Ciné Archives

Cinémathèque du Parti communiste français et du mouvement ouvrier

Paris - France

Sa biographie
Ciné-Archives gère le fonds d’archives audiovisuelles du Parti communiste français et du mouvement ouvrier, soit l'ensemble des films produits, réalisés et/ou distribués par les structures de production audiovisuelle du Parti communiste, de la CGT et autres organes du mouvement ouvrier français au cours du XXe siècle. L'activité d'archivage de ces films a commencé dans les années 1970 au sein de la société de production UniCiTé, avant d'être reprise par la société Zoobabel en 1985. Ciné-Archives a reçu mandat du PCF pour reprendre la suite des activités de ces deux sociétés en 1998. L'association a pour mission la conservation et la promotion de ces archives cinématographiques. Actuellement, 700 films sont consultables gratuitement et en intégralité sur le site de Ciné-Archives, www.cinearchives.org.
Son blog
19 abonnés Le blog de Ciné Archives
Voir tous
  • Grands soirs et beaux lendemains, une histoire du cinéma militant de l'après-guerre

    Par
    Les années qui suivent la Seconde Guerre mondiale constituent un point d'apogée pour le PCF et la CGT ; on sait moins que ces années correspondent aussi à un essor de leur production cinématographique. Une sélection de ces films est désormais disponible en DVD.
  • Autoportrait filmé d'Ivry, capitale de la banlieue rouge

    Par
    « Paris encerclé par le prolétariat révolutionnaire ! », titre l'Humanité le 13 mai 1924, sous la plume de Paul Vaillant-Couturier, après une percée historique du parti communiste aux élections législatives dans le département de la Seine. La dynamique se poursuit aux élections municipales de 1925, avec la conquête de plusieurs villes de banlieue, dont Ivry, acquise au communiste Georges Marrane.
  • L'Humanité: le journal, la fête et le cinéma

    Par
    La fête de l'Humanité compte parmi les sujets les plus représentés dans le fonds audiovisuel du PCF. Dès les années 1930, des équipes de photographes et cinéastes sont envoyés sur place pour témoigner du succès de la fête, vitrine du monde communiste. Plus tard, les amateurs s'empareront avec bonheur de ce sujet pour filmer leur fête en famille.
  • La Vie est à nous, film électoral du Front populaire, en version restaurée

    Par
    L'année 1935 voit le premier succès électoral du Parti communiste, aux élections municipales, notamment en banlieue parisienne. Bien décidé à poursuivre sur cette lancée, le Parti décide d'investir le champ du cinéma. Commande est donc passée à Jean Renoir pour superviser le grand film destiné à porter la candidature communiste aux législatives d'avril 1936, La Vie est à nous.
  • Une anthologie du cinéma militant du Front populaire

    Par
    Bande-annonce du coffret sur le cinéma du Front populaire © Ciné-Archives
    A l'aube du Front populaire, le mouvement ouvrier se dote de structures de production et de distribution cinématographiques pour faire passer ses idées auprès des masses. Le PCF et la CGT s'appuient notamment sur la coopérative Ciné-Liberté, qui produit et diffuse en séances privées des films militants interdits de sortie en salles. Cette filmographie est pour la première fois disponible en DVD.
Voir tous