Berjac

Statisticien retraité, cycliste en activité

Banlieue parisienne

Sa biographie
L'histoire, la bicyclette et la musique classique dans un groupe d'amateurs.
Son blog
27 abonnés Le blog de Berjac
Voir tous
  • Zemmour a t-il sauvé les juifs ?

    Par
    Les historiens peuvent débattre sereinement de la politique de Vichy à l'égard des juifs. Mais un politicien qui s'appuie sur la thématique pour fédérer l'extrême-droite affole certains d'entre eux et met en lumière le face à face caché de l'histoire et de la mémoire.
  • Le macadam comme indicateur politique

    Par
    C'était il y a quelques années à l'automne. La rentrée semblait mal acceptée et l'agressivité devenait palpable dans la circulation à Paris.
  • Wilfred Owen, le 4 novembre 1918

    Par
    Il y a un siècle, une semaine avant l'armistice, le poète britannique Wilfred Owen était tué près du village d'Ors dans le Cambrésis. Il avait vingt-cinq ans, était l'auteur d'une centaine de poèmes écrits pour la moitié dans les tranchées, dont quatre publiés de son vivant. Les poèmes ci-dessous ont été repris par Benjamen Britten dans le War Requiem créé en 1962 à Coventry.
  • Contraception - les cinquante ans de la loi Neuwirth

    Par
    Le 28 décembre 1967 était promulguée la loi autorisant l'information sur les contraceptifs et leur utilisation. Maîtrisant leur fécondité, les femmes cessaient d'être vouées à leur fonction reproductive et à la sphère domestique. C'est l'acte le plus riche de conséquences de l'histoire de la libération sexuelle.
  • La résistible ascension de Marine Le Pen

    Par
    Une fiction des quelques semaines qui suivraient la possible élection de Marine Le Pen dimanche prochain. J'ai cherché à rendre vraisemblable ce lugubre passe-temps. On me reprochera certainement d'accélérer les événements et d'enjoliver l'angoisse. On aura raison, mais je ne suis pas certain d'avoir tort.
Voir tous
  • le 25 novembre 2017

    Mozart : Requiem

    Par
    Le Requiem de Mozart suscite un intérêt constant chez les interprètes comme auprès du public. Un succès dû à la tension dramatique qui l'habite, servie par la qualité mélodique. Une tension qui culmine dans le Dies Irae et le Confutatis mais qui règne dès l'Introit et tient en haleine jusqu'au dernier chœur.
  • le 17 juin 2016

    Benjamin Britten : War Requiem

    Par
    Ce soir lundi 20 juin à 20h30, dernier concert War Requiem dans l'église Saint-Marcel, par le chœur Chorus14 sous la direction de Dominique Sourisse. Avec Sophie Albert (soprano), Thomas Lefrançois (ténor), Jon Stainsby (baryton), chœur d'enfants : Adèle Clermont (soprano) et Solène Laurent (mezzo). Sarah Hoyt au piano et Jorris Sauquet aux grandes orgues.