Portfolio

Nous camperons contre les expulsions!

Le département du Loiret a pris la décision d’expulser de leurs hébergements près de 150 jeunes majeur·es isolé·es, sans papiers pour la plupart, d’ici le 31 août. Depuis un mois une mobilisation importante se déploie à Orléans, portée par les jeunes elles et eux-mêmes, appuyée par leurs soutiens. S’il le faut, nous camperons contre les expulsions !
  1. Ce samedi 15 juin, jeunes et soutiens se retrouvent Place de la République à Orléans où il a été décidé de planter un campement symbolique. Un mois jour pour jour, le 15 mai dernier, une première manifestation devant le Conseil départemental avait montré la détermination des jeunes mineur·es et majeur·es isolé·es.

  2. Les jeunes se réunissent et décident elles et eux-mêmes des actions à mener et des initiatives à prendre. Les associations comme l’Asti, la Cimade, RESF… réunies dans le Collectif de soutien aux jeunes isolés étrangers du Loiret, le COJIE, leur apporte une aide précieuse. En parallèle, des personnels de l’éducation, soutenu·es par SUD et la CGT, ont pris l’initiative d’une pétition en ligne et dans les établissements scolaires.

  3. Le rassemblement initial se transforme en manifestation spontanée ! Un cortège se forme aux allures de caravane avec ses tentes itinérantes déambulant dans les rues piétonnes du centre-ville. Les slogans fusent « une école, un toit, des papiers ! ». Les djembés sont de sortie.

  4. Pendant plus de deux heures, le cortège va arpenter le centre-ville, plantant le campement sur chaque place traversée. La mobilisation continue !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.