Jérôme T.

Face de linotte, affectée aux affaires courantes et autres sujets d'importance en France

Bourganeuf - France

Sa biographie
Selon la légende, né(e) sur le flanc de Bourganeuf (Creuse), sous un buisson épineux, à droite, sur l'aire d'autoroute désertée. A crié tout de suite en découvrant au-dessus un ciel neigeux de novembre. A marché (à l'âge de) cinq mois et six jours durant la guerre du Vietnam. S'est fait remarquer par sa véritable bonhomie et son visage bombé aux yeux noirs surplombés de superbes sourcils. Remarquable sprinter, depuis un accident lors d'un entraînement aux 50 mètres toutes voiles dehors, il parle peu et écrit beaucoup. A fréquenté quelques années l'école des Beaux-Arts de Paris, quai Malaquais. A ruminé quelque temps, suant sang et eau tiède sur sa table à tréteaux, dans une chambre à eau froide & WC à la turque, rue Duperré (Pigalle). Après une enfance chaotique et joueuse à Bourganeuf, a vécu principalement et pleinement en la cité de Paris, notamment rue Le Goff (jardin du Luxembourg), rue de Moussy (Marais), rue de la Folie Régnault (cimetière du Père-Lachaise), rue Ledion (porte Didot), puis rue Anatole France et villa Saint-Joseph (Vincennes). A fréquenté de nombreuses sociétés secrètes et nocturnes, non loin des boulevards périphériques parisiens, dans des situations équivoques que la morale catholique réprouverait si elle en avait eu connaissance. Fort heureusement, Jérôme T. (de Bourganeuf) sait se montrer discret en cas de besoin(s) nocturne(s). Ancien amateur éclairé d'automobiles à douze pistons, il a su se faire profiter de l'occasion d'y amener à vibrer, séance tenante, de belles amazones siliconées dans de torrides ruades privées. Le reste appartient à l'histoire. En outre, il est important que vous compreniez que le plus important n'est pas ici, mais bien par là-bas. A bon entendeur.