maorell
Abonné·e de Mediapart

18 Billets

0 Édition

Portfolio 14 mars 2019

Hiver jaune II... [2 de 2]

La fresque "Hiver jaune II" est une œuvre du collectif "Black Lines". Elle a été réalisée à Paris le 24 février 2019...

maorell
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

  1. Photographie Fernando Orellana, mars 2019.

    Hiver jaune II - [2 de 2]

    La fresque "Hiver jaune II" est une réalisation du collectif "Black Lines". Elle a été peinte le 24 février 2019...
    Rue de la Poterne-des-Peupliers, Paris 13.

    Elle fait suite à "Hiver jaune", censurée et détruite après quatre semaines d'existence. Dans le 18ème arrondissement de Paris.

  2. Photographie Fernando Orellana, mars 2019.

    "Acte XXX"
    "Les Gilets jaunes..."

  3. Photographie Fernando Orellana, mars 2019.

    "Acte XXX:
    Les gilets jaunes triomphent"

  4. Photographie Fernando Orellana, mars 2019.

    "Gilets Jaunes"

  5. Photographie Fernando Orellana, mars 2019.

    "Pourquoi être terroriste quand on peut être CRS"
    "Faut-il encore que le sang coule?"

  6. Photographie Fernando Orellana, mars 2019.

    "Le pouvoir au peuple"

    "GN
    BD 40x46
    LOT 0008-JAM-10"

    "Le peuple ouvre les yeux
    L'état les lui ferme"

     

  7. Photographie Fernando Orellana, mars 2019.

    "Le pouvoir au peuple"

  8. Photographie Fernando Orellana, mars 2019.

    Jérôme Rodrigues a été eborgné par un tir de flash-ball (LBD, Lanceur de balle de défense) le 26 janvier 2019 à la place de la Bastille, Paris. C'était pendant l'acte 11 du mouvement des Gilets jaunes.

    Au 13/03/2019, et depuis les premiers jours du mouvement, vingt deux (22) personnes, manifestants et passants, on perdu un œil suite à des interventions policières.

    Cinq (5) autres ont eu une main arrachée par l'utilisation indiscriminée des grenades par la police.

    À cette date, aucun membre des forces de l'ordre n'a été sanctionné ou interpellé par la justice.

    Le président, M. Macron, qui n'a jamais eu un mot pour les blessés et mutilés victimes de la répression, s'exprime : "Ne parlez pas de répression ou de violences policières, ces mots sont inacceptables dans un état de droit" ... "Je n'aime pas le terme de répression car il ne représente pas la réalité" (Gréoux-les-Bains 07/03/2019).

     

  9. Photographie Fernando Orellana, mars 2019.

    "Hiver jaune"

  10. Photographie Fernando Orellana, mars 2019.

    "C'est la rélovution"

  11. Photographie Fernando Orellana, mars 2019.

    "Voilà une France qui se tient sage!"

  12. Photographie Fernando Orellana, mars 2019.

    Mise à jour le 13.03.2019 - Attention certaines images sont très dures.

    Gilets jaunes et violences policières : un recensement.

    522 signalements
    1 décès
    214 blessures à la tête
    22 éborgné·es
    5 mains arrachées

    "Faits, dates, lieux, forces impliquées, type de blessures.
    Depuis le début du mouvement Gilets jaunes, le journaliste David Dufresne compile sur son fil Twitter les violences policières. Des centaines de faits regroupés, contextualisés et consultables."

    https://twitter.com/davduf - https://www.mediapart.fr/studio/panoramique/allo-place-beauvau-cest-pour-un-bilan

    .............................................................

    - Les violences policières, l'utilisation "des flashball, des grenades de désencerclement et des gaz lacrymogènes contre des manifestants majoritairement pacifiques" en France ont été dénoncées par Amnesty International (12/2018)

    - Le Parlement européen a condamné "le recours à des interventions violentes et disproportionnées par les autorités publiques lors de protestations et de manifestations pacifiques" dans une résolution détaillée (02/2019).

    - La commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, Dunja Mijatovic, a invité le gouvernement français à "respecter les droits de l’homme lors des opérations de maintien de l’ordre et à ne pas apporter de restrictions excessives à la liberté de réunion". Par ailleurs elle appelle à "suspendre l'usage du LBD" (26/02/2019)

    - L'ONU s'est de son côté prononcée sur ce sujet dans un communiqué d'experts des droits de l'homme des Nations Unies. "France: des experts de l'ONU dénoncent des restrictions graves aux droits des manifestants gilets jaunes" (14/02/2019).

    La Haut-commissaire aux droits de l'homme des Nations unies, Michelle Bachelet a réclamé à la France une "enquête approfondie" sur les violences policières "... demandons urgemment une enquête approfondie sur tous les cas rapportés d'usage excessif de la force" (06/03/2019)

  13. Photographie Fernando Orellana, mars 2019.

    "Black Line"

  14. Photographie Fernando Orellana, mars 2019.

    "À bas les corrompus"

  15. Photographie Fernando Orellana, mars 2019.

    "Gilets jaunes"
    "Hiver jaune II"

    "Faché mais pas facho"

  16. Photographie Fernando Orellana, mars 2019.

    "Faché mais pas facho"

  17. Photographie Fernando Orellana, mars 2019.

    Hiver jaune...

    C'est officiel.
    Le 20 mars 2019 ce sera le printemps...
    à 21h58 précises.

    À bientôt

    .............................................................

     

     retour...
    "Hiver jaune II"... [1 de 2]
    rue de la Poterne-des-Peupliers, Paris 13

    .............................................................

    Voir aussi:
    "Hiver jaune I"
    https://blogs.mediapart.fr/769181/blog/280219/hiver-jaune-1
    https://blogs.mediapart.fr/769181/blog/280219/hiver-jaune-2
    rue d'Aubervilliers, Paris18

    ...

    Photographie Fernando Orellana - https://fernandorellana.com/

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Histoire
« J’ai pu apercevoir le docteur Asselah »
Le 4 mars 1957, le docteur Slimane Asselah est enlevé dans son cabinet médical, au milieu de la casbah d’Alger, par les forces de l’ordre françaises. Mort ou vif, sa famille ne l’a jamais revu. Deuxième volet de notre série.
par Malika Rahal et Fabrice Riceputi
Journal
En appel à Toulouse, des activistes handicapés plaident « l’état de nécessité »
Au cours d’une audience chargée de colère et d’émotion jeudi, les militants de l’association Handi-Social ont justifié leurs actions de blocage de la gare et de l’aéroport toulousains en 2018. Il y a un an, ces activistes avaient écopé de peines de prison avec sursis.
par Emmanuel Riondé
Journal — Amérique du Sud
En Équateur, victoire en demi-teinte pour les autochtones après 18 jours de lutte
Un accord a été conclu jeudi entre le gouvernement et les responsables autochtones, à l’issue d’une longue grève générale, pour réclamer de meilleures conditions de vie. Dans la capitale Quito, la « Casa de la Cultura » (Maison de la culture) a été un endroit clef du mouvement.
par Alice Campaignolle
Journal — États-Unis
« La Cour suprême des États-Unis a un agenda : celui de l’extrême droite »
La Cour suprême des États Unis vient de rendre plusieurs arrêts inquiétants. Le premier, actant la fin de l’autorisation fédérale d’avorter, a mis le monde en émoi. Jeudi 30 juin, elle a nié l’autorité de l’agence pour l’environnement américaine a réduire les gaz à effets de serre. Pour l’américaniste Sylvie Laurent, elle est devenue une institution « fondamentaliste ».
par Berenice Gabriel, Martin Bessin et Mathieu Magnaudeix

La sélection du Club

Billet de blog
Oui, on peut réduire le soutien populaire aux identitaires !
Les résultats de la Nupes, effet de l’alliance électorale, ne doivent pas masquer l'affaiblissement des valeurs de solidarité et la montée des conceptions identitaires dans la société. Si la gauche radicale ne renoue pas avec les couches populaires, la domination des droites radicales sera durable. C'est une bataille idéologique, politique et parlementaire, syndicale et associative. Gagnable.
par René Monzat
Billet de blog
Quels sont les rapports de classes à l’issue des élections 2022 ?
On a une image plus juste du rapport des forces politiques du pays en observant le résultat des premiers tours des élections selon les inscrits plutôt que celui des votes exprimés. Bien qu’il y manque 3 millions d’immigrés étrangers de plus de 18 ans. L’équivalent de 6% des 49 millions d’inscrits. Immigrés qui n’ont pas le droit de vote et font pourtant partie des forces vives du pays.
par jacques.lancier
Billet de blog
Quand le RN est fréquentable…
La dernière fois que j'ai pris ma plume c'était pour vous dire de ne plus compter sur moi pour voter par dépit. Me revoilà avec beaucoup de dépit, et pourtant j'ai voté !
par Coline THIEBAUX
Billet de blog
Lettre d’un électeur insoumis à un électeur du RN
Citoyen, citoyenne, comme moi, tu as fait un choix politique mais qui semble à l’opposé du mien : tu as envoyé un député d’extrême-droite à l’Assemblée Nationale. A partir du moment où ce parti n’est pas interdit par la loi, tu en avais le droit et nul ne peut te reprocher ton acte.
par Bringuenarilles