Ciné-conférence : Ciné-Liberté, la coopérative audiovisuelle du Front populaire

Pendant le Front populaire, le PCF et ses alliés s’emparent du média le plus populaire de l’époque ; le cinéma. L’afflux d’adhésions du printemps 1936 lui apporte des fonds nouveaux, ainsi qu’un vivier de membres professionnels du cinéma. C’est dans ce contexte qu’est créée Ciné-Liberté, coopérative audiovisuelle qui participera à la production et à la diffusion de nombreux films militants.
  • Date Le 16 juin 2016
  • Lieu Auditorium de l'Hôtel de Ville de Paris - 5 rue de Lobau, 75004
  • Réservation, inscription Entrée gratuite. Inscription indispensable auprès de memoireetmondecombattant@paris.fr
  • Information Début de la séance à 18h.

Générique du film Les Métallos - Ciné-Liberté, 1938 Générique du film Les Métallos - Ciné-Liberté, 1938
Pendant le Front populaire, le PCF et ses alliés s’emparent du média le plus populaire de l’époque ; le cinéma. L’afflux d’adhésions du printemps 1936 lui apporte des fonds nouveaux, ainsi qu’un vivier de membres professionnels du cinéma. C’est dans ce contexte qu’est créée Ciné-Liberté, coopérative audiovisuelle qui participera à la production et à la diffusion de nombreux films tels que La Vie est à nous supervisé par Jean Renoir et Le Temps des cerises de Jean-Paul Dreyfus (dit Le Chanois).

Cette séance, constituée d'extraits de la collection Ciné-Archives, sera commentée par Danielle Tartakowsky (Présidente de l'Université Paris VIII et professeur en Histoire contemporaine, spécialiste des mouvements sociaux) et Valérie Vignaux (Maître de conférence en études cinématographiques à l'Université François Rabelais de Tours).

Au programme : le défilé du 14 juillet 1935, les grèves avec occupations d'usine de mai-juin 1936, l'Exposition Universelle de Paris en 1937, les premiers congés payés, une fête du Parti communiste en pays bigouden et bien d'autres choses...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.