5ème Édition du Festival Ciné-Palestine — 30 Mai > 10 Juin 2019

Le Festival Ciné-Palestine se tiendra du 30 mai au 10 juin 2019, pour sa 5ème édition, dans ses cinémas partenaires à Paris, Montreuil, Saint-Denis, Aubervilliers, Gennevilliers et Vitry-sur-seine. Une nouvelle fois, le Festival se donne pour ambition d'être à la hauteur du dynamisme et de la qualité du cinéma palestinien, en proposant une programmation riche et intense.

Le Festival Ciné-Palestine (FCP) a le plaisir de vous donner rendez-vous pour sa 5e édition, qui se tiendra du 30 mai au 10 juin 2019 dans ses cinémas partenaires : au Luminor Hôtel de Ville et au Cinéma Les 3 Luxembourg à Paris, au Cinéma Le Méliès à Montreuil, au Cinéma l'ECRAN à Saint-Denis, au Cinéma LeStudio à Aubervilliers, au CINÉMA JEAN VIGO à Gennevilliers, au 3 Cinés Robespierre à Vitry-sur-seine.

Toujours à l’affût de films inédits pour en donner la primeur au public, le Festival Ciné-Palestine ouvre cette édition avec Mafak - Screwdriver de Bassam Ali Jarbawi.

Cette année le FCP souhaite mettre au premier plan la bande de Gaza Gaza Strip.
Gaza, comme un navire oublié en haute mer, est le plus souvent l’objet d’une omerta médiatique de la part des médias de masse. Un silence secoué parfois par des élans humanistes ou, pire encore, par une logorrhée qui concentre tous les fantasmes promus et nourris par le colonialisme. Mais, alors que le monde lui tourne le dos, Gaza, pourtant sous siège, a le visage tourné vers la mer et les mondes qui se profilent derrière l’horizon. Tenace, créative et vivante, Gaza résiste comme elle peut.

Particulièrement sensible au regard aiguisé de cinéastes européens qui trouvent en Palestine un récit de lutte digne d’être racontée et mise en scène, le Festival Ciné-Palestine programme cette année deux films coups de cœur, Gaza Ghetto de PeÅ Holmquist (1985) et L’Apollon de Gaza de Nicolas Wadimoff (2018).

Rashid Masharawi, un des réalisateurs gazaouis les plus prolifiques, sera mis à l’honneur avec une Master Class qui reviendra sur son parcours cinématographique.

La clôture aura lieu au cinéma Le Studio, précédée d’une table ronde autour de l’héritage et de la préservation du patrimoine cinématographique palestinien avec Bashar Shammout et Khadijeh Habashneh. Ours is a Country of Words (2017) de Mathijs Poppe, film poétique et pétri d’espoir, clora l’édition 2019 du Festival Ciné-Palestine.

À toutes et tous, un très bon festival !

PARTICIPEZ A NOTRE CAMPAGNE DE FINANCEMENT PARTICIPATIF :

https://www.helloasso.com/associations/association-du-festival-du-film-palestinien-a-paris/collectes/festival-cine-palestine-2019

Restons en contact : 

www.festivalpalestine.paris

contact@festivalpalestine.paris

Facebook: Festival Ciné-Palestine 

Twitter : @cinepalestine

Instagram : @festivalcinepalestine

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.