Mouais, le journal dubitatif

Journal dubitatif

Nice

Sa biographie
Mouais, LE journal dubitatif niçois (mais pas que), informatif, humoristique et critique. Mouais rassemble des efforts de divers médias locaux niçois (Pilule Rouge, Télé Chez Moi, La Marmotte déroutée, Radio chez moi...) désireux de créer un journal d’information indépendant et critique, qui sorte des sentiers battus, aille gratter là où ça démange, et faire du bruit là où le silence devient pesant.Enquêtes, entretiens, billets d'humeur, reportages, chroniques : retrouvez ici le travail de son équipe. Site interner : mouais.org
Son blog
81 abonnés Le blog de Mouais, le journal dubitatif
Voir tous
  • Entre les barreaux: les quatre saisons au quartier femme

    Par
    Ce samedi 9 janvier a lieu à Brignais (69) une marche en hommage à Idir, mort au mitard. L'occasion de vous livrer le témoignage de trois détenues nous parlant de leurs conditions de détention et de la prison, « un monde à part, qui échappe au respect de nos droits. Ici, nous avons découvert tout l’inverse de notre devise : liberté, égalité, fraternité ».
  • Une colère de papier ?

    Par
    Ils sont pas contents les journalistes ! La loi Sécurité Globale, z'aiment pas, ils disent que ça les empêchera de bosser tranquillou. Alors ils signent des pétitions, ils vont dans la rue, écrivent des tribunes et nous demandent de les soutenir, comme quoi la démocratie est en danger tout ça. Mais on se demande un peu : ils étaient où, avant ?
  • Les rappeurs sont des journalistes comme les autres

    Par
    Les médias sombrent dans le discrédit : trop uniformes, trop coupés du réel. De son côté, art populaire par excellence, le rap a passé le cap de la quarantaine. Comme tout quarantenaire, il a bourlingué, a eu une jeunesse pétaradante et s’interroge pour la suite. Plus vivant que jamais, le rap a endossé un rôle de documentaliste pour les opprimés, les sans-voix, les relégués.
  • Douter de tout ou tout croire, deux solutions qui nous dispensent de réfléchir

    Par
    Les complotistes, le succès de Hold-Up en témoigne, sont partout, pas très étonnant quand l'angoisse galope à dos de COVID vers la fin du monde. La gestion actuelle de la crise COVID en laisse beaucoup sceptiques, c'est normal, et si l'on se fie aux médias, ou tu plies sans sourciller, ou t'es comploto bon pour l'asile. Et si la zététique, l'art du doute, pouvait nous aider à sortir de l'impasse ?
  • Une journée particulière

    Loi dite de « Sécurité globale » : donner plus d’impunité à la police, est-ce raisonnable ? « Interpellé devant un collège, je pars au poste avec ces messieurs CRS parce que j'ai dit “ça me glace le sang ces armes devant une école”. J'ai un enfant autiste dans la voiture qu'ils veulent amener aussi, je campe pour empêcher ça en attendant que mon chef vienne le chercher. C'est beau. »