Jean-François Bayart

Professeur au Graduate Institute (Genève), titulaire de la chaire Yves Oltramare «Religion et politique dans le monde contemporain».

Son blog
367 abonnés Le blog de Jean-François Bayart
Ses éditions
Voir tous
  • Anne Hidalgo n’a rien compris au film

    Par
    Si l’on en croit les sondages, Anne Hidalgo sera réélue maire de Paris ce dimanche 28 juin. Le malheur des habitants de la capitale est que le modèle de développement proposé est d’un autre âge. Le problème d’Anne Hidalgo est qu'elle reste prisonnière d’une conception purement cosmétique de l’écologie et d'autre part qu'elle s’est mise dans une position de subordination par rapport au secteur privé. Analyse.
  • Le sens du combat de Fariba Adelkhah, prisonnière scientifique en Iran

    Par
    Free Fariba Support video © F&R Support Committee
    Arrêtée le 5 juin 2019 à Téhéran, l’anthropologue Fariba Adelkhah vient d’être condamnée à six ans de prison par un tribunal révolutionnaire. Son combat est – devrait être – le nôtre.
  • Achille Mbembe antisémite? MDR…

    Par
    En Allemagne l’historien-philosophe camerounais Achille Mbembe est accusé d’antisémitisme pour avoir osé évoquer dans son essai «Les Politiques de l’inimitié» le régime d’apartheid à propos de la politique israélienne dans les Territoires occupés. En dépit du caractère grotesque de ces accusations, je crois devoir les rejeter à mon tour, car la France n’est pas à l’abri de ces amalgames.
  • E-manifestation en faveur de la libération de Fariba Adelkhah

    Par
    Si Roland Marchal a été libéré le 20 mars, Fariba Adelkhah, directrice de recherche à la Fondation nationale des sciences politiques, est toujours prisonnière scientifique à Téhéran. Elle doit être « jugée » dimanche.
  • Un virus national-libéral

    Par
    Le Covid-19 est une illustration époustouflante de la triangulation d'apparence antithétique qui préside aux destinées de notre planète depuis la fin du 18e siècle. Le Covid-19 est de toute évidence un virus national-libéral. Et la dissipation du mirage national-libéral, qui nous aveugle tels des lapins pris dans les phares est la condition de la fin de ce cauchemar.
Voir tous
Voir tous