Ricardo Parreira

Journaliste independent

Montpellier - France

Sa biographie
Photographe, journaliste chez lamuledupape.com et ailleurs, écrivain formé en Archeologie, au cours des 10 dernières années, j'ai participé à différents projets et aux batailles de notre époque. La lutte contre le Barragem do Tua. Construction d'une solution sociale alternative à Porto, avec le projet Es.Col.A, au Portugal. La lutte de NDDL, LEO, STOP A51, en France. Participer à la création d'un réseau solidaire de semences au Liban avec GC... Et autres nombreuses autres actions à travers le monde. Une de mes plus grandes passions est le Street Art, pour lequel je voyage à travers le monde afin de capturer l'art de rue populaire en Europe, au Moyen Orient et Amérique.
Son blog
16 abonnés Le blog de Ricardo Parreira
Voir tous
  • La Nation Flic, le gouvernement est déchaîné.

    Par
    img-4402-copie
    Le fascisme en tant que système politique puise donc ses nombreuses racines à travers le substrat favorable que lui offre une élite cupide et aveugle, en usant de mécaniques de domination visant à réduire à l’incapacité les oppositions sociales au déroulement de leur idéologie économique et sociétale.
  • “Dégage sinon je t’embarque!” : Filmer la police est un droit

    Par
    filmer
    Dans la police, soit de nombreux agents semblent négliger l’importance des droits des citoyen·nes, soit ces agents ignorent expressément la Loi concernant le droit de les filmer. Le résultat est que les agressions documentées envers des citoyen·nes qui filment les policiers ne cessent jamais, voire deviennent de plus en plus récurrentes.
  • Grenades GENL – Quand la violence monte d’un cran?

    Par
    d9am5mij-1-copie
    Nous pouvons facilement constater qu’il n’y a pas de différences majeures entre la grenade GMD et la GENL : l’effet sonore reste au-dessus du seuil de douleur et des dommages à vie pour le tympan, la vitesse de projection des plots souffre d’une petite réduction, mais pas significative... Analyse technique des grenades du « maintien de l’ordre » comme « armes de guerre ».
  • Extrême droite: fabriquer la haine

    Par
    sans-titre-1-copie
    Il est important de comprendre que la propagande haineuse d’extrême droite sur Internet, ne vise pas seulement à s’engager dans une guerre politique, mais elle s’attaque également à la couleur de la peau, en renforçant le racisme systémique. A la liberté religieuse, en stigmatisant l’Islam. A la liberté de l’orientation sexuelle, en discriminant l’homosexualité, en stigmatisant le féminisme, etc.
  • Quand l’extrême droite prolifère dans la police

    Par
    C’est au travers d’une large panoplie de signes, insignes, symboles, slogans, etc, que des policiers visiblement sans honte ni crainte de leur hiérarchie, affichent publiquement, leur amour de la violence, du thème de la vengeance, et parfois, du racisme, de la mort, voire des idéologies nazie ou fasciste.