L'HIVER QUI A SUCCEDE AU PRINTEMPS ARABE, ENTERRE LA PAIX DANS LE MONDE ARABE

La justice est la rançon de la paix, laquelle ne peut advenir sans luttes et combats contre tous les obstacles qui l'entravent.

L'HIVER QUI A SUCCEDE AU PRINTEMPS ARABE, ENTERRE LA PAIX DANS LE MONDE ARABE

Le lourd tribut de la sous éducation des masses, la pauvreté organisée et entretenue, le muselage des médias, la criminalisation des acteurs de la société civile et des leaders de l'opposition poursuivis et incarcérés, le joug des monarchies corrompues et des dictatures militaires, l'alliance de ces dernières avec les intérêts impérialistes et sionistes dans le monde musulman, au Moyen-Orient en particulier, le développement et l'instrumentalisation du terrorisme après le 11 septembre, la diabolisation de l'islam, tels sont les ingrédients du long hiver de tyrannie et de dictature sous lequel croupissent depuis des décennies les peuples arabes et le monde musulman en général, et que l'épisode du printemps arabe de l'année 2011 n'a pas réussi à inverser malgré le grand espoir qu'il a suscité auprès des peuples.

La féroce dictature en cours actuellement en Egypte dirigée par le tyran Al Sissi, qui a renversé avec la bénédiction des puissances mondiales le pouvoir légitime des Frères Musulmans démocratiquement élu par la révolution égyptienne, en est une parfaite illustration que cet article de Libération analyse assez justement.

http://www.liberation.fr/amphtml/planete/2018/06/20/egypte-sissi-suit-son-cours-martial_1660741?__twitter_impression=true

La justice est la rançon de la paix, laquelle ne peut advenir sans luttes et combats contre tous les obstacles qui l'entravent.

La compromission des démocraties avec les régimes dictatoriaux et leur tolérance vis à vis des crimes contre l'humanité comme ceux perpétrés en Palestine occupée par l'armée d'occupation israélienne, ou en Birmanie contre les rohingyas par l'armée birmane, sont autant d'obstacles sur le chemin de la paix devant lesquels les alliés de la paix ne peuvent demeurés insensibles et silencieux.

En effet, plus que jamais, le camp des alliés de la paix doit se mobiliser pour sensibiliser les opinions dans les sociétés démocratiques afin d'exercer une pression sur leurs dirigeants, seule à même de les contraindre à abandonner leur soutien aux dictatures et oppressions qui écrasent les peuples.

La crise de l'immigration avec ses drames et ses scandales n'est que le reflet d'une déshumanisation du monde dont les dictatures, les oppressions et les génocides de part le monde ne font que renforcer chaque jour un peu plus la tendance en accroissant le nombre des victimes.

Les alliés de la paix ne peuvent se taire devant la déshumanisation des êtres, convaincus qu'ils sont de ce que disait Albert Einstein : " le monde ne sera pas détruit à cause de ceux qui font le mal, il le sera à cause de ceux qui les regardent agir sans rien faire. "

Avec affection, espoir et détermination

AbdouRahmane

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.