Mouais, le journal dubitatif

Journal dubitatif

Nice

Sa biographie
Mouais, LE journal dubitatif niçois (mais pas que), informatif, humoristique et critique. Mouais rassemble des efforts de divers médias locaux niçois (Pilule Rouge, Télé Chez Moi, La Marmotte déroutée, Radio chez moi...) désireux de créer un journal d’information indépendant et critique, qui sorte des sentiers battus, aille gratter là où ça démange, et faire du bruit là où le silence devient pesant.Enquêtes, entretiens, billets d'humeur, reportages, chroniques : retrouvez ici le travail de son équipe. Site interner : mouais.org
Voir tous
  • Des cités «gangrenées par les trafics», ou un journalisme gangrené par la préfecture?

    Par
    Dessin de PP.P pour Mouais Dessin de PP.P pour Mouais
    Le «journalisme de préfecture» a encore frappé ! Suite à des fusillades dans les quartiers populaires, Nice-Matin, dans son édition du 22 juillet 2020, a abordé dans un «article» le problème de la « gangrène des trafics de drogue ». Au menu : un récit guerrier trempé dans le mépris de classe, le racisme et l’ignorance. Comme toujours parlant des cités, pour la sociologie, on repassera...
  • Révolution féministe et libertaire au Rojava: un «monde d’après» déjà là

    Par
    Les 18 et 19 juillet auront lieu les journées d’actions internationales pour défendre la révolution au Rojava. Depuis quelques années, la fédération démocratique de Syrie du Nord, le Rojava, réalise une prouesse politique et démocratique, féministe et libertaire, qui a pris racine dans le chaos d’une guerre civile sans merci. Mouais revient pour vous sur cette expérience politique inédite.
  • La presse a jeté l’encre

    Par
    « Je suis allée jusqu’à la ville, il n’y a plus l’Humanité… ni rien d’ailleurs ». Avez-vous entendu parler de la quasi-liquidation de Presstalis, société chargée de distribuer 75 % de la presse écrite, la totalité de la presse nationale ? Depuis fin mai, 4000 titres de presse nationale, régionale et magazines ne sont plus distribués de Lyon à Nice. Ici et là, la mort de la presse est consommée.
  • Les médias alternatifs ont besoin de vous

    couvertures-montage
    Comment défendre ce IVème pouvoir sans lequel il n'y a plus de liberté ? Nous devons nous retrousser les manches, même si la tâche semble démesurée. Multiplier les collectifs, mettre notre grain de sel un peu partout. Mais pour que ces structures indépendantes, ces revues autogérées, cette presse libre & locale, existent, il faut les soutenir : en s'abonnant, par exemple.
  • Lettre ouverte d'un éducateur aux parents d'élèves

    95845049-1500650830104859-4937510926220787712-n
    Le 11 mai se pose la question du retour à l'école de votre enfant. Ou bien le 14 mai, ou le 15... déjà l'incertitude. Vous avez vécu ces deux mois de confinement dans l'angoisse de la pandémie, protégeant votre famille, vous avez beaucoup lu, avez été pris sous les feux d'injonctions paradoxales, conseils contradictoires, aussi bien de la part du gouvernement que des médias.