Berjac
Statisticien retraité, cycliste en activité
Abonné·e de Mediapart

75 Billets

0 Édition

Événement 20 juin 2016

Benjamin Britten : War Requiem

Ce soir lundi 20 juin à 20h30, dernier concert War Requiem dans l'église Saint-Marcel, par le chœur Chorus14 sous la direction de Dominique Sourisse. Avec Sophie Albert (soprano), Thomas Lefrançois (ténor), Jon Stainsby (baryton), chœur d'enfants : Adèle Clermont (soprano) et Solène Laurent (mezzo). Sarah Hoyt au piano et Jorris Sauquet aux grandes orgues.

Berjac
Statisticien retraité, cycliste en activité
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Date

Du 17 juin 2016 au 20 juin 2016

Lieu

Église Saint-Marcel, 82 boulevard de l'hôpital, métro Saint-Marcel et Campo-Formio.

Réservation

Places vendues 27€ à l'entrée de l'église


Créé en 1962, d'un modernisme sans obscurité mélodique, le War Requiem est dédié à la paix. Il est considéré comme une œuvre majeure du XXe siècle.

Le texte liturgique alterne avec neuf poèmes écrits dans les tranchées par Wilfred Owen, un poète britannique tué dans le nord de la France une semaine avant l'armistice du 11 novembre 1918.

Une saisissante expressivité nourrie par un langage musical que Benjamin Britten a mis au service des opéras qu'il a composés.

Un ténor et un baryton expriment l'ironie désespérée des soldats, tandis qu'une soprano et un chœur d'enfants, ponctuent la promesse de rédemption délivrée par le chœur.

 o

L'ensemble est servi par une instrumentation dépouillée portée par les grandes orgues et le piano, dans une splendide église contemporaine de l'œuvre, d'une acoustique particulièrement soignée.

Pour en profiter pleinement, il est conseillé de suivre le texte et sa traduction en français sur le programme vendu 2€ à l'entrée. En effet, s'il n'y a pas à proprement parler d'histoire comme dans un opéra, la confrontation entre textes de guerre et liturgie nourrit une dramaturgie et en l'absence d'accès au texte, on passe à côté d'une grande partie du War Requiem.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
Guerre d’Algérie : la parole aux héritiers
Elles et ils sont petits-fils et petites-filles d’indépendantiste, d’appelé, de harki, de pieds-noirs, de juifs d’Algérie, de militant à l’OAS. 
par Rachida El Azzouzi et Khedidja Zerouali
Journal — Économie
Chaos dans les aéroports : le symptôme d’une crise profonde
Alors que les salariés d’Aéroports de Paris entrent en grève, les délais et les annulations dans les aéroports devraient accompagner les voyageurs cet été. Une situation qui est le fruit des impasses d’un modèle dans lequel ce secteur s’est enfermé. 
par Romaric Godin
Journal
Paris rapatrie 16 mères ex-membres de l’État islamique et 35 mineurs détenus en Syrie
La France récupère 51 de ses ressortissants qui étaient détenus dans un camp du nord-est de la Syrie depuis la chute de Daech. Uniquement des femmes, anciennes membres du groupe terroriste et leurs enfants, dont sept orphelins.
par Céline Martelet, Hussam Hammoud et Noé Pignède
Journal — Violences sexuelles
Le youtubeur Léo Grasset est visé par une plainte pour harcèlement sexuel
La vidéaste Clothilde Chamussy, de la chaîne « Passé sauvage », accuse l’animateur de « DirtyBiology » de harcèlement sexuel. Il est mis en cause par sept autres femmes pour violences psychologiques, sexistes et sexuelles. Il « conteste totalement les accusations » relayées à son encontre.
par Sophie Boutboul et Lénaïg Bredoux

La sélection du Club

Billet de blog
RN-LREM : Après le flirt, bientôt un enfant ?
Rassemblement national et Marcheurs ! flirtent juste, pour l’instant. Mais bientôt, ils feront un enfant. Bientôt, le système y verra son issue de secours. Bientôt, se dessinera la fusion du projet « national-autoritaire » et « euro-libéral ». Comment y répondrons-nous ?
par Ruffin François
Billet de blog
Voilà comment Jupiter a foudroyé Jupiter !
Emmanuel Macron a sans doute retenu la leçon de Phèdre selon laquelle « Jupiter nous a chargé de deux besaces : l’une, remplie de nos fautes, qu’il a placée sur le dos ; l’autre contenant celles d’autrui, qu’il a pendue devant » : les siennes, il les a semées et les sème encore …
par paul report
Billet de blog
par Fred Sochard
Billet de blog
Macron triomphe au Palais Garnier
Depuis sa réélection à la présidence de la République, Emmanuel Macron est plongé dans une profonde mélancolie. La perte de majorité absolue à l’Assemblée nationale n’a rien arrangé. Au point qu’il est question d’un « homme en fuite ». Et s’il s’était réfugié, juste à côté, au Palais Garnier ?
par Paul Alliès