[22 nov-1 déc] Afrique sur Bièvre : Ciné Regards Africains

Pour la 13ème année, CINE REGARDS AFRICAINS s'invite dans la Bièvre (94) toujours dans cet engagement social et humaniste, de montrer des films africains, qui réunissent des réalisateurs aussi divers, venant de l'Egypte, Rwanda, Mozambique, Senegal, Nigéria, Kenya, Tunisie, Maroc, Algérie... Et pour la première fois un prix du public qui récompensera l'un des cinq courts-métrages présentés.
  • Date Du 22 novembre 2019 Au 1 décembre 2019
  • Lieu Du cinéma La Pléïade à Cachan, pour l'ouverture, le 22 novembre, au cinéma Jean Vilar à Arcueil pour la séance de clôture et les résultats du prix du public, le 1 décembre, en passant par Villejuif, L'Haÿ les Roses ou Antony (92)
  • Réservation, inscription * Cinéma La Pléiade / 12 avenue Cousin de Méricourt 94230 Cachan -Tél. 01 46 65 06 98 * Cinéma La Tournelle / 14 rue Dispan 94240 L’Haÿ les Roses -Tél. 01 49 08 50 71 * Cinéma Le Sélect 10 avenue de la Division Leclerc 92160 Antony -Tél. 01 40 96 64 64 * Espace Municipal Jean Vilar / 1 rue Paul Signac 94110 Arcueil -Tél. 01 41 24 25 50 * Maison Pour Tous Gérard Philipe / 118 rue Youri Gagarine 94800 Villejuif -Tél. 01 46 86 08 05 *

Chaque année Ciné Regards Africains, organisé par l'Association l'Afrique sur Bièvre, c'est un événement pour faire connaître la production cinématographique africaine et, cette année encore une ''mostra'' de la créativité Africaine et des préoccupations artistiques mais aussi sociales et citoyennes des équipes de cinéma de ce grand continent.

Pour la séance d'ouverture un court métrage Sénégalais, Sega, prix du Jeune public à Angers 2019 et Mabata Bata, film du Mozambique, prix de la meilleure image et du meilleur montage au Festival Ouagadougou. Histoire d'un jeune berger, orphelin, qui rêve d’aller à l’école mais il doit garder le troupeau de son oncle Raul . Un jour, une mine explose et il doit s’enfuir dans la forêt... La présence du Rwanda avec La miséricorde de la jungle, un film original sur l'absurdité de la guerre.

Il y a encore du chemin... mais cela mérite d'être noté puisqu'il y a huit réalisatrices représentées, pour neuf films sur dix-neuf dont quatre courts métrages parmi les cinq en compétition pour le Prix du public.

Pour la première fois, création du Prix du public qui récompensera l’un des cinq courts métrages sélectionnés par l’équipe de Ciné Regards Africains. "Nous avons invité les cinq réalisateurs ou réalisatrices à présenter leur film et à participer à une table ronde animée par Michel Amarger, un spécialiste des cinémas africains. L’ensemble de cette séquence se déroulera à l’Espace municipal Jean Vilar d’Arcueil lors du  week-end de clôture (samedi 30 novembre et dimanche 1er décembre)".

Dans les activités autour de cette initiative pour le cinéma Africain, je suis toujours admiratif de cet engagement auprès des écoliers et collégiens. Deux courts métrages (Tunisie et Maroc) dans des classes du primaire et, pour les collégiens, Wallay, du Burkina, l'histoire d'Ady qui a 13 ans et n'écoute plus son père qui l'élève seul...

Pour nous tous, une opportunité pour soutenir la production et des thèmes qui, au fond, ne sont pas si éloignés des nos propres ''thèmes''!

Le programme détaillé est disponible sur le site d’Afrique sur Bièvre.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.