Des marocains malgré eux

Ils sont exilés partout, nulle part chez eux, devenus désormais les juifs de l’Histoire.

L’oppression et l'humiliation au Maroc ont atteint un niveau insupportable, le désespoir absolu pousse chaque jour les marocains à risquer leur vie sur les rives de la Méditerranée devenue un cimetière, quand ce n'est  au suicide par le feu sur les places publiques des villes et des villages, du nord au sud du royaume des ténèbres. Aujourd’hui, beaucoup ne se sentent plus appartenir à ce pays qui les tue à petit feu et les chasse de chez eux, des femmes et des hommes réclament clairement l'ouverture des frontières pour rejoindre l'Algérie ou même Israël ! ils sont prêts à tout pour échapper à l'enfer sur terre surnommé ironiquement, le pays le plus beau du monde.

 

A vrai dire, les activistes du Hirak du Rif  qui croupissent dans les geôles de Mohammed 6 ne sont pas les premiers à oser franchir le pas pour renoncer à leur nationalité, d'une manière ou d'une autre, des millions d'autres l'ont déjà fait en quittant la monarchie depuis des décennies, pour fuir la misère noire et l'horreur, ils sont exilés partout, nulle part chez eux, devenus désormais les juifs de l’Histoire.

Abdellatif Zeraïdi

Mulhouse, le 25/08/2019

royaume-du-maroc-001

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.