Portfolio

Le marteau sans la faucille

Afin d'honorer la réouverture des librairies, voici un petit livre qui, sous prétexte de commémorer le centenaire du Congrès de Tours, vient opportunément jeter quelques lumières sur le syndrome de la disjonction qui paralyse la gauche et lui promet d'ores et déjà la défaite aux prochaines élections présidentielles de 2022...
  1. ...car il s'agit effectivement bien de cela, puisque depuis cent ans, hormis de courtes périodes en 1936, 1945 et 1981, toute la gauche n'a eu de cesse de se déchirer !

    Et cette hypothèque de la division, de la disjonction, de la balkanisation...fait évidemment le jeu des classes dominantes, qui ont devant elles, une avenue arborée où elles pourront savourer leurs profits et maintenir leurs privilèges...

    Ne croyez-vous pas qu'il serait temps que cela change ?

    Nb / cf le billet de Louis Weber car je ne suis pas arrivé à joindre le flyer du livre en question que "Vivre est un Village" a bien voulu reproduire dans les posts de son blog et dans ses commentaires, ce dont je le remercie vivement !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.