Les Économistes Atterrés
Participation au débat citoyen. D'autres politiques économiques sont possibles !
Abonné·e de Mediapart

73 Billets

0 Édition

Événement 4 févr. 2020

Les collectivités locales menacées par les politiques néolibérales. Quelles alternatives?

Avec Isabelle Bourboulon (Journaliste et militante associative), Dominique Bouré (Elue à la mairie de Limay et conseillère à la communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise), Michel Cabannes (Economiste, Université de Bordeaux et ancien élu de Pessac). Le débat sera animé par Martine Orange (Journaliste à Mediapart)

Les Économistes Atterrés
Participation au débat citoyen. D'autres politiques économiques sont possibles !
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Date

Du 5 février 2020 au 5 février 2020

Lieu

Amphithéâtre Oury, Sorbonne. 14, rue Cujas, 75005 Paris, M° Luxembourg


Les collectivités locales ont un rôle essentiel pour la démocratie, la vie sociale et la transition écologique. Or les réformes successives de l’organisation territoriale et de la fiscalité locale ont fortement affaibli leur capacité d’action. En témoignent les demandes du mouvement social, notamment des Gilets jaunes, pour le rétablissement des services publics de proximité et la relocalisation de l’activité économique dans les zones rurales.

Ces choix politiques de l’Etat central traduisent la volonté de réduire le pouvoir des élus locaux au profit du gouvernement et de la technocratie. Il s’agit d’éviter la progression des budgets locaux, d’imposer des politiques d’austérité aux collectivités locales dans le contexte des contraintes européennes. Plus fondamentalement, ces politiques résultent de l’approfondissement du projet  néolibéral, dont Emmanuel Macron est porteur, et dont l’objectif est de réduire la sphère de l’action publique et de l’activité non marchande.

Quelles propositions formuler pour que les collectivités locales sortent du piège néolibéral ? Comment leur donner les moyens politiques et financiers pour mener des politiques différentes au service du bien-être de la population, de la justice sociale et de la transition énergétique ?

Dans la perspective des élections municipales des 15 et 22 mars 2020, les Economistes Atterrés vous invitent à venir débattre avec des élu.e.s et des expert.e.s des causes véritables des difficultés actuelles des collectivités locales, et des propositions pour permettre à ces dernières de jouer pleinement leur rôle dans la société de demain.

* * *

D'ici là, retrouvez les analyses et positions des « Atterrés » dans les chroniques et articles de notre

site http://atterres.org

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Entreprises
L’État a fait un cadeau insensé à Bolloré
L’État acquiert pour 31 millions d’euros les installations de l’oléoduc Donges-Metz qu’il devait récupérer gratuitement au terme de la concession octroyée au groupe Bolloré pendant vingt-sept ans. Pendant cette période, ce dernier s’est servi plus de 167 millions d’euros de dividendes.
par Laurent Mauduit
Journal — Gauche(s)
La gauche Taubira existe-t-elle ?
Encensée pour sa puissance d’incarnation par les uns, raillée pour son absence de projet par les autres, Christiane Taubira compte sur l’élan de la Primaire populaire, qui s’achève le 30 janvier. Mais sur le fond, il reste difficile de savoir à qui exactement parle cette candidature.
par Mathieu Dejean
Journal — Politique
Le député Peltier mobilise son équipe parlementaire pour le meeting d’Éric Zemmour
Visé par une enquête judiciaire pour son utilisation de fonds publics liés à ses mandats d’élu, Guillaume Peltier, porte-parole d’Éric Zemmour, continue à mélanger les genres : c’est l’une de ses assistantes parlementaires qui a cherché et visité la salle où le candidat d’extrême droite doit s’adresser vendredi au « monde rural ».
par Sarah Brethes
Journal — Extrême droite
Le Pen et la presse : les coulisses d’une opération de séduction
La candidate du RN, qui présentait mercredi ses vœux à la presse, a radicalement changé de stratégie vis-à-vis des journalistes. Après des années de rapports houleux, Marine Le Pen tente de normaliser les relations, avec d’indéniables succès au regard de sa banalisation dans certains médias.
par Lucie Delaporte

La sélection du Club

Billet de blog
En Afghanistan, on décapite impunément les droits des femmes
Les Talibans viennent d’édicter l’interdiction de toute visibilité du visage féminin dans l’aire urbaine, même celle des mannequins exposés dans les commerces. Cette mesure augure mal pour l’avenir des droits de la population féminine, d’autant qu’elle accompagne l’évacuation forcée des femmes de l’espace public comme des institutions, établissements universitaires et scolaires de l’Afghanistan.
par Carol Mann
Billet de blog
Les crimes masculinistes (12-12)
Depuis une dizaine d'années, les crimes masculinistes augmentent de manière considérable. Cette évolution est principalement provoquée par une meilleure diffusion - et une meilleure réception - des théories MGTOW, mais surtout à l'émergence de la communauté des incels, ces deux courants radicalisant le discours misogyne de la manosphère.
par Marcuss
Billet de blog
« Je ne vois pas les sexes » ou la fausse naïveté bien-pensante
Grand défenseur de la division sexuée dans son livre, Emmanuel Todd affirme pourtant sur le plateau de France 5, « ne pas voir les sexes ». Après nous avoir assuré que nous devions rester à notre place de femelle Sapiens durant 400 (longues) pages, celui-ci affirme tout à coup être aveugle à la distinction des sexes lorsque des féministes le confrontent à sa misogynie…
par Léane Alestra
Billet de blog
Traverser la ville à pieds, être une femme. 2022
Je rentrais vendredi soir après avoir passé la soirée dehors, j'étais loin de chez moi mais j'ai eu envie de marcher, profiter de Paris et de ces quartiers où je me trouvais et dans lesquels je n'ai pas souvent l'occasion de passer. Heureusement qu'on m'a rappelé, tout le trajet, que j'étais une femme. Ce serait dommage que je l'oublie.
par Corentine Tutin