Voir tous
  • Helen Keller : pour le syndicat, pour la révolution (1916)

    Par Théo ROUMIER
    Helen Keller (1880-1968) est une figure marquante de l’histoire américaine : sourde et aveugle, elle réussit à s’affranchir de ses handicaps, fait des études, rédige ses mémoires et son histoire inspire le film « Miracle en Alabama ». Mais ce que l’on sait moins c’est qu’elle prit le parti du gigantesque mouvement d’émancipation animé par une classe ouvrière alors à l’offensive.
  • Ce que peut (encore) le syndicalisme

    Par Théo ROUMIER
    La lutte contre la loi travail semble derrière nous, certes. Doit-on pour autant tourner la page de l’action collective pour se recentrer sur l’isoloir ? Le calendrier électoral s’impose peut-être médiatiquement… mais doit-il forcément monopoliser à ce point notre attention ? Et s’il faut établir des priorités, alors mieux vaut s’inquiéter de renforcer nos outils de lutte et de résistance.
  • Solidarité sans faille avec les 8 de Goodyear

    Par Théo ROUMIER
    Condamnés en première instance à 24 mois de prison dont 9 mois fermes, les 8 syndicalistes de la CGT Goodyear passent en appel les 19 et 20 octobre à Amiens. Près de 10 000 personnes sont attendues pour le rassemblement de solidarité organisé sur les deux jours. Au-delà du cas des Goodyear, c’est bien contre l’ensemble de la répression antisyndicale qu’il y a urgence à mobiliser.
  • Soyons grossiers : l’école est une école de classe

    Par Théo ROUMIER
    Alors qu’une enquête rendue publique récemment met en lumière la « machine à fabriquer les inégalités » qu’est l’école française, il n’est pas inutile de redire que l’école n’est pas « neutre » et qu’il s’agit bien d’une école de classe. Le texte retrouvé qui suit, rédigé en 1997 par deux syndicalistes du jeune syndicat SUD éducation, revient sur l’enjeu politique que représente l’éducation.
  • La journée de la chemise... et 30 ans de luttes radicales à Air France

    Par Théo ROUMIER
    L’affaire de la « chemise du DRH d’Air France » revient sous les feux de l'actualité... Elle a été le prétexte à une campagne de dénigrement et à une répression accrue du syndicalisme de lutte. En décembre 2015, pour la revue "Les Utopiques", deux membres fondateurs de SUD Aérien revenaient sur les luttes radicales à Air France, leur histoire, mais aussi leur avenir. Des réflexions utiles.