Théo ROUMIER

Syndicaliste (de lutte et de transformation sociale)

Sa biographie
Militant syndical depuis 1997, d’abord à SUD étudiant.e.s puis à SUD éducation, co-délégué départemental de Solidaires Loiret, je suis également membre du comité éditorial des Cahiers de réflexions de l’Union syndicale Solidaires, « Les Utopiques ».
Voir tous
  • Faire mouvement social

    Par
    Le succès de la journée de grève du 12 septembre, ses centaines de milliers de manifestant.es, permet d’envisager la construction d’un solide mouvement social contre la loi travail 2/XXL. L’annonce, d’ors et déjà, d’une seconde date de grève le 21 septembre est un signal d’autant plus encourageant : à nous de nous en emparer !
  • With Mark Bray, against the Alt-Right

    Par
    Mark Bray, an expert on the antifa movement, is the victim of a far right conspiracy. The professor at Dartmouth College (New Hampshire) has been publicly disavowed by his university president. In doing so, the president has legitimized the lies of the alt-right. Scholars, teachers, journalists, union members... in this open letter they all voice their support for Mark Bray.
  • Loi travail 2 : pour annuler 1936, 1945, 1968, 1981…

    Par
    Les dispositions antisociales de la loi travail 2 sont nombreuses. La CGT, l’Union syndicale Solidaires, la CNT-SO, mais aussi le Syndicat des Avocats de France, le Syndicat de la Magistrature ou encore la Ligue des Droits de l’Homme ont produit des analyses pertinentes et complètes. Dans ce billet, Christian Mahieux de SUD-Rail s’attarde sur le seul volet des attaques relatives au fait syndical.
  • Avec Mark Bray, face à l’alt-right

    Par
    Mark Bray, historien de l’antifascisme, est victime d’une cabale orchestrée par l’extrême droite américaine. Enseignant à l’université de Dartmouth dans le New Hampshire, il a été publiquement désavoué par son président qui légitime ainsi les mensonges de l’alt-right. Universitaires, enseignant.es, journalistes, syndicalistes... dans cette tribune ils et elles apportent leur soutien à Mark Bray.
  • Autonomie du mouvement social: reprendre le débat

    Par
    Le rapport au « politique » n’est pas vraiment une nouveauté pour les mouvements sociaux. Il n’a en fait pas cessé de les traverser. On assiste aujourd’hui à un retour en force des volontés d’hégémonie qui viennent menacer l’autonomie du mouvement social. En mettant à disposition des réflexions anciennes… mais aussi quelques remarques bien actuelles, il s’agit ici de retrouver le fil de ce débat.