La Cimade
Association de solidarité active avec les migrants
Abonné·e de Mediapart

302 Billets

2 Éditions

Événement 19 nov. 2022

La Cimade
Association de solidarité active avec les migrants
Abonné·e de Mediapart

La Cimade lance l’édition 2022 du festival Migrant’scène

Son mot d’ordre ? « Libertés ! Dans l’égalité et la solidarité » Du 12 novembre au 4 décembre, Rendez-vous annuel incontournable pour croiser les regards sur les migrations dans une ambiance festive et conviviale, le festival Migrant’scène de La Cimade s’installe dans une centaine de villes en France métropolitaine et Outre-Mer.

La Cimade
Association de solidarité active avec les migrants
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Date

Du 11 novembre 2022 au 3 décembre 2022


Au programme : des évènements culturels en tout genre qui invitent à bousculer nos représentations sur les personnes étrangères et à construire un futur garantissant les libertés de toutes et tous.

Il y en aura pour tous les goûts et tous les âges : animations ludiques, ciné-débats, concerts, spectacles vivants, repas partagés, rencontres avec des artistes d’ici et d’ailleurs et autres festivités. Comme chaque année, le festival Migrant’scène, organisé un peu partout en France métropolitaine et en Outre-mer, allie l’utile à l’agréable. Car s’il y a urgence à déconstruire les préjugés et la désinformation sur les personnes étrangères, rien de mieux pour contrer les discours de haine que de remplacer la peur par le plaisir d’être ensemble.   

Pour fédérer les énergies autour de ce programme réjouissant, La Cimade invite à écarter les barreaux de la pensée imposée. « Libertés ! Dans l’égalité et la solidarité », c’est le mot d’ordre que Migrant’scène 2022 déclinera en multiples facettes :  liberté de sortir du cadre des identités assignées et d’affirmer une identité plurielle, liberté de tourner le dos à un avenir bouché, liberté de circuler, liberté de travailler, liberté d’aimer… Et liberté d’agir en solidarité avec celles et ceux qui sont privé∙e∙s du droit à ces libertés.
Plus de 200 événements sont organisés dans toute la France, de Lille à Toulouse, de Bordeaux à Dijon, en passant par Paris et Nantes, avec par exemple :

Pour consulter toute la programmation 2022, rendez-vous sur le site du festival www.migrantscene.org.  

Fanélie Carrey-Conte, secrétaire générale de La Cimade, souligne la pertinence du festival dans le contexte actuel : « À rebours du climat politique et médiatique ambiant, les équipes de La Cimade mobilisent les arts, la culture et les moments de convivialité partagée pour porter haut et fort une autre vision de société : où suspicion, peur de l'autre et restriction des droits des personnes exilées laissent la place à l'affirmation solidaire de libertés qui permettent à toutes et tous d'avoir, tout simplement, une vie meilleure. »

Association de solidarité active depuis 1930, La Cimade agit pour les droits et la dignité des personnes réfugiées et migrantes grâce à un mouvement de 2 300 bénévoles engagé·e·s dans 95 groupes locaux et 137 salarié·e·s. 

Présente dans l’hexagone et en Outre-mer, La Cimade accompagne et défend près de 110 000 personnes étrangères chaque année, et intervient en centre de rétention administrative, en prison et dans les bidonvilles à Montpellier. Elle héberge chaque année près de 300 personnes dans ses centres de Béziers et Massy, et reçoit 250 personnes par an au centre de soins et de ressources Frantz Fanon à Montpellier. 2 500 personnes bénéficient également chaque année d’ateliers sociolinguistiques. 
La Cimade mène des actions de plaidoyer, d’information et de sensibilisation, notamment lors de son festival Migrant’Scène, sur les enjeux migratoires. Elle mène des projets et des campagnes avec plus de 65 partenaires en France, en Europe et à l’international.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
Opération « Sauver Sarko » : un diplomate libyen rattrapé par la justice
Un diplomate libyen en lien avec les services secrets français a été mis en examen pour « corruption de personnels judiciaires étrangers ». Il a reconnu avoir servi d’intermédiaire pour essayer d’obtenir la libération d’un des fils de l’ancien dictateur libyen Mouammar Kadhafi dans le but de servir les intérêts de Nicolas Sarkozy.
par Fabrice Arfi, Karl Laske et Antton Rouget
Journal — Gauche(s)
Congrès du PS : l’union avec les Insoumis en pomme de discorde
Derrière Olivier Faure, Hélène Geoffroy et Nicolas Mayer-Rossignol, trois équipes se disputent la direction du Parti socialiste. Mi-janvier, les adhérents les départageront sur la base de « textes d’orientation » aux stratégies bien distinctes.
par Fabien Escalona
Journal — Gauche(s)
Au PCF, l’opposition à Fabien Roussel fait entendre sa voix
Après un Conseil national tendu, le projet de la direction du parti communiste pour le prochain congrès n’a obtenu que 58 % des suffrages exprimés. Un appel signé par trente-cinq cadres critique une perte de boussole idéologique. Un événement, dans un parti aux habitudes légitimistes. 
par Mathieu Dejean
Journal
Drones, « exosquelettes » et nouvelles brigades : comment Darmanin va dépenser ses milliards
Les députés ont adopté mardi la version sans doute définitive de la Lopmi, ce texte qui fixe les objectifs et moyens des forces de l’ordre pour les cinq prochaines années. Elle prévoit une augmentation de leur budget de 15 milliards d’euros, dont la moitié sera consacrée à la numérisation de l’ensemble de leurs activités.
par Jérôme Hourdeaux

La sélection du Club

Billet de blog
Dominique Blanc porte haut « La douleur » de Marguerite Duras
L’actrice dit vouloir jouer encore et encore ce spectacle, « jusqu’ au bout ». Elle a raison. Ce qu’elle fait, seule en scène, est indescriptible. Thierry Thieû Niang l’accompagne dans ce texte extrême de Marguerite Duras créé sous le direction de Patrice Chéreau il y a bientôt dix ans.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Sans couronne se relever
Au cours de sa formation théâtrale, Suzanne de Baecque répond à un travail d’immersion en s’inscrivant au concours de Miss Poitou-Charentes. Avec Raphaëlle Rousseau pour complice, elle narre son expérience à partir des coulisses, observant ses concurrentes, les racontant pour mieux donner naissance à « Tenir debout », docu-fiction entre rire et larmes, premier spectacle magnifique.
par guillaume lasserre
Billet de blog
L’art nous empêche-t-il de construire un monde meilleur ?
L'art peut-il être un outil politique pour surmonter les crises environnementales et sociales que nos sociétés traversent ? A-t-il vraiment le pouvoir de créer de nouveaux récits pour amener une mutation profonde et nécessaire ? Non. Car dans un monde profondément individualiste, l'art est fondamentalement du côté des forces réactionnaires.
par Sébastien Piquemal
Billet de blog
Jean-Charles Richard et autres héros du jazz
Sur l’album L’Étoffe des Rêves, le saxophoniste Jean-Charles Richard converse avec le pianiste américain de jazz Marc Copland. La vocaliste Claudia Solal et le violoncelliste Vincent Segal les rejoignent. L’entente des deux leaders, le talent apporté par leurs renforts, façonnent un univers harmonique enchanteur. Et délivre, cet automne, un concert réel comme un songe.
par BRUNO PFEIFFER