Congrès CIPPA : Des troubles sensoriels aux stratégies thérapeutiques

Autisme(s) et psychanalyse(s) IV (partenariat CIPPA avec Paris Diderot) La volonté est de se centrer sur le comment plutôt que sur le pourquoi des troubles autistiques, et de montrer en quoi cette question de la sensorialité et de ses dysfonctionnements nous éclaire d’un point de vue développemental, d’un point de vue clinique, d’un point de vue thérapeutique, et d’un point de vue évolutif.

L’approche transdisciplinaire des organisations autistiques, c’est a dire la réflexion a l’interface des différentes disciplines interroge es par celles ci, nous confirme que les troubles de la sensorialité sont à considérer comme un maillon essentiel des organisations autistiques.
Il y a la la possibilité d’un de bat passionnant et fructueux, probablement a me me de de passer les polémiques inutiles qui n’ont pas encore cesse
d’encombrer le champ des troubles du spectre autistique.

Le 4ème colloque de la CIPPA a la volonté de se centrer sur le comment plutôt que sur le pourquoi des troubles autistiques, et de montrer en quoi cette question de la sensorialité et de ses dysfonctionnements nous éclaire d’un point de vue de développemental, d’un point de vue clinique, d’un point de vue thérapeutique, et d’un point de vue évolutif.

Une place particulière sera donne e aux bases physiologiques de différentes sensorialités. Puis nous étudierons la question de la douleur chez les personnes autistes, et quelques destins des particularités sensorielles y compris dans le champ sensori-moteur et dans le champ artistique. Enfin nous explorerons des propositions thérapeutiques.
Nous aurons le plaisir d’accueillir des contributions de collègues venus de Etranger et notamment d’Amérique du Sud.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.