Portfolio

Seigneurs de la «sagesse politique», l’art se meurt dans vos mains…

Des centaines de personnes sont sorties samedi après-midi à Montpellier... faire vivre la culture, l'art... crier... condamner le gouvernement... leurs politiques liberticides.
  1. Oui, ils et elles ont fait de leur mieux. Oui, dans cette action culturelle, la musique a secoué nos cœurs. Oui, tout se déplaçait dans le langage du vivant, dans ce qui se voit en réalité palpable, en dehors des écrans qui nous absorbent tant dans leur plasticité creuse…

     

    Oui, peut-être, sans plus de mots et certainement avec vos rétines fixées sur les pixels lumineux de vos écrans, vous penserez que ces photos ne sont pas assez claires, que vous n’avez pas eu l’impression que le ciel était si sombre, si bas, lorsque vous étiez dans la rue…

    Oui, mais cette obscurité était pourtant présente, dans les cris des micros, des instruments, dans les yeux des acteurs et des danseurs, des spectateurs, chez tous ceux qui ressentent la «saudade», ou la tristesse de presque oublier le dernier moment où ils et elles ont, côte à côte, partagé un moment intime, libéré.

    *

    Seigneurs de la “sagesse politique”, la gloire vous a abandonnés il y a longtemps, et notre tempérance s’affine au même rythme que vos peurs… 

    Entre les confinements intérieurs et les lois extérieures, l’art se meurt dans vos mains.

     

  2. Aux yeux de tous

  3. Clowns engagées, enragées

  4. Reflets sonores

  5. Le système

  6. Reflets sonores II

  7. L’âme se nourrit de la culture

  8. Une mauvaise comédie

  9. Mondes parallèles

  10. Priorités

  11. La culture

  12. Immersion totale

  13. Présage

  14. Vendetta

  15. Rébellion

  16. Évidences naturelles

  17. Le comble

  18. L’art

  19. Rustique

  20. Complotiste

  21. Observateur observé

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.