Sur les traces de la Banlieue du TURFU

La pandémie de la covid-19 a jeté une lumière crue sur les quartiers populaires. Le même récit dystopique sur ces territoires se perpétue, des médias nationaux aux clips de rap, en passant par les conversations Whatsapp. Et si d’autres récits étaient sous nos yeux ? Une série de rencontres en ligne, sonores, immersives et participatives.

dfc-sur-les-traces-de-la-banlieue-du-turfu-cover

Design fiction : pratique du design qui propose de se projeter dans un futur imaginaire basé sur des faits réels fortement critiques, afin de débattre du présent – à l’instar de la science fiction. L’objectif est de libérer l’imagination et la parole pour s’autoriser à penser un autre futur.

Pendant un an de résidence à la Gaîté Lyrique, deux explorateurs ont enquêté à la recherche de la mystérieuse banlieue du TURFU. Aujourd’hui, ils partagent leurs résultats au travers de fichiers audios accumulés dans leur journal intime de recherche. L'objectif de ces rencontres en ligne est de bousculer l’imaginaire que l’on a des banlieues et de leurs futurs. Quitter les lieux communs pour un autre espace qui ne se situe sur aucune carte, loin de ces quartiers dont nous avons fait le tour du cercle, des tours cubiques, dont nous avons épuisé les ressources mentales et imaginaires. Il s'y déploie pourtant des dimensions cachées qui méritent d'être explorées et que nous avons nommées Hypercube – ou Banlieue du TURFU

Du terme TURFU, popularisé par Booba au monde de la magie de J.K. Rowling, en passant par la culture quartier, jusqu’aux vastes envolées lyriques et spéculatives, emmenons la banlieue et ses périphéries dans un nouvel espace-temps. Rejoignez notre équipe de Banlieus’art au travers d’une série inédite de huit épisodes audio, diffusés sur l'application Telegram, pour explorer ensemble les enjeux écologiques et sociétaux de la banlieue du TURFU, au travers des prismes de l’imaginaire, de la culture pop, de la capacité fabulatrice, du geste spéculatif, de la création de mondes fictionnels, de l’afro-utopie, de la ruralité et de l’écologie. Chaque séance se poursuit au sein d'une interface collaborative pour débattre en ligne.

Assemblée 1 – Banlieues, rencontre sur l’autre rive du futur

Mercredi 30 septembre à 19h - RDV sur l'application Télégram 

Makan Fofana, fondateur de l’Hypercube, rencontre Max Mollon et le Design Fiction Club. Ils planifient leur enquête à la recherche de la banlieue du TURFU. Ils partagent leurs premières questions au travers des fichiers audios accumulés dans leur journal intime de recherche ces derniers mois. Durant cette séance, nous créons ensemble un journal de recherche collectif en ligne, où discuter (à l’écrit) de notre futur quête qui commence.

Assemblée 2 – Premiers pas dans le TURFU (Expérimentation 1)

Jeudi 1er octobre à 19h - RDV sur l'application Télégram 

Sur les traces des premiers récits. Le premier voyage dans le TURFU des deux chercheurs – Makan et Max – leur réserve quelques surprises : le TURFU est-il si différent du futur habituel hyper-normé ? Cette session présente les résultats de notre première expérimentation : la collecte de récits de fiction créés par les lycéen·ne·s du Microlycée 94. Discussions sur des récits de la banlieue du TURFU.
Avec : Nallah Sangare (artiste maquilleuse et directrice artistique), les étudiant·e·s du Microlycée 94 (Vitry-sur-Seine).

Assemblée 3 – Story Telling for Earthly Survival

Mercredi 7 octobre à 19h - RDV sur l'application Télégram 

Nos deux chercheurs plongent dans la pensée renversante de Donna Haraway et de la narration spéculative, grâce au documentaire de Fabrizio Terranova : Story Telling for Earthly Survival (2016). Nous visionnons ce documentaire passionnant (la vidéo reste ensuite en accès libre cinq jours) afin de nourrir l’avancée de notre groupe. Chacun·e note, sur notre journal de recherche commun, les paroles et citations qui l’ont interpellées – et les réflexions qui en découlent.

Assemblée 4 – Retour sur la fabulation de Donna Haraway

Jeudi 8 octobre à 19h - RDV sur l'application Télégram 

L’équipe de l’Hypercube se concerte pour extraire de leur dernière découverte, des pistes d’exploration pour leur prochain voyage vers la banlieue du TURFU. La parole est à l'équipe de l'Hypercube, nous discutons de nos impressions quant au documentaire sur Donna Haraway.
Avec : Fabien Siouffi (Fabbula, producteur du documentaire de Fabrizio Terranova).

Assemblée 5 – Capacités fabulatrices (Préparation du prochain voyage)

Mercredi 14 octobre à 19h - RDV sur l'application Télégram 

Dans la continuité de leur voyage, Makan et Max partent en expédition au sein de lectures, entretiens et autres références collectées avec toute l’équipe de l'Hypercube. Ils rencontrent d’autres collectifs en quête de leurs propres récits, mais dans des territoires autres que la banlieue. Ils les questionnent sur la fiction, la fabulation et le "geste spéculatif" comme moyen de lutte contre la pesanteur trop souvent dystopique du réel. Discussion sur un ensemble de textes et d’idées qui influencent notre quête à la recherche du TURFU.
Avec : Fabien Siouffi (Fabbula), Valérie Pihet (Dingdingdong, Institut de coproduction des savoirs sur la maladie de Huntington).

Assemblée 6 – Nourrir des imaginaires non-dominants (Expérimentation 2)

Jeudi 15 octobre à 19h - RDV sur l'application Télégram 

Embarquement pour une seconde excursion dans la banlieue du Turfu avec le Microlycée de Vitry, afin de lutter contre la "pesanteur dystopique". Un authentique récit alternatif s’y cache peut-être, mais attention à ne pas se perdre à l’intérieur ! Un temps de débat collectif en ligne, à l’écrit, et un exercice de recherche et de mise en commun d’images utiles, concluent l'assemblée pour nourrir la création d’autres mondes.
Avec : Yasmine Almeida (étudiante en journalisme et exploratrice du TURFU) et le Microlycée 94 (Vitry-sur-Seine).

Assemblée 7 – Des milieux ruraux à l'Afrique : déterritorialisation des utopies

Mercredi 21 octobre à 19h - RDV sur l'application Télégram 

Pour déjouer les limites de leur enquête, les deux chercheurs partent en quête d’autres espaces en interrelation avec la banlieue : la ruralité et l’Afrique. Leur but est de débusquer dans le réel de vastes espaces du possible. L’écologie peut-elle faire rêver ? Comment les banlieues du TURFU peuvent interagir et créer des ponts avec le milieu rural ? Comment mélanger ces  imaginaires et mettre en tension les désirs communs ? Un extrait du projet Lagos2070 et du manifeste du rural futurisme est diffusé avant de nous laisser débattre de la place de l’écologie dans la banlieue du TUFU.
Avec : Ayodele Arigbabu (fondateur du projet Lagos 2070), Sylvain (Fondateur de La Table Métisse), Djeneba (afro-utopiste et écolo à sa manière), Sabir (entrepreneur en devenir, récemment immigré du Soudan).

Assemblée 8 – Banlieue du TURFU ?

Jeudi 22 octobre à 19h - RDV sur l'application Télégram 

Les deux chercheurs concluent leur enquête avec de nouvelles questions. L’écologie peut-elle faire rêver ? Comment les banlieues du TURFU peuvent interagir et créer des ponts avec le milieu rural ? Comment mélanger ces  imaginaires et mettre en tension les désirs existants ? Pour cette dernière séance, nous discutons un second modèle inspiré de notre méthodologie, "l’essaimage d’Hypercubes", dans l’espoir de nous mettre sur la voie de nouvelles expérimentations.

Sur les traces de la banlieue du TURFU est un atelier participatif  en ligne produit par le Design Fiction Club avec le soutien de la Gaîté Lyrique. Les épisodes audio sont menés par l'Hypercube.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.