fabrice loi
Ecrivain, musicien, et travailleur du bois
Abonné·e de Mediapart

24 Billets

1 Éditions

Portfolio 21 oct. 2018

Guerre urbaine à Marseille

A l'occasion de la rénovation de la place Jean Jaurès, alias La Plaine, haut lieu de la sociabilité populaire marseillaise, un conflit majeur et durable entre les autorités et les habitants s'enracine dans la ville. Portrait des paysages de destruction.

fabrice loi
Ecrivain, musicien, et travailleur du bois
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

  1. F.LOI

    L'un des multiples arbres sains, coupé.

  2. F.LOI

    Les équipements paysagers, patiemment construits depuis des années par les habitants impatientés par l'incurie municipale, ont été vandalisés par la mairie.

  3. Momo Seco

    Le massacre. "Jamais le son d'une tronçonneuse ne retentira sur cette place", avait dit un élu défenseur du futur projet d'aménagement. Démonstration.

  4. Fabrice Loi

    Etat des équipements loués aux commerçants depuis des années. Leur rénovation ainsi que celle des équipements de la place, peu onéreuse et respectueuse des habitants, n'eut-elle pas pu être envisagée ?

  5. Fabrice Loi

    L'un des nombreux arbres promis à la destruction. Que plantera-t'on à la place de ces vénérables ancêtres qui ombrageaient la population en pays méditerranéen ? Aura-t'on de l'ombre dans quarante ans ? Quelle est la philosophie d'un tel projet ? Pourquoi rénover et aménager une place en douceur, en respectant arbres et habitants est-il impossible dans la société française de 2018 ? Ou les Mystères de Marseille.

  6. Fabrice Loi

    Destruction du square, tronçonnage des grilles (demandé depuis des années par les habitants!!), coupe sauvage d'arbres à la disqueuse pour métal, mise au passé d'un des plus grands vides urbains d'Europe, lieu de sociabilité et d'échanges. A la place ? "Montée en gamme" et commerces (chics ? Très chics ?, ceux-là seront ombragés ?). Belle opération immobilière en perspective ! Cela s'appelle paraît-il "créer de la richesse". Oui, mais laquelle ? Et pour qui ?

  7. Fabrice Loi

    Equipements sociaux détruits par la mairie, arbres victimes en perspective. Désolation et désert, les forces du Mordor en Marche..

  8. Fabrice Loi

    Buts de foot des jeunes, dont la gaieté ira s'exprimer ailleurs ? Dans Marseille "Capitale européenne du sport 2017" peut-être, où l'on attend piscines, stades, équipements (à part bien entendu le renommé Stade Vélodrome, rénovation à 270 millions d'euros, contre 20 millions prévu pour le projet de La Plaine, ça s'appelle le sens des priorités). Le vide urbain est peuplé de ses joueurs maintenant en sursis, comme les arbres ! Mais tout n'est pas fini... Patience...

  9. Fabrice Loi

    Occupation 1- La démocratie en actes, plots et vigies contre les citoyens

  10. Fabrice Loi

    Occupation 2 : 2 compagnies de CRS en poste dès 6H00 chaque jour pour le bonheur des habitants qui voient, éberlués, tomber les arbres de leur enfance. Quels coûts pour la collectivité ? Supérieurs ou inférieurs à une concertation menée à bien ?

  11. Fabrice Loi

    Occupation 3 : Pendant que des hélicoptères de surveillance tournent au-dessus de Marseille médusé, à dix jours des dernières conclusions du GIEC on coupe, on coupe...

  12. Fabrice Loi

    Passage de l'ordre citoyen à l'ordre paranoïaque de quelques décideurs. Voilà le quadrillage fascinant d'un ancien espace de liberté, espace réjouissant et paisible, accueillant envers les plus faibles, donc : jamais entretenu ni rénové. Il est devenu "chantier" dans lequel on circule en sautant les barres de béton, devant des CRS ennuyés et impassibles (ou violents, c'est selon les jours et les tronçonnages et protestations). Trois ans de travaux prévus, et combien de commerces en sursis ? Et aucune réponse aux désirs exprimés par la population lors des deux concertations de 2015 et 2017. La Plaine est en train de devenir une ZAD urbaine. C'est un tour de force politique, on n'en a pas fini avec cette place. J'imagine les coups de fil entre mairie et Préfecture, alors qu'il eut été si simple de ne pas intervenir brutalement, sans couper la place en deux, supprimer les arbres, les forains des marchés hebdomadaires, etc.

  13. Fabrice Loi

    La Plaine solidaire.

  14. Fabrice Loi

    Le Lézard de La Plaine dit sa vérité : "La SOLEAM (société d'aménagement), pouvoir sans racines"

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
#MeToo : Valérie Pécresse veut faire bouger la droite
Mardi, Valérie Pécresse a affiché son soutien aux victimes de violences sexuelles face au journaliste vedette Jean-Jacques Bourdin, visé par une enquête. Un moment marquant qui souligne un engagement de longue date. Mais, pour la suite, son équipe se garde bien de se fixer des règles.
par Ilyes Ramdani
Journal — Violences sexuelles
L’ancien supérieur des Chartreux de Lyon, Georges Babolat, accusé d’agressions sexuelles
Selon les informations de Mediacités, trois femmes ont dénoncé auprès du diocèse de Lyon des attouchements commis selon elles lors de colonies de vacances en Haute-Savoie par le père Babolat, décédé en 2006, figure emblématique du milieu catholique lyonnais.
par Mathieu Périsse (Mediacités Lyon)
Journal — Asie
Clémentine Autain sur les Ouïghours : « S’abstenir n’est pas de la complaisance envers le régime chinois »
Après le choix très critiqué des députés insoumis de s’abstenir sur une résolution reconnaissant le génocide des Ouïghours, la députée Clémentine Autain, qui défendait la ligne des Insoumis à l’Assemblée nationale, s’explique.
par François Bougon et Pauline Graulle
Journal
Sondages de l’Élysée : le tribunal présente la facture
Le tribunal correctionnel de Paris a condamné ce vendredi Claude Guéant à huit mois de prison ferme dans l’affaire des sondages de l’Élysée. Patrick Buisson, Emmanuelle Mignon et Pierre Giacometti écopent de peines de prison avec sursis.
par Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
Notre plan B pour un service public de l'énergie
[Rediffusion] Pour « la construction d’un véritable service public de l’énergie sous contrôle citoyen » et pour garantir efficacité et souveraineté sur l’énergie, celle-ci doit être sortie du marché. Appel co-signé par 80 personnalités politiques, économistes, sociologues, historiens de l’énergie dont Anne Debrégeas, Thomas Piketty, Jean-Luc Mélenchon, Aurélie Trouvé, Gilles Perret, Dominique Meda, Sandrine Rousseau…
par service public énergie
Billet de blog
Fission ou fusion, le nucléaire c’est le trou noir
Nos réacteurs nucléaires sont en train de sombrer dans une dégénérescente vieillesse ; nos EPR s’embourbent dans une piteuse médiocrité et les docteurs Folamour de la fusion, à supposer qu’ils réussissent, précipiteraient l’autodestruction de notre société de consommation par un effet rebond spectaculaire. Une aubaine pour les hommes les plus riches de la planète, un désastre pour les autres.
par Yves GUILLERAULT
Billet de blog
Électricité d'État, non merci !
La tension sur le marché de l’électricité et les dernières mesures prises par l’Etat ravivent un débat sur les choix qui ont orienté le système énergétique français depuis deux décennies. Mais la situation actuelle et l'avenir climatique qui s'annonce exigent plus que la promotion nostalgique de l'opérateur national EDF. Par Philippe Eon, philosophe.
par oskar
Billet de blog
Le nucléaire, l'apprenti sorcier et le contre-pouvoir
Les incidents nucléaires se multiplient et passent sous silence pendant que Macron annonce que le nucléaire en France c'est notre chance, notre modèle historique.
par Jabber