Portfolio

Kiko, mon ami

Kiko, chien misérable et un peu pouilleux, a fini sa vie dans une cellule de dénigrement, à Toulouse
  1. Mon ami Kiko a écrit ses mémoires, disponibles en cliquant sur un lien doux et réservé. Merci pour lui (pour Kiko).

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.