Ciné-concert : Lorette et les autres * chronique de l'exil

Ciné-concert : Un documentaire qui raconte une histoire de l’immigration d’hier, qui ressemble beaucoup aux histoires de l’immigration d’aujourd’hui. Au temps de la résorption des bidonvilles (1970) la solidarité avec les habitants est « interdite » et Lorette risque l'expulsion dans le pays de Salazar que son mari a du quitter pour écharper à la répression fascista.
  • Date Le 11 juillet 2021
  • Lieu Musée de l'histoire de l'immigration * Terrasse éphémère Poisson Lune. ** Dimanche 11 juillet 2021 à 22h30 *** Documentaire de Dominique Dante, accompagné du guitariste Philippe de Sousa.
  • Réservation, inscription Entrée libre et gratuite. Terrasse éphémère Poisson Lune. Palais de la Porte Dorée 293 avenue Daumesnil 75012 Paris * métro et tram Porte Dorée

Ciné-concert : Lorette et les autres | Musée national de l'histoire de  l'immigrationAucune description de photo disponible.

Un documentaire réalisé par Dominique Dante (1973) qui raconte une histoire de l’immigration d’hier, qui ressemble beaucoup aux histoires de l’immigration d’aujourd’hui. Une citoyenne qui par solidarité aide ses compatriotes immigrés Portugais installés en famille dans le bidonville de Massy.

‘’Parce qu’elle connaît mieux le français que presque toutes les femmes et que beaucoup d’hommes du bidonville, elles les aide à remplir les papiers de Sécurité Sociale, elle les aide à résister aux tracasseries administratives au Commissariat et à la Mairie, elle les aide à réclamer leur dû au patron qui refuse de payer. Parce qu’elle connaît bien les Portugais du bidonville, elle partage leurs problèmes. Elle s’est faite l’interprète de leurs revendications.’’

Mais l’administration de l’époque ne peut le supporter et la convoque ‘’devant une Commission spéciale d’expulsion (ce n’est pas un tribunal c’est une commission nommée par Marcelin). Cette commission siégera le 22 septembre 1971 à la Préfecture de l’Essonne à Evry.’’

"C'est en janvier 1970, devant l’indignation soulevée par la mort de 5 travailleurs africains à Aubervilliers, que Chaban-Delmas a lancé son plan de ‘’résorption des bidonvilles’’. Peu lui importe ce que deviennent les habitants des bidonvilles détruits. Les uns sont relogés à des loyers exorbitants, les autres sont envoyés loin de leur travail, d’autres vont grossir d’autres bidonvilles..."

Une soirée proposée par Hugo dos Santos, réalisateur en résidence au Musée de l'histoire de l'immigration dans le cadre de résidence Frontières *pour son projet Transit, qui  raconte l'histoire d'une cité de transit construite sur un terrain vague pour reloger les habitants des bidonvilles de Conflans-Sainte-Honorine.

https://www.histoire-immigration.fr/agenda/2021-06/cine-concert-lorette-et-les-autres

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.