'Algérie, à 25 kms au sud de la Wilaya d'Annaba - où naît Albert Camus, Le 7 novembre 1913. La ferme n'existe plus aujourd'hui n'existe plus aujourd'hui.

                                       •

    Dessin de Jean Brua, d'après une photo d'Edmond Brua, rédacteur en chef du Journal d'Alger.

     

     

  7. Carte de localisation du village agrico-côtier, Wilaya d'El-Tarf jouxtant celle d'Annaba.

  8. Plaque commémorative.

  9. Plaque commémorative apposée le 23 janvier 2012 par l'ambassadeur de France en Algérie Xavier Driencourt, avcompagné du Wali (préfet) d'El Tarf, Ahmed Mabed, au premier domicile algérien d'Albert Camus, à Drean, ex. Mondovi, à la frontière tunisienne.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Médias
Zemmour, un infernal piège médiatique
Émaillé de violences, le premier meeting de campagne d’Éric Zemmour lui a permis de se poser en cible de la « meute » médiatique. Le candidat de l’ultradroite utilise la victimisation et des méthodes d’agit-prop qui ont déjà égaré les médias états-uniens lorsque Donald Trump a émergé. Il est urgent que les médias français prennent la mesure du piège immense auquel ils sont confrontés.  
par Mathieu Magnaudeix
Journal — Politique
Quand le candidat parle, ses militants frappent
À Villepinte comme à Paris, des antifascistes se sont mobilisés pour ne pas laisser le premier meeting d’Éric Zemmour se tenir dans l’indifférence. Dans la salle, plus de 10 000 personnes s’étaient réunies pour l’entendre dérouler ses antiennes haineuses, dans une ambiance violente.
par Mathieu Dejean, Mathilde Goanec et Ellen Salvi
Journal — Social
Les syndicalistes dans le viseur
Dans plusieurs directions régionales de l’entreprise, les représentants du personnel perçus comme trop remuants affirment subir des pressions et écoper de multiples sanctions. La justice est saisie.
par Cécile Hautefeuille et Dan Israel
Journal
Fonderies : un secteur en plein marasme
L’usine SAM, dans l’Aveyron, dont la cessation d’activité vient d’être prononcée, rejoint une longue liste de fonderies, sous-traitantes de l’automobile, fermées ou en sursis. Pour les acteurs de la filière, la crise économique et l’essor des moteurs électriques ont bon dos. Ils pointent la responsabilité des constructeurs.
par Cécile Hautefeuille

La sélection du Club

Billet de blog
Aimé Césaire : les origines coloniales du fascisme
Quel est le lien entre colonisation et fascisme ? Comme toujours... c'est le capitalisme ! Mais pour bien comprendre leur relation, il faut qu'on discute avec Aimé Césaire.
par Jean-Marc B
Billet d’édition
Dimanche 5 décembre : un déchirement
Retour sur cette mobilisation antifasciste lourde de sens.
par Joseph Siraudeau
Billet de blog
« Pas de plateforme pour le fascisme » et « liberté d’expression »
Alors que commence la campagne présidentielle et que des militants antifascistes se donnent pour projet de perturber ou d’empêcher l’expression publique de l’extrême droite et notamment de la campagne d’Éric Zemmour se multiplient les voix qui tendent à comparer ces pratiques au fascisme et accusent les militants autonomes de « censure », d' « intolérance » voire d’ « antidémocratie »...
par Geoffroy de Lagasnerie
Billet de blog
Le fascisme est faible quand le mouvement de classe est fort
Paris s’apprête à manifester contre le candidat fasciste Éric Zemmour, dimanche 5 décembre, à l’appel de la CGT, de Solidaires et de la Jeune Garde Paris. Réflexions sur le rôle moteur, essentiel, que doit jouer le mouvement syndical dans la construction d’un front unitaire antifasciste.
par Guillaume Goutte