Portfolio

La «Grande clameur» dans la cour de Mediapart

La Grande clameur est une performance sonore citoyenne pour exprimer de manière sensible les attentes, la vigilance et l’engagement de chacun dans la lutte contre le dérèglement climatique, à l'occasion de la COP21. Les rassemblements publics étant interdits, cette clameur se déplace dans des lieux privés. Mardi dernier, elle était dans la cour de Mediapart, à Paris.
  1. Initialement imaginée pour la Marche mondiale pour le climat du 29 novembre et les rassemblements citoyens du 12 décembre, La Grande Clameur pour le climat propose de nouvelles formes de mobilisation suite aux attentats du 13 novembre et à l’interdiction des rassemblements dans l’espace public par le gouvernement. Durant la COP 21, des performances citoyennes sonores de 5 à 15 min sont accueillies dans plusieurs institutions et lieux symboliques, et médiatisées. Mardi 8 décembre, trois artistes étaient dans la cour de Mediapart, à Paris. Suivre toute la programmation ici.

    Ci-dessous, chant Tchouktches de Sibérie, interprétée par Olga Letykai Csonka (prise de son La Parisienne Libérée).

    Le chant tchouktche de Sibérie, par Olga Letykai Csonka

  2. Le chant de l'artiste grecque Katerina Fotinaki.

    Le chant de Katerina Fotinaki

  3. L'intervention d'Olivier Gagnier

    L'intervention de Olivier Gagnier

  4. Dans la cour de Mediapart, ce 8 décembre 2015...

  5. ... et aux fenêtres.

  6. Toujours aux fenêtres de la cour de Mediapart.

  7. Entretien avec Olga Letykai Csonka.

    Entretien avec Oga Letykai Csonka

  8. Entretien avec Katerina Fotinaki.

    Entretien avec Katerina Fotinaki

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.