Abdourahmane
Abonné·e de Mediapart

170 Billets

0 Édition

Billet de blog 17 nov. 2019

Abdourahmane
Abonné·e de Mediapart

LA HAINE DE LA FRANCE D'ALAIN FINKIELKRAUT DÉVOILÉE !

Pire que la rancune et la haine tenaces mais dissimulées qu'il nourrit envers la France depuis toujours, son mépris des noirs dont il nie les souffrances causées par l'esclavage et la colonisation et à qui il estime que "la France n'a fait que du bien. "

Abdourahmane
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

LA HAINE DE LA FRANCE D'ALAIN FINKIELKRAUT DÉVOILÉE !

Après l'imposture de Yann Moix au sujet de la lutte contre l'antisémitisme, dévoilée cet été grâce à la révélation de ses écrits antisémites et négrophobes, c'est autour de l'immonde raciste anti arabes et anti noirs, maître à penser des fachos de l'ultra droite française xénophobe, Alain Finkielkraut, d'être à son tour démasqué, rattrapé par des propos recueillis en novembre 2005 par le journal israélien Haaretz, à travers lesquels il livre à nu sa rancœur et sa haine de la France qui a fait déporter et assassiné sa famille à Auschwitz lors de la deuxième guerre mondiale.

Pire que la rancune et la haine tenaces mais dissimulées qu'il nourrit envers la France depuis toujours, son mépris des noirs dont il nie les souffrances causées par l'esclavage et la colonisation et à qui il estime que "la France n'a fait que du bien. "

PARTAGEZ MASSIVEMENT cette information pour dénoncer cet entrepreneur identitaire et son instrumentalisation de la laïcité au profit de sa haine contre la France, qu'il veut plonger dans une guerre civile pour assouvir sa soif de vengeance, exactement comme son alter ego, Eric Zemmour, lequel non plus n'a jamais digéré la perte de l'Algérie française, épisode qui a obligé sa famille à rentrer en France à la fin de la guerre, et qui est l'autre tête à penser et source d'inspiration des racistes en France, avec lequel ils incarnent à deux l'hydre de la division et de la guerre civile qu'ils alimentent au quotidien dans les médias et à travers leurs écrits.

Merci à Claudy Siar de nous avoir déniché cette pépite d'information pour dévoiler cet imposteur qui pollue l'atmosphère du vivre ensemble dans la République et dont les motivations constituent une menace pour la cohésion nationale. 

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=801018613672055&id=100012917711614

A PARTAGER MASSIVEMENT, TOUT LE MONDE DOIT SAVOIR !

Avec affection, espoir et détermination

AbdouRahmane

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Après l’embargo sur le pétrole russe, l’Europe dans le brouillard
Annoncée depuis des mois, la guerre du pétrole contre la Russie est une réalité depuis lundi 5 décembre. L’Europe a engagé un embargo, les membres du G7 imposent un plafonnement du prix du baril à 60 dollars pour les pays tiers. Avec quelles conséquences ? Personne ne sait.
par Martine Orange
Journal
Devant la cour d’appel, Nicolas Sarkozy crie son innocence
Rejugé pour corruption, l’ancien chef de l’État s’en est pris à une enquête illicite selon lui, et a réaffirmé ne rien avoir commis d’illégal en utilisant la ligne téléphonique « Paul Bismuth ».
par Michel Deléan
Journal
Les enjeux d’un second procès à hauts risques pour l’ancien président
Nicolas Sarkozy, l’avocat Thierry Herzog et l’ex-magistrat Gilbert Azibert sont rejugés à partir de lundi devant la cour d’appel de Paris dans l’affaire de corruption dite « Paul Bismuth », et risquent la prison.
par Michel Deléan
Journal — Corruption
Pourquoi les politiques échappent (presque toujours) à l’incarcération
Plusieurs facteurs expliquent la relative mansuétude dont bénéficient les politiques aux prises avec la justice, qui ne sont que très rarement incarcérés, malgré les fortes peines de prison encourues dans les affaires de corruption.
par Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
Les coupures d'électricité non ciblées, ce sont les inégalités aggravées
Le gouvernement prévoit de possibles coupures d'électricité cet hiver : j'ai vraiment hâte de voir comment seront justifiées l'annulation de trains et la fermeture d'écoles pendant que les remontées mécaniques de Megève ou Courchevel continueront à fonctionner. Non ciblées sur les activités « non essentielles », ces coupures d'électricité pourraient aggraver les inégalités.
par Maxime Combes
Billet de blog
L'électricité est-elle un bien commun ?
[Rediffusion] L'électricité est-elle un bien commun, comme Yannick Jadot l'a fait récemment ? La formule produit un effet électoraliste garanti. Mais cette opération rhétorique est sans intérêt s’il s’agit, à partir de la fonction sociale actuelle de l’électricité, de faire apparaître dans le système énergétique des options qui méritent un positionnement politique.
par oskar
Billet de blog
À Brioude, itinéraire d'une entreprise (presque) autonome en énergie
CN Industrie vit en grande partie grâce à l'électricité produit par ses panneaux solaires. Son modèle énergétique est un bon éclairage de ce que pourrait être un avenir largement éclairé par les énergies renouvelables. Rencontre avec son patron précurseur, Clément Neyrial.
par Frédéric Denhez
Billet de blog
L’électricité, un bien commun dans les mains du marché
Le 29 août dernier, le sénateur communiste Fabien Gay laisse exploser sa colère sur la libéralisation du marché de l’électricité : « Ce sont des requins et dès qu’ils peuvent se goinfrer, ils le font sur notre dos ! ». Cette scène témoigne d’une colère partagée par bon nombre de citoyens. Comment un bien commun se retrouve aux mains du marché ?
par maxime.tallant