Portfolio

Passeurs d'avenir

« Si transmettre, c’est faire vivre et fructifier un legs, une mémoire, un héritage, l’éducation active suppose une militance de passeur, de Passeurs d’avenir. Le contexte dans lequel nous vivons caractérisé par une conjoncture difficile et critique, repose de façon impérieuse la question de la transmission dans l’éducation des générations de demain. » Hamdou Rabby Sy
  1. Stage Bafa, Limousin. Les apports se font d'autant plus facilement qu'ils sont motivés par un projet personnel.

  2. Festival d'Avignon - Les dialogues organisés chaque été, sont l'occasion de rencontrer les équipes artistiques. Elles permettent de passer de l'expression d'une parole de spectateur à un espace de réflexion plus collective sur l'impact des propositions artistiques.

  3. En 1957 a lieu le premier congrès des Ceméa à Caen. Gisèle de Failly y exprime les principes qui fondent l'action des Ceméa.

  4. Extrait du journal du congrès de Caen, 25 septembre 1957. Les congrès sont l'occasion pour les militants de se rencontrer, de s'exprimer et de se nourrir de rencontres. Ainsi, le 25 septembre 1957, Hubert Beuve-Mery, directeur du journal Le Monde fait une conférence intitulée « La Presse dans le monde moderne ».

  5. Edwy Plenel, journaliste et président de Mediapart, invité au congrès des Ceméa, Grenoble, août 2015.

  6. Un couple de congressistes retardataires débarque à l'ouverture du congrès de Grenoble en 2015. Tels des colporteurs, ils franchissent les montagnes en expert des lieux de passage. Avec leur bardas, ils apportent aussi des nouvelles du monde, ils permettent de l'envisager au-delà de son chez-soi. En retour, ils reçoivent l'hospitalité.

  7. Dès 1946, les centres d'entraînement créent leur revue. Dans le premier numéro, Gisèle de Failly présente la toute nouvelle revue, Vers l'éducation nouvelle : « Point n'est besoin d'expliquer son titre : la colonie de vacances par la liberté qu'elle laisse aux enfants et aux adultes, par le dépaysement qu'elle leur procure, est le terrain d'élection de l'éducation nouvelle. »

    En 2017, si les terrains d'exercice sont plus nombreux, la revue poursuit cet idéal à raison de 4 numéros par an. En juillet, paraîtra le n° 567.

  8. Ce souci de la trace, de continuer à faire « passeurs » au-delà des stages se développe par la création des éditions du Scarabée pour diffuser des ouvrages : une littérature technique mais aussi scientifique, politique, engagée...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.