#guillotintamare

Le 4 octobre 2018, je suis convoqué au tribunal correctionnel de Saintes pour m'expliquer sur - un retard de 30 minutes au dernier de mes 3 pointages quotidiens à la gendarmerie de Saint-Jean-d'Angély - un retard de 30 minutes au couvre-feu auquel je suis astreint toutes les nuits de 21 h à 7 h du matin.
  • Date Du 4 octobre 2018 Au 4 octobre 2018
  • Lieu Centre ville de Saintes
  • Réservation, inscription Par message privé sur Twitter, Facebook, Mediapart
  • Information suivre le compte Twitter @SentierBattant #Guillotintamare

Pourquoi un "happening" avec une guillotine?

#Guillotintamare © Ibn Sina / Sentier Battant #Guillotintamare © Ibn Sina / Sentier Battant

Le docteur Joseph-Ignace Guillotin, natif de Saintes (28 mai 1738) proposa pour supprimer les souffrances inutiles que les condamnés à mort soient tous exécutés mécaniquement de la même façon quel que soit leur rang. Lui-même est mort naturellement contrairement à la légende selon laquelle il aurait été guillotiné qui provient de la confusion avec l’un de ses homonymes J.M.V. Guillotin, médecin lyonnais.
La guillotine a été utilisée la dernière fois en France le10 septembre 1977, à la Prison des Baumettes à Marseille sur Hamida Djandoubi surnommé « Le tueur maquereau ».

« le 18 septembre 1981, par 363 voix contre 117, l'Assemblée nationale a adopté, après deux jours de débats, le projet de loi portant abolition de la peine de mort présenté, au nom du Gouvernement, par Robert Badinter, garde des Sceaux, ministre de la justice.
Mais il existe encore une guillotine symbolique qui ne décapite plus les têtes mais qui condamne à une mort sociale.

Sans trop forcer le trait, je pense que ce que ma famille et moi-même subissons depuis plus de 10 ans rentre dans le cadre de cette exécution symbolique par un système répressif bien huilé conjuguant hypocrisie, dé-faussement et inertie. C'est ce système que j'entends dénoncer en me rendant visible, moi que l'on tente de cacher sous le tapis des tartuferies mondaines de l'Administration depuis plus d'une décennie.

« Il y a des hommes malheureux. Christophe Colomb ne peut attacher son nom à sa découverte ; Guillotin ne peut détacher le sien de son invention. » — Victor Hugo

Merci pour votre présence et votre soutien.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.