Mouais, le journal dubitatif
Journal dubitatif
Abonné·e de Mediapart

69 Billets

0 Édition

Événement 25 oct. 2021

Soirée médias indés au Monte-en-l'air : Mouais, Acrimed, Nantes Révoltée...

A l’initiative de Mouais, mensuel dubitatif niçois, la rencontre rassemblera dans la joie et la bonne humeur plusieurs acteurs et actrices du journalisme alternatif, la « presse pas pareille », dont la Mule du Pape, Acrimed ou encore Nantes Révoltée, au Monte-en-l'air, la libraire de Ménilmontant qu'on aime aimer, pour une soirée d'échange et de concerts.

Mouais, le journal dubitatif
Journal dubitatif
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Date

Le 29 octobre 2021

Lieu

Librairie Le Monte-en-l'Air, 2 Rue de la Mare, 75020 Paris

Réservation

Entrée libre ; à partir de 18h30

Information

Plus d'information sur la programmation sur l'évènement Facebook : https://fb.me/e/1bWYDNIIN


Dessin de Pluie Acide pour Mouais (affiche des assises de la presse libre)

En ces tristes heures d'offensive réactionnaire, sécuritaire et autoritaire, il existe un lieu où l’on peut entendre les paroles discordantes : dans la galaxie de la presse alternative. Dans ces nuées de médias de proximités, où des journalistes, trop souvent bénévoles, s’échinent à recueillir la voix et les vies au plus proche des joies et des souffrances du quotidien ; à enquêter sur les dérives du pouvoir ; à montrer que les alternatives à la chienlit ambiante existent.

Alors, si on se retrouvait un peu pour voir comment faire pour dynamiter, à nos petites échelles, la domination des grands groupes médiatiques aux ordres des politiques et des millionnaires ? Pour que vive une presse où faire entendre la parole des tourneuses fraiseuses, des plombiers, des infirmières, des pions, des hommes de ménage, des chômeuses, des précaires, celles et ceux qui douillent, qui n’en peuvent plus, qui bossent pour rester pauvre, mais aussi celles et ceux qui luttent, qui créent des associations, qui s’entraident, qui font lien, qui pratiquent au jour le jour cette « infrapolitique des subalternes » chère à l’anthropologue anarchiste James C. Scott ?

Donc ! Au menu des débats :
- Un réseau de la presse pas pareille ; de la reconnaissance à l’entraide, un écosystème est-il possible ?
- Parlons propagande : Être journaliste, ça veut dire quoi ? De l’indépendance à la carte de presse, quelles différences ?
- Journalisme et subjectivité, des outils venus des sciences sociales à l’activisme assumé
- Journalisme de proposition, une démarche à assumer ? De la rigueur de l’information universitaire à la temporalité de la démarche journalistique, comment gérer le temps court et la proximité ?
- Présidentielle, comment aborder ça par la lorgnette de la presse indé, sans sombrer dans le piège de la course à l’échalote ?

Les discussions seront précédées et suivies d’une programmation musicale de qualité : la Fanfare Locomotive (fanfare de la Fac Paris Saint-Denis) pour débuter et Nina Dotti, chansons d'amour et d'humour from Nissa pour finir en beauté (https://soundcloud.com/ninadotti).
Et featuring JP Elkabbach bien entendu.

L’événement poursuivra les chouettes Assises intergalactiques de la presse libre satirique et indépendante qui ont eu lieu en juin dernier : http://mouais.org/assises-pl-2021

Les membres de la rédac de Mouais payeront eux-mêmes leurs billets pour monter à Paris, donc si vous voulez qu'un jour prochain le journal puisse les aider dans leurs frais (ainsi que ceux des copaines), le meilleur moyen reste encore et toujours de s'abonner ! 

https://www.helloasso.com/associations/association-pour-la-reconnaissance-des-medias-alternatifs-arma/paiements/abonnement-mouais

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Condamné par la justice, le ministre Alain Griset quitte le gouvernement
Le ministre délégué chargé des PME a démissionné, mercredi, après avoir été condamné à six mois de prison avec sursis et trois ans d’inéligibilité avec sursis pour avoir menti dans sa déclaration de patrimoine et d’intérêts. Emmanuel Macron lui avait maintenu sa confiance, malgré des éléments accablants. Alain Griset a fait appel de cette décision.
par Sarah Brethes et Ellen Salvi
Journal — Économie
Marchandisation du virtuel : la fuite en avant du système économique
Les NFT, ces jetons non-fongibles qui garantissent la propriété exclusive d’un objet numérique, et le métavers, sorte d’univers parallèle virtuel, sont les deux grandes tendances technologiques de 2021. Mais ce sont surtout les symptômes d’un capitalisme crépusculaire.
par Romaric Godin
Journal
Le fonds américain Carlyle émet (beaucoup) plus de CO2 qu’il ne le prétend
La société de capital-investissement, membre d’une coalition contre le changement climatique lancée par Emmanuel Macron, affiche un bilan carbone neutre. Et pour cause : il ne prend pas en compte ses actifs dans les énergies fossiles. Exemple avec l’une de ses compagnies pétrolières, implantée au Gabon, Assala Energy.
par Michael Pauron
Journal — Santé
Covid long : ces patientes en quête de solutions extrêmes à l’étranger
Le désespoir des oubliées du Covid-19, ces Françaises souffrant de symptômes prolongés, les pousse à franchir la frontière pour tester des thérapies très coûteuses et hasardeuses. Dans l’impasse, Frédérique, 46 ans, a même opté pour le suicide assisté en Suisse, selon les informations de Mediapart.
par Rozenn Le Saint

La sélection du Club

Billet de blog
Au secours ! le distanciel revient…
Le spectre du distanciel hante l'Europe... Mais en a-t-on dressé le bilan ? Les voix des « experts » (en technologies numériques, plutôt qu'en pédagogie) continuent de se faire bruyamment entendre, peut-être pour couvrir la parole des enseignant-e-s... et des élèves.
par Julien Cueille
Billet de blog
On nous parle d'école et de crayons. Nous répondons par Écoles et Crayons
Beaucoup méconnaissent l’enseignement professionnel sous statut scolaire. Ils en sont encore à l’image d’Epinal de l’école où l’élève est assis devant son bureau, un crayon à la main. En cette semaine des Lycées professionnels, Philippe Lachamp, professeur de productique en erea, nous fait partager sa passion et ses craintes pour son métier de Professeur de Lycée Professionnel.
par Nasr Lakhsassi
Billet de blog
Dépense moyenne par élève et étudiant : quand un élève en « vaut » deux
Les choix de dépense publique illustrent une politique : on dépense pour un.e élève de classe prépa plus que pour une écolière et un collégien réunis. Vous avez dit « égalité des chances » ?
par Jean-Pierre Veran
Billet de blog
Abolir les mythes du capital
Ces derniers jours au sein de l'Éducation Nationale sont à l'image des précédents, mais aussi à celle du reste de la société. En continuant de subir et de croire aux mythes qui nous sont servis nous nous transformons inexorablement en monstres prêts à accepter le pire. Que pouvons-nous faire pour retrouver la puissance et l'humanité perdues ?
par Jadran Svrdlin