Portfolio

DETTE, L'INFINI NÉORAMA USURAIRE : CONSTANT TRACAS DE POLÉMOLOGUE !

1971, Nixon, annulant parité dollar/or, l'absurde dette usuraire américaine, en houle depuis Reagan, atteignant son pinacle d'explosion avec Obama, Nobel de la Paix, pas encore d'Économie ! Plus de 19.400 milliards de $ de dette publique, 63.467 $ de dette totale est "mathématiquement impossible à rembourser" (Michael Sanders: Game over). Une guerre nucléaire à l'Iran occisant créanciers ! EMC
  1. La fabrication de la dette, escroquerie planétaire, infini néoroma usuraire, no-man's-land politique, infini irremboursement, incessant vice et souci de polémologie, cyniques guerres médiatico-nucléaires, inextinguible massacre de créanciers, satanique spirale boursière, à l'aumonière d'infamie.

    Et, le brave Pape François, compatissant grand  frère d'Â(r)mes, qui met le feu aux poudre, à là où il faut ! en ciblant, déclarativement, et très justement, le Terrorisme financier de spéculation guerrière, éternel nerf de guerre, comme principale source de l'énorme dérèglement mondial européen (60 millions de morts, 1-2 GM, et, plus de 50 millions de morts stratégiques au retour de colonialité instigués par le plus petit plus grand meurtrier continent de la planète; au point que petit François, funestement lobbyé, tout juste déclaboussé de l'incompréhensible tuerie de Nice ( dont la première victime est musulmane ainsi que le tiers du nombre total!)  sollicite dare-dare un entretien, secret (de Polichinelle) avec le Saint-homme, dont, une certaine empathie pour l'islam, contraire à l'ourdir du moment, l'embarrasse au plus au haut point, à ce plan de décimation de la Syrie pour le compte de l'occupante puissance régionale; la coexistence, et la Paix étant, à leur imbroglio boursier, leur pire cauchemar, à faillitaire repousse de tifs - E'M.C. 

  2. "Les six présidents responsables de la faillite des États-Unis" dépuisé l'élection de Ronald Reagan en 1981, par Egon Von Greyers, 16 septembre 2016.

     

    Choix, titre, chapeau, E'M.C. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.