Cabaret d'urgence organisé par la compagnie Jolie Môme

Dimanche 16 octobre, à partir de 14 heures, cabaret d'urgence organisé par la compagnie Jolie Môme. Entrée libre, caisse de solidarité à l'intérieur. Stands, petite restauration. Avec la participation de nombreux artistes.
  • Date Le 16 octobre 2016
  • Lieu Théâtre de l'Epée de Bois. Cartoucherie de Vincennes. Route du Champ de Manoeuvre 75012 Paris
  • Réservation, inscription Entrée libre, de 14 h à 22 h.

16 octobre 2016 @ 14 h 00 min – 22 h 00 min

 AGENDA DES ATELIERS DE LA BELLE ETOILE AGENDA JOLIE MÔME  PAROLE DE MUTINS

 

Le procès de Loïc aura lieu le 8 décembre à 9h au TGI de Paris. - En attendant, signez l'appel !

 

Rendez-vous le 16 octobre au Théâtre de l’Épée de Bois, à la Cartoucherie, de 14h à 22h, pour un « Cabaret d’Urgence » sur le thème :

 

« C’est l’état d’urgence, tout est permis :
Le Medef gouverne, l’État réprime »

Au programme :

Intervenants artistiques :

 

 

© MrZenobe

 

 

Intervenants intellectuels, syndicalistes et politiques :

  • François Ruffin (Fakir)
    • Renaud Lambert (Monde Diplomatique)
  • Pierre Rimbert (Monde Diplomatique)
    • Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon (sociologues)
  • Charles Hoareau (Rouge-Vif)
    • Sorya Hocini (Cip-Idf)
  • Agathe Martin (Ex-PSA Aulnay)
    • Olivier Besancenot (NPA)
  • Xavier Mathieu (Ex-Continental)
    • Gérard Mordillat (Réalisateur et romancier)
  • Mickael Wamen (Good Year)
    • Eric Coquerel (Parti de Gauche)
  • Denis Gravouil (CGT-Spectacle)
    • Arlette Laguiller (Lutte Ouvrière)
  • Hervé Kempf (Reporterre)
    • Gaël Quirante (Sud Ptt92)
  • Julien Bayou (Europe Écologie Les Verts)
    • Didier Paillard (PCF)
  • Denis Vemcleef (Front de Gauche)
    • Jean Baptiste Eyraud (DAL)
  • Jean-Claude Amara (Droit Devant !)
    • Nina Bianchi (Cgt-privés d’emploi)
  • Def-Col
    • Serge Halimi (Monde Diplomatique)
  • Zad Saint-Denis et NotreDameDesLandes Idf
  • © MrZenobe
    a

  • © Darbendar

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.