Le franc CFA vu d’Italie... et d’Afrique

Un débat organisé dans le cadre des Rendez-vous du Fasopo, le regard de la sociologie historique et comparée du politique sur l’actualité.
  • Date Le 28 mars 2019
  • Lieu Jeudi 28 mars 2019 de 12h30 à 15h. LA COLONIE, 128, rue La Fayette 75010 Paris
  • Réservation, inscription Entrée libre

A l’approche des élections européennes, le gouvernement italien a lancé une violente charge contre le franc CFA et le néocolonialisme français, provoquant une crise diplomatique avec Paris. En quoi rejoint-il la critique de la zone franc par les économistes africains ? Le franc CFA contribue-t-il vraiment à intensifier l’émigration africaine ? Le mouvement Cinq Etoiles et l’extrême-droite de Matteo Salvini ne reproduisent-ils pas le mythe d’un colonialisme italien différent, celui de « brava gente », de braves gens proches des Africains ? Assistons-nous à une alliance entre les populismes identitaristes européens et des courants similaires en Afrique ?

Avec, notamment, Massimo Amato, économiste (Université Bocconi) ; Jean-Pierre Bekolo, cinéaste ; Mario Giro, ancien secrétaire d’Etat, puis vice-ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale dans le gouvernement italien (2013-2018) et médiateur pour la Paix de la Communauté S. Egidio ; et Kako Nubukpo, économiste (CIRAD & SciencesPo-CERI), ancien directeur de la francophonie économique et numérique à l’OIF (2016-2017), ancien ministre de la Prospective et de l’évaluation des politiques publiques dans le gouvernement togolais (2013-2015)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.