Voir tous
  • Et le Premier mai ? Pour un retour à la question sociale

    Par Théo ROUMIER
    Ce Premier mai 2017 est forcément particulier. Situé dans l’entre-deux-tours de l’élection présidentielle, il s’annonce comme une journée de lutte et de résistance pour toutes celles et tous ceux qui ne se résignent pas à la progression continue du FN. Mais il doit aussi - et surtout - marquer le retour de la question sociale sur le devant de la scène.
  • Narcy doit rester ici

    Par Théo ROUMIER
    Lettre ouverte à Najat Vallaud-Belkacem. Narcy Nkounkou est élève en première Bac Pro au Lycée professionnel Jean Lurçat de Fleury-les-Aubrais. Il est aujourd’hui menacé d’expulsion. Cet élève, vous le connaissez Madame la Ministre.
  • Syndicalistes, nous marcherons le 19 mars

    Par Théo ROUMIER
    Syndicalistes nous prendrons part à la Marche du 19 mars pour la justice et la dignité. Pourquoi ? Parce que nous n’entendons pas séparer antiracisme et question sociale. Une tribune signée par des militant.e.s CGT, SUD-Solidaires, FSU, LAB, STC, CNT, CNT-SO...
  • Démocratie, travail, syndicalisme : les mots de Frédo Krumnow dans l’après Mai 68

    Par Théo ROUMIER
    Syndicaliste autogestionnaire, Frédo Krumnow est une figure cédétiste marquante des années 1970. Il fut de celles et ceux qui engagèrent la CFDT sur la voie de la lutte des classes dans le sillage de Mai 68. Les propos publiés ici restent précieux : tant sur le lien entre démocratie, travail et syndicalisme que sur la démarche à avoir en matière d’intervention comme de réflexion syndicale.
  • Le 2 février : Justice pour Antoine !

    Par Théo ROUMIER
    Antoine, militant de la CGT et libertaire de Valenciennes engagé contre la loi travail, a été condamné le 9 juin dernier à 10 mois de prison avec sursis et deux ans d’interdiction de manifestation dans son département. Antoine a fait appel de sa condamnation. Plusieurs personnalités et organisations appellent à un rassemblement à Douai le 2 février prochain, jour de l'audience.