Convergence(s) pour l’Education Nouvelle

Lancement de Convergence(s) pour l’Éducation Nouvelle : un mouvement pour réaffirmer collectivement la vision d’une éducation bienveillante, d’émancipation, de coopération, d’émerveillement ! Venez partager, échanger et débattre avec les associations et mouvements de l’Éducation Nouvelle et participer à l’écriture du futur manifeste politique.

Après les Biennales de l’Éducation Nouvelle organisées à Poitiers (France) en 2017 et 2019, huit mouvements d’éducation nouvelle se regroupent et créent « Convergences(s) pour l’Éducation Nouvelle ».

Ils invitent les militantes et militants (de l’Éducation Nouvelle) ainsi que celles et ceux qui voudraient les rejoindre, à participer au lancement de cette action commune, dynamisée par la mémoire du centième anniversaire du Congrès de Calais (France), un rassemblement qui marquera la naissance de Ligue internationale de l’Éducation Nouvelle en 1921.

Rejoignons-nous lors de l’émission de web-télé, samedi 6 mars 2021 de 17h à 18h30 en suivant ce lien : https://ln.cemea.org/convergences-6-mars-2021

A cette occasion, après un rappel historique sur l’importance du Congrès de Calais dans l’histoire de l’éducation, les mouvements partenaires manifesteront pourquoi, aujourd’hui, en 2021, ils se mobilisent ensemble pour l’Éducation Nouvelle.

  • Ils présenteront le programme des rendez-vous qui vont marquer notre participation à ce rassemblement : événements, actions de réflexion, d’échanges, de propositions et les moments qui permettront de nourrir ces Convergence(s) pour l’Éducation Nouvelle durant les prochains mois.
  • Un processus qui revisite le passé pour comprendre le présent et modifier l’avenir. Une mobilisation collective au service d’une ambition plus que jamais nécessaire : l’éducation à l’émancipation et la solidarité.

Soyons nombreuses et nombreux aux rendez-vous pour entreprendre ce processus commun.

https://convergences-educnouv.org/

convergences-logo-officiel

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.